TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le Kenya multiplie les actions de relance mais ne sauvera pas 2008

Le nombre de visiteurs devrait baisser de 50% cette année


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mercredi 2 Juillet 2008

Les autorités kenyanes s’emploient à rassurer clients, TO et agences de voyages après un début d’année catastrophique pour son secteur du tourisme. Efforts de promotion et aides marketing des voyagistes devraient donner des résultats dès cet hiver.



Après la presse les voyagistes. Najib Balala, le ministre du Tourisme et de la Vie Sauvage du Kenya, multiplie les rencontres depuis quarante-huit heures en France afin de pousser à la relance de la destination, durement touchée l’hiver dernier par l’accès de fièvre ayant suivi la réélection contestée du président Kibaki.

Le Kenya, au regard d’un début d’année catastrophique sur le plan touristique, doublé d’un impact très négatif et plus durable sur son image, prévoit ainsi une baisse de 50% du nombre de visiteurs étrangers en 2008 par rapport à l’année précédente.

Le nombre de touristes français (52 000 l’an dernier) devait également fortement chuter.

«Il faut toutefois préciser que 2007 a été une année record pour le tourisme au Kenya avec 1,8 million de visiteurs étrangers, et nous tablons sur un même chiffre pour 2009 compte tenu des différentes actions que nous engageons», souligne le ministre.

NF devrait affrêter XL Airways sur Mombasa cet hiver

La relance passe par une série d’actions. Le budget de communication est largement revu à la hausse et vise notamment à rassurer les visiteurs. De nombreux journalistes et agents de voyages sont invités depuis quelques semaines au Kenya.

Le ministre ne cesse en outre de rencontrer les voyagistes afin de pousser au redémarrage des chaînes charter. En France, Nouvelles Frontières devrait affréter XL Airways sur Mombasa cet hiver ; Corsairfly devrait redémarrer ses vols sur la destination l’été prochain.

Kenya Airways enregistre pour sa part de bons remplissages sur la liaison Paris-Nairobi relancée le mois dernier, avec jusqu'à fin octobre une desserte en B777, appareil offrant un tiers de capacité en plus par rapport au B767 qui opérait la ligne avant sa suspension en février dernier.

Najib Balala en a profité pour souligner sa volonté d’améliorer «le niveau d’une partie de l’hôtellerie» avec notamment des prêts à taux préférentiels, et de «développer une offre 4 étoiles qui correspond à une clientèle que nous souhaitons davantage cibler».

Lu 2521 fois

Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com