TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marseille-Provence 2013 : comment développer le tourisme incoming avec FlyProvence ?

publication d'un catalogue regroupant 20 offres réceptives


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 31 Octobre 2012

L'échéance approche à grand pas. Dans moins de 3 mois, le coup d'envoi officiel de "Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture" sera donné. Un évènement à côté duquel les professionnels du tourisme de la région ne veulent pas passer. C'est dans cette optique que la convention FlyProvence s'est saisie du projet. Elle compte profiter des manifestations de 2013 pour développer le tourisme incoming sur le territoire. Mais tout n'est pas si simple et, dans les faits, les réalisations finales tardent à se concrétiser.



Le catalogue de FlyProvence, édité à 4 200 exemplaires, regroupe 20 packages réceptifs sur le territoire de "Marseille-Provence, capitale européenne de la culture" - DR
Le catalogue de FlyProvence, édité à 4 200 exemplaires, regroupe 20 packages réceptifs sur le territoire de "Marseille-Provence, capitale européenne de la culture" - DR
Créée en 2007, la convention FlyProvence, qui réunit l'aéroport Marseille Provence (MP), l'Office du Tourisme et des Congrès de Marseille (OTCM), Bouches-du-Rhône Tourisme et l'association Marseille Provence 2013 (MP2013), compte bien profiter de « Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture ».

C'est d'ailleurs dans l'optique de "développer le tourisme incoming dans la région", selon Loïc Chovelon, responsable communication de l'aéroport, que la convention a lancé, en janvier 2012, un appel à projets pour packages réceptifs.

De nombreuses agences locales y ont répondu. Ce qui a permis à l'association de publier un catalogue qui rassemble 20 offres de produits réceptifs autour de Marseille et de la Provence.

La version papier de cette brochure a été éditée et distribuée à 4 200 exemplaires. Auxquels s'ajoutent plus de 500 téléchargements de la version numérique.

Du BtoB au BtoC

Initialement lancée pour répondre à des objectifs BtoC, FlyProvence s'est progressivement tournée vers le BtoB à partir, de l'installation de la base Air France sur l'aéroport de Marignane.

Avec le développement des liaisons aériennes à destination de Marseille, "beaucoup de tour-opérateurs et d'agences de voyages étrangers se sont montrés intéressés par des séjours en Provence", explique Loïc Chovelon.

Un intérêt qui, depuis, n'a cessé de croître, entraînant dans son sillage la convention qui a pris de plus en plus d'importance.

Si bien que, si au moment de sa création, elle était l'unique association regroupant plusieurs institutionnels d'une même région, en France, elle a, au fil de son développement, inspiré plusieurs autres projets analogues (au Pays-Basque et à Nantes notamment).

2013 constitue donc une échéance de choix pour la convention. D'où la publication du catalogue qui regroupe des produits réceptifs de différents formats. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses : du week-end à des séjours de 9 jours, en passant par des escapades de 3 ou 4 nuits.

"Pas de retombées immédiates"

"Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture" doit être l'occasion de développer le tourisme incoming sur Marseille et ses alentours, pour la convention FlyProvence - Tous droits réservés
"Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture" doit être l'occasion de développer le tourisme incoming sur Marseille et ses alentours, pour la convention FlyProvence - Tous droits réservés
Tous les représentants des agences réceptives qui ont répondu à l'appel de la convention s'accordent pour saluer le projet. C'est notamment le cas de Cathy Figuières de l'agence TW Incoming. Pour elle, l'idée est "excellente".

Un avis partagé par Sabine Scorsone de Plaisirs et Maisons de Provence - qui sera prochainement la 1e agence française à recevoir la certification Green Globe - et par Maud Perrin de Move Around Provence.

Toutes 3 apprécient que leurs offres apparaissent gratuitement sur le catalogue de FlyProvence. En revanche, pour la responsable de TW Incoming, "ce genre de choses ne peut pas avoir de retombées immédiates."

Et même si "l'union fait la force", comme s'en réjouit Sabine Scorsone, "il faut continuer et améliorer encore" le projet de FlyProvence pour 2013, estime Cathy Figuières.

Un avis qui résume bien l'ensemble des nombreuses observations formulées par les acteurs concernés.

Réunis jeudi 18 octobre 2012, ils ont incité les responsables à poursuivre. Ce qui a poussé ces derniers à prendre la décision de sortir une nouvelle version de la brochure d'ici fin décembre 2012 ou début janvier 2013.

Elle devrait regrouper la totalité des agences qui ont répondu à l'appel à projets pour packages réceptifs avec davantage de descriptifs.

A moins de 3 mois du début des festivités, il reste donc encore pas mal de travail pour que le tourisme incoming dans la région profite au maximum de l'évènement.

Promotion à l'étranger : première étape Tel Aviv

Les 26 et 27 octobre 2012, Loïc Chovelon représentait la convention FlyProvence à l'occasion d'un workshop d'Atout France à Tel Aviv en Israël.

L'occasion de rencontrer des agences de voyages et des tour-opérateurs locaux afin de les inciter à se tourner vers la destination Provence. Pour cela, un film de promotion leur a notamment été diffusé (voir ci-dessus).

Cette rencontre a permis de constater un "développement important de la demande vers la France" et "une forte envie de développer les programmations sur [la] région", explique le responsable de la communication de l'aéroport MP dans son compte rendu.

Selon lui, les professionnels israéliens ont une bonne image du territoire couvert par FlyProvence et estime que la desserte aérienne directe y est "dense et compétitive au niveau tarifaire."

Au total, une vingtaine d'agences et de voyagistes ont fait part de leur intérêt. Mais, la concurrence est rude avec les autres réceptifs sur le reste de la France.

Il faudra donc être rapide pour devancer les autres destinations françaises et espérer décrocher le marché.

Lu 3486 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com