TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Polynésie française : l'arrivée de French Blue pourrait doper la destination

Plus de 40 000 Français en 2017


Rédigé par Céline Eymery le Lundi 13 Novembre 2017

Alors que la Polynésie bénéficie de vents favorables, French Blue a annoncé avoir reçu l'autorisation de lancer une nouvelle ligne entre Paris et Papeete. Une bonne nouvelle de plus pour cette destination en croissance depuis plusieurs années et qui va passer le cap des 40 000 voyageurs français en 2017.



La fréquentation en provenance de métropole est en croissance, et passe de 35 000 Français en 2015 à plus de 40 000 en 2017 - Photo Tahiti Tourisme  Raiatea
La fréquentation en provenance de métropole est en croissance, et passe de 35 000 Français en 2015 à plus de 40 000 en 2017 - Photo Tahiti Tourisme Raiatea
La Polynésie française a le vent en poupe et l'arrivée d'une nouvelle compagnie entre Tahiti et la France est perçue comme une bonne nouvelle par les professionnels du tourisme.

French Blue, filiale d'Air Caraïbes a annoncé avoir reçu le feu vert du gouvernement de Polynésie française pour effectuer des liaisons entre Paris et Papeete dès mai 2018.

"Cette nouvelle route qui passera via San Francisco va amener une nouvelle énergie dans le marché avec de nouvelles possibilités. Ce n'est pas un interlocuteur inconnu pour nous. C'est donc avec bienveillance que nous accueillons cette annonce" explique Didier Sylvestre, directeur général adjoint d'Exotismes.

Brigitte Keromen directrice générale de Voyage de Légende espère que des liens se tisseront avec les tour-opérateurs : "Pour l'instant nous n'avons pas eu de retour, mais si cette ligne peut libérer des places sur les autres compagnies ce sera aussi positif".

Avec des paniers moyens compris entre 3000 et 4700 € par passagers, l'arrivée d'une nouvelle compagnie dite low cost pourrait faire baisser les prix. "Nous ne connaissons pas encore leur grille tarifaire ajoute Hélion de Villeneuve mais sur la Réunion, French Blue est compétitif."

"Plus il y a d'offres mieux c'est, cela stimule le marché" résume Gilles Gosselin, directeur de Tahiti Tourisme en France, qui confirme l'engouement pour la destination.

De plus en plus de Français

La fréquentation en provenance de métropole est en croissance passant de 35 000 Français en 2015 à 39 000 en 2016. En 2017, selon les estimations de Tahiti Tourisme le cap des 40 000 visiteurs en provenance de l'Hexagone devrait être atteint. La France est le second marché source après les Etats-Unis.

Chez les tour-opérateurs spécialistes, la tendance est la même.

Pour Hélion de Villeneuve, directeur général d'Austral Lagons, "la destination fonctionne bien depuis deux ans. Nous enregistrons des croissances à deux chiffres". Le TO spécialiste des îles annonce faire voyager près de 3500 pax par an sur la destination.

Des taux de croissance que l'on retrouve aussi chez Voyage de Légende : "depuis 2010, date de notre création, nous progressons chaque année" ajoute la directrice générale sans préciser de chiffres. Le voyagiste réalise 25% de son activité avec les croisières Paul Gauguin dont il est le représentant exclusif.

Du côté d'Exotismes, qui propose la Polynésie depuis plus de 20 ans, on constate aussi une "forte hausse". En 2016, la croissance a atteint +8% avec 2236 pax. Pour 2017, le tour-opérateur spécialiste des îles sera à "l'étal". "Cela fait partie des meilleures années" commente Didier Sylvestre.

Il reconnaît toutefois que la destination attise les convoitises : "la concurrence est forte sur la Polynésie. Le gâteau est riche et nous sommes nombreux."

Booster la basse saison

L'ïle de Raiatea - DR Tahiti Tourisme
L'ïle de Raiatea - DR Tahiti Tourisme
Pour faire encore mieux, certains opérateurs aimeraient "booster" la basse saison.

C'est le cas du directeur général d'Austral Lagons qui rappelle que la Polynésie est grande comme l'Europe : "Si la meilleur saison pour s'y rendre est de mai à octobre, sur la basse saison en revanche, il faut aller aux Marquises. Nous essayons de pousser les ventes sur cet archipel d'autant que l'aérien est moins cher à cette période".

Chez Tahiti Tourisme, on souhaite aussi donner un coup de fouet à la basse saison. Le film "Gauguin" sorti cette année et l'exposition au Grand Palais "Gauguin l'Alchimiste" (jusqu'au 22 janvier 2018) tombent à pic pour mettre à l'honneur cette région. L'office de tourisme a notamment investi pour promouvoir les Marquises et les Iles Tuamotus.

L'hôtellerie est un autre sujet de préoccupation des opérateurs. La Polynésie dispose d'une capacité de 889 000 nuitées en hôtellerie classique sur l'année.

Là aussi, Hélion de Villeneuve souhaiterait voir émerger de nouveaux projets hôteliers, 3 à 4 étoiles et notamment sur Bora Bora qui fait le plein en haute saison.

En effet des pics sont enregistrés en juillet, août, septembre, confirme Tahiti Tourisme, "avec notamment 78% de taux d'occupation dans l'hôtellerie classique en août."

Gilles Gosselin assure que des projets hôteliers de moyenne capacité sont en gestation et précise : "il y a encore une marge de progression sur les pensions de famille avec des taux d'occupation compris en 30 et 40%".

Reste que la destination ne manque pas d'atouts. Sa nature luxuriante, son lagon, et sa culture en font une destination unique et "safe".

La magie du "Mana" polynésien devrait envoûter encore pour longtemps de nombreux voyageurs.

Voyages de Légende lance un service de conciergerie en janvier

Voyage de Légende lancera un service de conciergerie dès le 1er janvier 2018 en Polynésie française. "Nous continuons sur notre positionnement qui est d'apporter toujours plus de services" explique Brigitte Keromen.

Les clients pourront bénéficier d'un bureau d'accueil aux couleurs du voyagiste avec un concierge en uniforme. Le service sera accessible 24h/24. "Nous sommes l'un des seuls TO à proposer ce service avec Voyageurs du Monde" ajoute la directrice générale de Voyage de Légende.

Dans l'avenir elle espère pouvoir proposer des visites et excursions qui sortent des sentiers battus : cours de surf avec le champion du monde la discipline, cours de peinture avec des artistes locaux...

Lu 3708 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com