TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Journée de la femme : "l'entrepreneuriat, est plus accessible au Royaume-Uni..."

l'interview d'Emmanuelle Spriet, CEO E-Voyages Group


Rédigé par La Rédaction le Mardi 8 Mars 2016

Dans le cadre de la journée de la femme qui a lieu ce 8 mars 2016, TourMaG.com donnera la parole chaque jour de la semaine à une femme du tourisme qui a un pied à l'étranger. De nationalité étrangère ou expatriées... cette année, les professionnelles mises à l'honneur nous livrent leur vision sur la place des femmes... hors des frontières de l'Hexagone. Pour ce deuxième volet, nous avons donné la parole à Emmanuelle Spriet, CEO E-Voyages Group, basé au Royaume-Uni.



Emmanuelle Spriet, CEO E-Voyages Group : "Dans une hiérarchie déjà établie comme dans un grand groupe peut être est ce plus compliqué car il semble y avoir effectivement moins de femmes à des postes clés, mais dans l'entrepreneuriat il me semble que cela est accessible à tous et à toutes" - Photo E-Voyages Group
Emmanuelle Spriet, CEO E-Voyages Group : "Dans une hiérarchie déjà établie comme dans un grand groupe peut être est ce plus compliqué car il semble y avoir effectivement moins de femmes à des postes clés, mais dans l'entrepreneuriat il me semble que cela est accessible à tous et à toutes" - Photo E-Voyages Group
TourMaG.com - Vous occupez un poste à responsabilité, pensez-vous que cela soit plus compliqué pour une femme d'atteindre un poste à haut niveau qu'un homme ? Comment l'expliquez-vous ?

Emmanuelle Spriet :
Dans une hiérarchie déjà établie comme dans un grand groupe peut être est ce plus compliqué car il semble y avoir effectivement moins de femmes à des postes clés, mais dans l'entrepreneuriat il me semble que cela est accessible à tous et à toutes.

À mon sens, seule la volonté, la capacité de réussir et de prendre des responsabilités font véritablement la différence entre les individus.

Aussi, aujourd’hui en étant à la tête d’une entreprise de 40 salariés, je ne pense pas avoir été défavorisée par rapport à un homme. Le regard des autres est peut-être différent parce que je suis une femme, mais en terme de résultat : croire en soi-même et son projet en sachant bien s’entourer est la recette du succès pour chaque entrepreneur, homme ou femme.

TourMaG.com - Vous travaillez au Royaume-Uni, pensez-vous qu'il est plus facile de se faire une "place" lorsqu'on est une femme dans ce pays ?

Emmanuelle Spriet :
Dès le 18ème siècle en Grande-Bretagne, Mary Wollstonecraft faisait déjà la demande sans précédent que les droits des femmes soient égaux à ceux des hommes.

S’il est clair qu’à son époque, il était difficile de s’imposer dans un monde d’hommes, je note toutefois que l’énergie du travail et la persévérance paient toujours.

Pour une femme la ténacité est essentielle pour se hisser au plus haut de la hiérarchie. Il faut être patiente et stratège. C’est ce que la vie extraordinaire de femmes comme Mary Anning (célèbre chasseuse de fossiles), ou encore Dorothy Hodgkin (Prix Nobel de Chimie en 1964) m’ont enseigné.

Plus tard des femmes comme Florence Nightingale (célèbre réformatrice des soins hospitaliers en GB) ou la Reine Victoria (63 ans de règne) illustrent parfaitement ma notion de détermination. Je pense qu'au Royaume-Uni, homme ou femme, la réussite dépend avant tout de notre comportement.

Si on est naturellement optimiste et orienté vers l'action, empreint de dynamisme, d’humour et de détermination, alors on peut être plus rapidement reconnu et faire carrière.

Toutefois au 21eme siècle, les inégalités salariales perdurent entre homme et femme. Cette situation n'est pas unique au Royaume-Uni, il en est de même en France et plus généralement en Europe.

En revanche l'entrepreneuriat est, de manière générale, beaucoup plus accessible au Royaume-Uni entre homme et femme. Les chances sont les mêmes à tous les niveaux hiérarchiques.

