TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Languedoc-Roussillon : les professionnels redoudent une baisse d’activité

stabilité ou baisse pour 86% des entreprises


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Vendredi 2 Juillet 2004

Après un mois de mai décevant, les résultats de la conjoncture estivale, conduite par le Comité Régional du Tourisme Languedoc-Roussillon et les partenaires de l’Observatoire Régional du Tourisme, avec le concours de la Délégation Régionale au Tourisme, pour le mois de juin, affichent un net recul par rapport à juin 2003.



Au terme de l’enquête téléphonique réalisée le 30 juin et le 1er juillet auprès de 2000 professionnels du tourisme régional, 86% des entreprises interrogées déclarent une stabilité ou une baisse de leur activité par rapport à juin 2003 :

  • 15% des entreprises déclarent une hausse de leur activité (37% en 2003)
  • 26% des entreprises déclarent une stabilité de leur activité (33% en 2003)
  • 59% des entreprises déclarent une baisse de leur activité (30% en 2003).

    Les agences immobilières (76% en baisse) et les campings (65% en baisse) sont les secteurs d’activité qui notent les plus fortes baisses par rapport à juin 2003. L’hôtellerie et la restauration font également part de difficultés avec respectivement 62% et 60% en baisse.

    Stabilité pour le tourisme culturel et les stations thermales

    Plus généralement, les baisses concernent 2/3 des hébergements touristiques, 55% des commerces et des services et 46% des prestataires d’activités et de loisirs. On constate cependant une relative stabilité pour les prestataires de tourisme culturel et les stations thermales.

    Les entreprises situées à la montagne et sur le littoral sont en forte baisse (68% et 66% des entreprises interrogées). L’arrière-pays enregistre des baisses plus sensibles (52% des entreprises interrogées). Inversement, le tourisme urbain semble moins affecté par ces baisses avec ¼ des entreprises déclarant une hausse de leur activité pour ce mois de juin.

    Parmi toutes les entreprises interrogées, 50% constatent une baisse de la fréquentation française, principalement observée dans les agences immobilières, l’hôtellerie de plein-air et les prestataires de tourisme de loisirs (plus de 60% des entreprises). Les commerces, les hôtels et les restaurants signalent des baisses plus modérées. Quant aux entreprises de tourisme culturel, sportif et les offices de tourisme, elles observent plutôt une stabilité de la clientèle française.

    La fréquentation de la clientèle française suit la tendance de l’activité des entreprises avec d’importantes baisses à la montagne et sur le littoral et dans une moindre mesure dans l’arrière-pays et les villes.

    Les stations thermales (71% des interrogées), les campings (67%) et les agences immobilières (68%) sont les secteurs qui relèvent les plus fortes baisses de fréquentation étrangère. Globalement, tous les secteurs d’activité enregistrent une baisse, exceptés les prestataires de tourisme culturel, de tourisme fluvial et de tourisme sportif qui notent plutôt une stabilité.

    De mauvaises prévisions pour juillet

    L’ensemble des clientèles traditionnelles d’Europe du Nord sont signalées en baisse, notamment les Néerlandais (en baisse pour 52% des entreprises interrogées) et les Allemands (48%). Une stabilité est signalée pour les clientèles italienne, espagnole, suisse et d’Europe de l’Est. En revanche, 30% des entreprises interrogées déclarent une hausse de la fréquentation des Britanniques dans la région.

    61% des entreprises interrogées estiment que leur état de réservation pour le mois de juillet est plutôt « mauvais » et 27% le considèrent comme « moyen ». Ce constat se vérifie auprès de l’ensemble des prestataires touristiques et tout particulièrement auprès des agents immobiliers, des campings et des stations thermales.

    Ces inquiétudes se manifestent essentiellement en bord de mer où 67% des professionnels révèlent un mauvais état de leurs réservations. L’arrière-pays obtient les meilleurs chiffres avec 47% des prestataires signalant des réservations plutôt satisfaisantes.

    Cependant, ces estimations peu encourageantes ne seront pas pour autant synonymes de baisse de la fréquentation touristique, compte tenu de l’évolution des comportements touristiques tendant à une prise de décision de plus en plus tardive et faisant de moins en moins appel à la réservation.

    Le CRT explique ce manque d'engouement par : "la crainte d’une nouvelle canicule, l’Euro 2004 ou les Jeux Olympiques, qui, comme tous les grands événement sportifs, incite davantage les touristes à demeurer chez eux mais aussi la concurrence de nouvelles destinations comme l’Afrique du Nord ou la Croatie. "

Lu 526 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com