TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le ''magot'' des CE représente... 2,6 milliards d’euros par an !

Le 28e ''SalonsCE'' ouvre ce mardi au CNIT Paris La Défense


Rédigé par Propos recueillis par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Lundi 30 Janvier 2006

Le 28e ''SalonsCE'' ouvre aujourd’hui et pour trois jours ses portes au CNIT Paris La Défense. Cette manifestation très ciblée commémore cette année les 60 ans des comités d’entreprises et les 70 ans des congés payés.



De la randonnée aux sorties du dimanche, les les activités proposées par le CE sont nombreuses et largement pratiquées
De la randonnée aux sorties du dimanche, les les activités proposées par le CE sont nombreuses et largement pratiquées
Nés à la Libération, les comités d’entreprises se sont développés sous l’impulsion du législateur, des employeurs et d’eux-mêmes. Quant aux accords historiques des congés payés, ils furent signés à Matignon dans la nuit du 7 au 8 juin 1936 entre Léon Blum président du Conseil, la CGPF (Confédération du patronat français) et la CGT.

De l’organisation d’un voyage à la distribution de bons d’achats, les activités proposées par le comité d’entreprise à ses salariés et à leurs familles sont nombreuses et largement pratiquées. Il n’y a pas de liste exhaustive et la diversité des exposants du CNIT le prouve.

Un budget équivalent à près d’1 % de la masse salariale brute

Des mutuelles aux éditeurs, des musées aux cabarets, du champagne au chocolat, des parcs d’attractions aux voyages, le choix est vaste. A cela on peut ajouter les nombreuses actions que les CE peuvent faire en faveur des salariés dans la limite d’un budget équivalent à près d’1 % de la masse salariale brute.

Ceci représente 2,6 milliards d’euros pour l’ensemble de la France dont 1 milliard d’euros rien que pour la région Ile de France. On évalue à 7,8 milliards d’euros le budget induit par la participation des salariés. On compte en France 28 000 comités d’entreprises dont près de 6 000 en Ile-de-France. (Source Exposium janvier 2006).

Depuis juillet 2001 le CE peut même subventionner des actions humanitaires en versant des fonds à une association. Ainsi, les Restos du Cœur font, cette année, partie des 450 exposants de ce salon où l’on attend 13 000 visiteurs. Il s’agit, pour beaucoup des élus de C.E. mais également des clubs du 3e âge et des collectivités.

33 % seulement des CE organisent des voyages de groupes


SalonsCE donne à ses visiteurs l’opportunité de faire en trois jours un tour quasi exhaustif des offres de produits et de services qui leur sont réservées. Il est même devenu un grand rendez-vous politique et social où se retrouvent les représentants des pouvoirs publics et les leaders syndicaux.

Selon une enquête menée auprès de 1 617 visiteurs au cors du dernier SalonsCE Paris, 33 % seulement des personnes interrogées ont répondu que leur CE organisait des voyages de plus de trois jours. Et dans ces 33 %, 74,5 % ont déclaré que ces voyages étaient organisés majoritairement à l’étranger.

Une vingtaine de tour-opérateurs au rang desquels le groupe Marmara, Nouvelles Frontières, Locatour, Fram, Look ou Voyageurs du Monde et quelques distributeurs dont Thomas Cook proposeront leurs programmes et services au 28e SalonsCE de Paris.

Isabelle Gest : « Il y a encore des casseurs de prix »

Le ''magot'' des CE représente... 2,6 milliards d’euros par an !
entretien avec Directrice commerciale de Terres & Rivages (*)

TourMaG.com - Les Comités d’Entreprises sont-ils des clients comme les autres ? Peut-on les fidéliser ?

Isabelle Gest : "Nos interlocuteurs sont des élus qui gèrent un budget global et qui doivent rendre des comptes aux salariés de leur entreprise. Il sont toujours très attentifs aux prix et très à l’écoute des commentaires des voyageurs à leur retour. Le moindre reproche, la moindre réclamation et c’est un client perdu.

Ils sont élus pour quatre ans et sont, en général, tenus à faire des appels d’offre. On peut cependant les fidéliser. C’est une question de confiance et de savoir faire. Quand leur mandat arrive à terme, nous devons repartir à zéro. D’une façon générale, dans ce secteur comme dans les autres, un client n’est jamais acquis."

T.M.com - Les voyages CE sont-ils toujours à petits budgets ?


I.G. :"Pas du tout. Les CE aiment les belles destinations comme l’Amérique du Sud ou l’Asie. Nombreux sont ceux qui estiment que les salariés peuvent s’offrir des voyages à petits prix, notamment en France. Ils participent davantage aux grands voyages. Il est vrai qu’ils comparent et discutent les prix.

Notre rôle est de faire valoir l’ensemble des prestations incluses dans les programmes et de les inciter à comparer le comparable. Cette démarche est plus facile à développer avec le long courrier qu’avec les voyages à petits budgets où, en effet, la vente peut se jouer à quelques euros près. Il y aura toujours des casseurs de prix."

T.M.com -Observez-vous un phénomène de mode et de tendance en matière de destinations ?

I.G. :"Les responsables CE en charge des voyages aiment être surpris Ils étudient le contenu et recherchent l’insolite. Ils aiment les rencontres avec les minorités locales. J’observe, cette année, un intérêt pour des destinations comme Madagascar ou la Mauritanie. Dans ce type de destination le client recherche une nature sauvage et de beaux paysages. Le Mexique recommence à être demandé."

T.M.com -Vous n’avez pas de catalogue papier et communiquez uniquement en ligne. Comment les CE réagissent-ils ?

I.G. :"Toutes les collectivités, surtout en province, ne sont pas encore équipées et reliées à Internet. Elles sont encore nombreuses à ne pas être à l’aise avec le système et à préférer les programmes et les devis « papier ». Toutefois le phénomène a évolué de façon très positive en deux ans. A terme, tout le monde y viendra. Pour le moment le téléphone fonctionne encore beaucoup."

Site internet : www.terresetrivages.com/

(*) Ce voyagiste en ligne s’adresse uniquement aux groupes CE et asssociations.

Lu 4016 fois
Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com