TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Guyane valorise ses « produits » touristiques

3 M. d’euros pour concrétiser l’envie


Rédigé par Propos recueillis par Louis-Cyril Tharaux le Vendredi 17 Novembre 2006

Après le succès d’un plan de communication axé image, qui a contribué à augmenter le flux touristique de 46 % en cinq ans, le Comité du tourisme de Guyane veut continuer à sublimer la destination, cette fois par le produit. Slogan : « Où vivre une expérience unique ? » Objectif : Déclencher l’acte d’achat. Période : 2007-2010. Entretien avec Jean-Elie Panelle, président du comité.



TourMaG.com : Quid de la promotion de votre région ?

Jean-Elie Panelle :
Notre première campagne datait de 2001. Elle s’intitulait « Guyane, personne ne vous croira » et avait pour but de donner une image positive du territoire, dans son ensemble. La différence aujourd’hui est que l’on rentre dans le détail avec une campagne « Envie de vivre des émotions fortes…Où vivre une expérience unique ? » qui interpelle directement la personne, par une mise en avant des produits, ceci pour déclencher l’acte d’achat.

TM. com : Parlez-nous de ces packages…

J-E.P :
Il y a notamment le produit fleuve, le produit spatial, le carnaval, avec pour chacun d’eux un programme d’activités et un prix affiché selon la durée du séjour. Ainsi, on peut par exemple faire la descente du Maroni en pirogue, puis poursuivre par les îles du salut pour un séjour balnéaire, et enfin découvrir le centre spatial.

TM. com : Qu’est-ce qui fait le charme inné de la Guyane ?

J-E.P :
Je dirais que c’est d’abord la biodiversité. Suivre le cours d’un fleuve, faire des balades en forêt, découvrir les marais de Kaw ou assister à la ponte des tortues Luth sont des choses qui laissent des souvenirs véritablement très forts, uniques.

La Guyane valorise ses « produits » touristiques
TM. com : : Quelle est la visée du Comité du tourisme en terme de fréquentation ?

J-E.P :
Nous ne souhaitons pas faire un tourisme de masse, le pays ne s’y prête pas, il n’y a pas de mer bleue, etc…, c’est en revanche un pays très tourné vers l’éco-tourisme. Actuellement, il y a environ 100 000 visiteurs chaque année, l’objectif est d’avoisiner d’ici à 2010 les 150 000 touristes, 200 000 au maximum, sachant que l’on veut limiter simultanément l’impact sur le milieu naturel, quasi intacte.

TM. com : Ces ambitions nécessitent un développement du parc hôtelier ?
J-E.P :
Oui, il faut absolument augmenter la capacité d’accueil. On assistera à cette occasion à une montée en gamme, et à l’ouverture d’établissements 3 étoiles + et 4 étoiles. Il y a trois projets sur Cayenne, trois autres dans l’ouest, principalement sur Saint-Laurent du Maroni, avec un très grand dossier porté par le ministre du tourisme Léon Bertrand lui-même. Nous prévoyons par un ailleurs un réseau de lodges, à la fois mis en place par les privés et le partenariat public-privé.

TM. com :Où sera visible cette campagne et quel est son coût ?
J-E.P :
Elle sera d’abord presse, puis sur Internet, par le biais de notre site web complètement reformaté. Enfin, on fera peut-être un peu de télévision, sur les chaînes thématiques, et éventuellement de l’affichage. Le montant de cette campagne s’élève à 3 millions d’euros répartis sur trois ans. Sans les partenariats financiers de la Région, de l’Etat, de l’Europe et du Cnes, elle n’aurait pas pu voir le jour.

www.tourisme-guyane.com

Lu 2151 fois

Tags : amadeus, guyane
Notez


1.Posté par DANIEL le 21/11/2006 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les belles paroles des Institutionnelles !!!!!!!
Oui pourquoi pas, encore de belles et bonnes résolutions !!!!!

