TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Monaco : 2014 sera l’année du « Big Bang » pour la SBM

Feu vert pour le financement du chantier de l’Hôtel de Paris et du Sporting d’hiver


Rédigé par Michel BOVAS le Mercredi 4 Juin 2014

Augmentation de capital avec entrée de nouveaux actionnaires, ouverture dans trois mois du plus vaste chantier de transformation immobilière (600 M€) depuis sa création il y a 150 ans... Pour la SBM, le géant monégasque du tourisme, le « changement, c’est bien maintenant ».



Au début de l’été, 24 pavillons aménagés dans les jardins du casino accueilleront les enseignes de luxe obligées de déménager du Sporting d’hiver, voué à la démolition - DR
Au début de l’été, 24 pavillons aménagés dans les jardins du casino accueilleront les enseignes de luxe obligées de déménager du Sporting d’hiver, voué à la démolition - DR
En dévoilant les résultats de l’exercice 2013-2014, achevé en mars, Jean Luc Biamonti, président de la Société des Bains de Mer (SBM), a tenu à faire le point sur deux événements quasi historiques pour cette vielle dame du tourisme monégasque qui s'apprête à subir un sacré lifting financier et immobilier.

L’exercice achevé il y a deux mois confirme une reprise d’activité après deux exercices plus difficiles.

Le chiffre d’affaires (472,5 M€) est en hausse, avec une forte progression (+18%) des recettes de jeux pour 2% à l’hôtellerie.

Pour ce dernier poste, il intègre désormais la reprise en gestion de l’hôtel Méridien Beach.

Le résultat est bénéficiaire de 17,3 M€, grâce à la cession d’actions de Wynn Resorts et l’amélioration des résultats du site de jeux en ligne Betclic Everest Group.

Pour rappel, l’exercice précédent s’était clôt sur une perte de 50,7 M€. Cette tendance positive semble se confirmer pour les premiers mois de l’exercice 2014.

Démarrage des travaux pour l’Hôtel de Paris et le Sporting d’hiver

Jean Luc Biamonti, président de la SBM - DR : M.B.
Jean Luc Biamonti, président de la SBM - DR : M.B.
Mais l’événement de la réunion a été l’annonce par Jean Luc Biamonti du feu vert donné par le gouvernement à l’ouverture du capital, à l’occasion de son augmentation nécessaire pour assurer le financement du vaste chantier qui, sur 3 ans, verra la reconstruction de l’Hôtel de Paris et du Sporting d’hiver sur la Place du Casino à Monte Carlo, fief de la SBM.

Travaux qui démarrent en octobre 2014, pour un coût de plus de 600 M€.

Une partie de cet investissement sera couvert par l’augmentation de capital (200 M€).

L’Etat monégasque y souscrira, mais en réduisant sa part de 69 à 60%.

« On privilégie l’entrée de nouveaux actionnaires à l’activité similaire pour engager des synergies, car cette augmentation s’inscrit aussi dans une stratégie de développement qui va au-delà du simple apport d’argent », précise Jean-Luc Biamonti.

On évoque plusieurs grands noms internationaux dans l’univers de l’hôtellerie et des jeux.

Au début de l’été, 24 pavillons aménagés dans les jardins du casino accueilleront les enseignes de luxe obligées de déménager du Sporting d’hiver, voué à la démolition et par la reconstruction de l’Hôtel de Paris.

Ce dernier sera fermé d’octobre à décembre, puis il ne pourra offrir que 44 chambres sur plus de 150 actuellement, durant le chantier qui s’étalera jusqu’en 2017.

Revoir l'offre hôtelière

Revenant sur l’activité, la SBM annonce qu’elle porte désormais ses efforts vers une clientèle à hauts revenus venant de Turquie, du Moyen Orient, des pays de l’Est, de Chine et d’Amérique Latine afin de remplacer une clientèle italienne ou européenne de proximité.

« Il faut s’adapter. La clientèle chinoise par exemple possède des exigences inédites comme des établissements de jeux ouverts 24 h sur 24 ou la possibilité de dîner dans les salles de jeux.

Ces clients font la comparaison avec d’autres destinations qu’ils fréquentent comme Macao ou Vegas, où l’on n’hésite par offrir la gratuité de l’hébergement pour les gros joueurs.

Nous devons revoir notre offre hôtelière. C’est ce que nous faisons avec l’Hôtel de Paris, qui disposera de chambres plus spacieuses
», poursuit Jean-Luc Biamonti.

La SBM va également créer de nouveaux événements pour séduire cette clientèle, mais aussi pour renforcer l’attractivité de Monaco durant la phase délicate des travaux.

Les nouveaux « actionnaires acteurs » l’aideront à assumer sa nécessaire mutation et transition durant les années de chantier.

Lu 1753 fois

Tags : Monaco, SBM
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com