TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Mobilisation anti-CPE : le tourisme à nouveau menacé ?

l'administration américaine recommande la prudence


Rédigé par CE - celine@tourmag.com le Mardi 28 Mars 2006

Les manifestations anti-CPE, pourraient-elles avoir une image négative et affecter le secteur touristique ? Selon Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme, interrogé par Reuters, à ce jour aucun impact n'a été constaté sur les réservations. Si la mobilisation devait se poursuivre, le ministre craint en revanche, des effets négatifs, comme lors des violences dans les banlieues cet automne.



Mobilisation anti-CPE : le tourisme à nouveau menacé ?
Fermeture de la Tour Eiffel pour cause de grève anti-CPE, défilés en plein cœur de Paris... la mobilisation pourrait-elle handicaper le secteur touristique.

L'accès au Mont Saint-Michel, site touristique de province le plus visité de France avec plus de trois millions de visiteurs par an, a également été bloqué mardi par quelques centaines de manifestants.

Interrogé par l'agence de presse Reuters, Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme : "Il n'y a pas eu à ce jour d'impact constaté dans les réservations mais"', a-t-il expliqué "si les événements devaient se poursuivre, on aurait certainement, comme pour les banlieues (en novembre dernier), des effets négatifs".

De son côté, l'administration américaine a conseillé dans un communiqué publié lundi dernier, à ses ressortissants la plus grande prudence dans les grandes villes françaises : "Des manifestations se sont récemment produites dans des zones fréquentées par les touristes. [...] Certaines manifestations peuvent être annoncées à l'avance, d'autres être spontanées."

A Londres même précaution

Le département d'Etat américain recommande "d'éviter les zones où les foules doivent se rassembler." A Londres même précaution, le Foreign Office conseille également à ses ressortissants d'éviter les lieux des manifestations.

Déjà, lors des émeutes qui avaient eu lieu dans les banlieues, le gouvernement américain avait émis un avis similaire. A noter également que TUI, numéro un du tourisme en Europe qui a présenté ses résultats la semaine dernière, expliquait en partie le ralentissement enregistré sur le marché français, par les violences de cet automne.

Lu 2535 fois

Notez

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com