Un récepttif, Jean Louis Antoine, JAL Voyages, amoureux fou de ce si joli département, il l'aime, le connait, aucun secret pour lui, mais ....ça fait 20 ans qu 'il se bat, seul, (ou presque..) et rarement suivi.
AH OUI !!! J OUBLIAIS.......C est un baroudeur, un gars de terrain, lui son col blanc est....KAKI !!!
Il y a très longtemps, qu il pense :"l après Ariane, ou du moins son ralentissement !!"
Chez AOM, nos produits, étant liés, lors des 1er éductours..... 1994....95....96 etc , déjà nous dormions dans les hamacs du carbet des étangs de KAW, ou passions la moitié de la nuit, pour assister à la ponte des tortues luth, lors de la descente du Ma

2.Posté par DANIEL le 21/11/2006 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les belles paroles des Institutionnelles !!!!!!!
Oui pourquoi pas, encore de belles et bonnes résolutions !!!!!

Un récepttif, Jean Louis Antoine, JAL Voyages, amoureux fou de ce si joli département, il l'aime, le connait, aucun secret pour lui, mais ....ça fait 20 ans qu 'il se bat, seul, (ou presque..) et rarement suivi.
AH OUI !!! J OUBLIAIS.......C est un baroudeur, un gars de terrain, lui son col blanc est....KAKI !!!
Il y a très longtemps, qu il pense :"l après Ariane, ou du moins son ralentissement !!"
Chez AOM, nos produits, étant liés, lors des 1er éductours..... 1994....95....96 etc , déjà nous dormions dans les hamacs du carbet des étangs de KAW, ou passions la moitié de la nuit, pour assister à la ponte des tortues luth,ou, lors de la descente du Maroni, les visites aux tribus d'Indiens du Maroni,... les criques, en pirogue....le marché de Cacao
Il y a tant de choses à découvrir, que je souhaite de tout coeur pour ce département français, se développe un tourisme surtout pas de masse, mais qui permette à cette région de vivre dignement de ses richesses.
Après les discours de bonne volonté, je suis sûr, qu il y a certainement des aides à apporter aux réceptifs qui s'en donnent les moyens, pour les aider dans leur tâche.

3.Posté par Christelle le 22/11/2006 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant que professionnelle du tourisme ayant exercé en Guyane et ayant passé 18 belles années de ma vie de ce département que j'affectionne particulièrement, je me sens concernée par cet article.
J'ai pu constater ces dernières années un gros travail de communication sur l'image de la Guyane réalisé par le CTG à la fois auprès du grand public et des professionnels. Cependant, la communication grand public c'est bien, un magnifique stand à Top Résa c'est bien aussi, mais quid :
1 / Des prescripteurs de la destination : j'entends par là premièrement les journalistes qui à grand renfort de reportages sur la pollution au mercure du Maroni, le trafic de stupéfiants, l'insécurité omniprésente dans le département donnent une image bien peu valorisante de la Guyane; et deuxièmement les agents de voyages qui ne savent pas vendre la destination.
2/ la réalité sur place : l'insécurité dorénavant omniprésente partout en Guyane, et le manque de professionnalisme des structures d'accueil (j'ai été ébahie du jemenfoutisme rencontré au comité du Tourisme de Cayenne lord de ma dernière visite en janvier!).
Pour résumer, je m'interroge sur le fait qu'il y ai une véritable politique de développement touristique de la Guyane, ou si ces budgets pharaoniques ne permettent pas simplement de se donner la bonne conscience de vouloir le faire.
Ne serait il pas judicieux de réserver une partie de ces budgets à la formation du personnel sur place, à la formation des agents de voyages de métropole à la destination, à des voyages de presse qui permettraient de donner une image un peu plus reluisante de la Guyane, et à l'aide aux réceptifs locaux qui se battent tous seuls pour faire connaître leur beau département.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com