TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les Caraïbes « anglophones », zone touristique émergente

Retour en force sur le marché français


Rédigé par V. de Monicault - redaction@tourmag.com le Vendredi 16 Février 2007

Aux côtés des Antilles françaises, de la République dominicaine et de Cuba, les autres îles des Caraïbes réunies au sein de la CTO sont venus faire valoir leurs arguments auprès des professionnels du tourisme français.



Les Caraïbes « anglophones », zone touristique émergente
C’était une première hier à Paris. Plus de 150 visiteurs dont près de 40 journalistes de la presse professionnelle et grand public, 30 représentants de tour-opérateurs et 90 agents de voyages et chefs de projets en agence MICE se sont relayés, à l'hôtel Lutetia, à la rencontre des seize partenaires – offices du tourisme et acteurs privés - du workshop «Destinations Caraïbes» organisé par l’agence de marketing touristique Interface Tourism, pour le compte de la Caribbean Tourism Organisation (CTO).

A cette occasion, Julia Hendry, directrice du marketing UK et Europe de la CTO, agence de développement international en charge de la promotion des 32 Etats caribéens membres, a rappelé que la France était l’un des marchés clés de cet immense espace de quelque 3 000 kilomètres entre ses quatre points cardinaux, des Bermudes au Surinam et de la Barbade à Belize. La région la plus dépendante du tourisme au monde.

Entre balnéaire et écotourisme

Si les Antilles françaises, la République dominicaine et Cuba attirent le gros des bataillons de touristes français dans les Caraïbes, il en reste tout de même un quart se rendant chaque année dans les 130 autres îles de la région, surtout les anglophones (Bahamas, Jamaïque*, Sainte-Lucie, St Kitts & Nevis, Antigua), mais aussi hispanophone (Porto Rico) ou néerlandophone (Aruba).

Aujourd’hui sur le marché français, après le tiercé gagnant mentionné ci-dessus, suivent Saint-Martin, les Bahamas et Sainte-Lucie.

« La hausse des visiteurs français dans cette région est lente et constante », a précisé Julia Hendry, rappelant l’incroyable diversité de ces îles, lesquelles ont tout de même comme points communs d’être toutes dotées de belles plages et peuplées par des habitants chaleureux ; nombre d’entre-elles affichent aussi - et de plus en plus - leur potentiel en matière d’écotourisme.

Manque de vols directs


Ces destinations ont en revanche comme handicap, pour la plupart d’entre-elles, l’absence de vols directs depuis la France. Il faut ainsi passer par Londres (Jamaïque, Cayman, Sainte-Lucie), Madrid (Porto Rico) ou Amsterdam (Sainte-Lucie), voire les Antilles françaises (Antigua et Barbuda).

Les Bahamas, s’il se confirme l’arrivée de XL Airways sur Nassau l’hiver prochain, retrouveront probablement des chiffres de fréquentation de visiteurs français supérieurs à ceux affichés par l’archipel à l’époque où AOM opérait la ligne.

Si la CTO a fermé ses bureaux parisiens depuis déjà plusieurs années vous pouvez en revanche consulter ses deux sites internet riches en contenu, www.caribbean.co.uk et www.onecaribbean.org

* Avec le «patwa» ou créole jamaïcain


Lu 1390 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com