TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Baie d’Halong : vendez-la avant que ça ne devienne Palavas-les-Flots !

Urbanisation, pollution et surexploitation touristique


Rédigé par Yves BARRAUD le Mercredi 16 Juin 2010

Si vos clients envisagent de visiter un jour la Baie d’Halong, n’attendez pas, vendez-leur maintenant ! Car le boom économique que connaît le Vietnam n’épargnera pas cette merveille de la nature. De-là à ce qu’on la transforme en parc d’attractions géant…



A proximité de la baie mythique, d’énormes panneaux publicitaires barrent le paysage
A proximité de la baie mythique, d’énormes panneaux publicitaires barrent le paysage
Le contraste est saisissant, irréel pour le voyageur qui n’y est pas préparé.

Sur la route qui relie Hanoï à la Baie d’Halong, les défenseurs de la nature auront un coup au cœur.

Le paysage est mité de zones industrielles et de chantiers colossaux. On peut craindre le pire pour l’avenir.

Des usines par dizaines (principalement des cimenteries), des routes défoncées, des bâtiments hideux construits n’importe où…

Plus loin, à proximité de la baie mythique, d’énormes panneaux publicitaires barrent le paysage et vantent l’édification de marinas géantes.

Puis, encore d’autres chantiers, des bulldozers, des camions…

La nature et les paysages victimes du boom économique

Le paysage est mité de zones industrielles et de chantiers colossaux.
Le paysage est mité de zones industrielles et de chantiers colossaux.
Le Vietnam connaît un boom économique sans précédent.

Le pays enregistre un taux de croissance "à la chinoise" (entre 6 et 8,5% par an) et, forcément, ça se sent.

Il y a dix ans, les vélos y étaient encore rois. Aujourd’hui, les scooters les détrônent. Demain, circuleront des voitures par millions, par dizaines de millions.

Les infrastructures suivent cette course effrénée au développement, d’autant que le Vietnam est soumis à une énorme pression démographique. Le pays va passer de 87 millions d’habitants à 125 millions en 2025, sur un territoire qui fait les 3/5e de la France.

Ici, paysages et rizières sont soumis à rude épreuve, sans plans d’aménagement. Chacun semble livré à lui-même, libre de construire où il veut, ce qu’il veut.

Malgré un environnement malmené, la magie opère

Le site, composé de 1.900 îlot calcaires, est grandiose
Le site, composé de 1.900 îlot calcaires, est grandiose
La Baie d’Halong n’est pas épargnée par cette fièvre industrieuse.

Pourtant, dès qu’on embarque sur une des 400 "jonques" (1) qui naviguent sur ses eaux, la magie opère.

Le site, composé de 1.900 îlot calcaires, est grandiose, envoûtant, surtout à la tombée de la nuit ou tôt le matin, quand il n’est pas encore envahi d’embarcations diverses : porte-containeurs, barges, petits pétroliers…

Quand ses anses, ses baies abritées et ses recoins secrets ne sont visités que par les barques des pêcheurs et des ramasseurs de coquillages accrochés aux falaises abruptes des îlots.

Le spectacle est permanent, changeant, tantôt brumeux, tantôt dégagé, mélancolique ou coloré. Un pur enchantement.

Mais, au détour d’une crique, la désolation apparaît parfois, de plus en plus souvent : un amoncellement d’immondices, de matières plastiques et de détritus.

Ne pas hésiter à casser sa tirelire

Il faut absolument passer une nuit à bord d’un bateau
Il faut absolument passer une nuit à bord d’un bateau
Alors, pour profiter au maximum de la magie de l’endroit, il faut absolument passer une nuit à bord d’un bateau. Pour cela, ne pas hésiter à casser sa tirelire pour s’offrir l’exception.

« Pour beaucoup de clients, la Baie d’Halong est le voyage d’une vie. C’est parfois leur principale motivation de venir en Asie.

Peu d’endroits au monde suscitent une telle fascination sur les voyageurs. En réponse, leur attente est énorme
», insiste Vincent Le Cannelier, General Manager de la compagnie de croisières Paradise Cruises, qui exploite 3 bateaux 5 étoiles vendus par Asia, Kuoni, Rivages du Monde et, bientôt, par Voyageurs du Monde (2).

Pour profiter pleinement de cette merveille, il faut y mettre les moyens. Et le faire rapidement.

Car, dans les 10 ans qui viennent, au vu des projets annoncés et faute de mesures de protection de l’environnement, ce paradis terrestre pourrait se transformer en parc d’attractions géant pour tourisme de masse.

La Baie d’Halong, c’est maintenant qu’il faut s’y rendre.

(1) Il s’agit en réalité de caboteurs auxquels on ajoute parfois des voiles décoratives pour leur donner un faux air de jonques.

(2) Plus d’infos sur Paradise Cruises

Lu 3344 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com