Cependant, les entreprises dirigées par des femmes sont plus petites que celles détenues par des hommes, et ce à la fois en terme de chiffre d'affaires que du nombre de salariés. Les femmes créant plutôt des entreprises dans le domaine des services à la personne.

TourMaG.com - Quel regard portez-vous sur la place des femmes au Royaume-Uni ?

Emmanuelle Spriet :
La Reine Elizabeth II ou feu Margaret Tacher serait mieux placées que moi pour répondre, mais je crois que les femmes jouent leur rôle au Royaume-Uni et qu’elles n’ont pas à se plaindre en terme de liberté d’action.

Nous savons tous que des inégalités subsistent et je le crains, persisteront encore longtemps car, malheureusement, nous ne vivons pas dans un monde parfait.

TourMaG.com - - Quelles qualités, quels atouts, quels avantages ont les femmes dans le monde du travail au Royaume-Uni ?

Emmanuelle Spriet :
La priorité est comme partout est d’être polie, sympathique et respectueuse des us et coutumes locaux. Dans les relations au travail les Anglais vivent très mal l’agressivité et le manque de convivialité.

Il faut savoir nouer des relations, créer de l’intérêt, de la motivation sans agressivité et aussi avoir de l’humour car le résultat est parfois bien différent de ce à quoi l’on s’attend. Il faut donc aussi savoir s’adapter en souplesse.

Avec les hommes il faut savoir être ferme et constante tout en argumentant posément. Pour une femme l’essentiel est de ne pas trop se laisser aller à ses états d’âmes (tendance peut-être plus naturelle chez la femme que chez l’ homme), en gardant l’œil fixé sur la finalité de l’action engagée.

Le type de management semble être différent entre homme et femme : ces dernières ont un management plus participatif que les hommes. Les femmes seraient ainsi plus enclines à mettre en avant leur équipe et à faire évoluer leurs collaborateurs.

Cependant, certains chercheurs observent un modèle de management asexué où hommes et femmes partagent les mêmes qualités : charisme, courage et empathie.

TourMaG.com - Pensez-vous qu'il y a encore des injustices, quel combat reste-t-il à mener en priorité notamment au Royaume-Uni ou en général ?

Emmanuelle Spriet :
Je pense que des injustices peuvent toujours exister lorsque l’on dépend de quelqu’un en terme financiers. Les femmes ont plus de difficultés à trouver des financements.

Si hommes ou femmes rencontrent les mêmes difficultés, certaines discriminations sont toujours à déplorer. Lorsque l’on est employeur, les injustices ne se posent plus en terme de genre, mais bien plutôt en terme de rapport de force avec une organisation professionnelle, des employés ou encore avec l’état ou votre banquier.

Il faut de temps à autres lutter contre la perception de certains hommes sur la place de la femme à des postes élevés. Le respect peut parfois être problématique.

Il faut se battre pour obtenir la légitimité et la crédibilité, et ce, à tous les niveaux hiérarchiques. L'écart de rémunération entre hommes et femmes reflète les discriminations et les inégalités qui persistent sur le marché du travail, essentiellement au détriment des femmes.

Dans l’UE, les femmes perçoivent un salaire horaire inférieur de plus de 16% à celui des hommes pour un même emploi. Au Royaume-Uni l’écart est d’environ 22 % en comparaison avec un écart en France d’environ 15%. (selon les chiffres de la Commission Européenne).

TourMaG.com - Avec vous une anecdote, un fait marquant dans votre carrière à nous raconter, concernant les rapports hommes/femmes ou femmes/femmes ?

Emmanuelle Spriet :
J’ai commencé mon entreprise seule et naturellement lorsque j’ai grandi, j’ai embauché… des femmes car le tourisme reste encore une activité très féminine.

Au fur et à mesure des années, le nombre d’hommes a progressé jusqu’à tendre vers l’égalité. Je dois dire qu’aujourd’hui grâce à cela, l’atmosphère de l’entreprise est plus détendue, les qualités des hommes et des femmes s’harmonisent au travail ce qui est bénéfique à l’entreprise et à tous.

Paradoxalement, je trouve les rapports entre homme et femme plus faciles qu’entre femmes (moins de rivalités et d’états d’âmes) les hommes maitrisent plus leurs émotions. Cependant les femmes sont plus justes, engagées et à l’écoute.

Lu 1428 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com