TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Production : l’Égypte, Cuba et le Sénégal tirent leur offre vers le haut

Trois destinations à la loupe


Rédigé par Yves BARRAUD le Lundi 22 Mars 2010

À l’occasion du MAP, TourMaG.com a rencontré trois destinations qui ne semblent pas avoir été trop affectées par la crise en 2009. Trois pays qui affichent de nouvelles ambitions avec pour leitmotiv : tirer l’offre vers le haut !



Nahed Rizk, directrice du Bureau du tourisme égyptien en France :  « Attirer le grand public, encore et toujours, et développer les niches touristiques haut de gamme ».
Nahed Rizk, directrice du Bureau du tourisme égyptien en France : « Attirer le grand public, encore et toujours, et développer les niches touristiques haut de gamme ».
Entamons notre tour de table avec l’Égypte, représentée par Nahed Rizk, Directrice du Bureau du tourisme égyptien en France :

« 2009 a été marquée par un léger fléchissement de notre fréquentation globale.

Nous avons enregistré -2,3% de visites par rapport à 2008, qui était une année record avec près de 13 millions de visiteurs. Le marché français est, quant à lui, à -6%, avec 552.000 arrivées.

Pour contrebalancer cette érosion, nous investissons de plus en plus sur les salons thématiques.

Pour la première fois, l’Égypte a disposé d’un stand aux Thermalies qui a suscité un énorme intérêt de la part des visiteurs. Et nous sommes également présents sur le Salon du Golf
».

Pour l’Égypte, 2010 est partie sur les chapeaux de roue

Nahed confirme ici le repositionnement de l’offre égyptienne vers la clientèle haute contribution : Séjours culturels et balnéaires bien sûr, mais également, de plus en plus, thermalisme, golf, écotourisme et séjours dans le désert.

Pour 2010 et les années à venir, le mot d’ordre est le suivant : « Attirer le grand public, encore et toujours, et développer les niches touristiques haut de gamme ».

C’est bien parti !

En janvier, le nombre des arrivées était à +10%, et +7% en février.

Cuba a "bénéficié" des effets Grippe A au Mexique

Cuba : Gilberto Lopez Breto (dte), Directeur de l’Office de tourisme, ne désespère pas de voir les Français revenir en nombre...
Cuba : Gilberto Lopez Breto (dte), Directeur de l’Office de tourisme, ne désespère pas de voir les Français revenir en nombre...
Traversons à présent l'Atlantique pour rejoindre Cuba qui a fait mieux en 2009 que l’année précédente, avec un encourageant +3,3%.

La destination a "bénéficié" de la Grippe A : Nombreux sont les Canadiens, les Britanniques et les Espagnols (ses trois principaux marchés émetteurs) à avoir renoncé au Mexique pour séjourner sur l'île.

Cependant, le marché français marque le pas, avec une baisse de 6 à 7% en 2009, pour un total de 83.000 visiteurs. Ce qui place la France au sixième rang des pays émetteurs, derrière les trois cités plus haut, plus l’Italie et l’Allemagne.

Mais Gilberto Lopez Breto, Directeur de l’Office de tourisme, ne désespère pas de voir les Français revenir en nombre.

Pour cela, il renforce la présence de la destination sur les salons régionaux (récemment à Dijon où Cuba était le pays invité d’honneur, et à Alençon).

La "Ronda Viva Cuba" à Toulouse, Marseille, Nice et Lyon

Et Gilberto mise beaucoup sur la troisième édition de la Ronda Viva Cuba ! qui se déroule cette semaine. Après Paris et Bordeaux, le road show se tient à Toulouse (le 23 mars), à Marseille (le 24), à Nice (le 25) et à Lyon (le 26).

« C’est une opération très pertinente. On en mesure immédiatement l’impact sur nos ventes », assure le Directeur de l’OT.

À Cuba, comme en Égypte, on veut tirer l’offre touristique vers le haut et développer les niches haute contribution.

Si pour la pratique du golf l’offre n’est pas encore au rendez-vous (avec un seul parcours disponible), pour la plongée « Cuba dispose de la deuxième barrière corallienne de la planète », insiste Gilberto.

« Et pour répondre aux attentes et exigences de notre clientèle internationale, notre pays a initié un plan quinquennal pour relever les standards de son hôtellerie ».

Gilberto Lopez Breto mise aussi sur l’écotourisme, la culture (4 villes classées au patrimoine de l’Humanité) et, évidemment, sur la musique et l’hospitalité cubaines.

Retour en force du Club Med et de Fram au Sénégal

En 2008, le Sénégal a enregistré 800.000 arrivées dont 51% de Français. En 2009, ce chiffre accuserait une baisse de 5% (les données officielles ne sont pas encore disponibles).

Mais Ibrahima Sarr, Directeur général de l’ANPT (Agence nationale de promotion du tourisme), assure que le Sénégal pourrait bien être la bonne surprise des années à venir en Afrique de l’Ouest.

Ibrahima se félicite du retour en force des opérateurs français, avec les ouvertures du Club Med Cap Skirring (5 Tridents) et du Framissima Palm Beach.

« Nouvelles Frontières s’est aussi engagé, avec une diversification des itinéraires et séjours, et une montée en gamme de son offre sur le Sénégal ».

« Par ailleurs, notre pays investit beaucoup dans ses infrastructures. Un deuxième aéroport international, Blaise Diagne, va être inauguré à 30 minutes de la station balnéaire de Saly.

Et des autoroutes à péage fluidifient la circulation dans Dakar et autour de la capitale, à destination des centres touristiques
», argumente Ibrahima.

Sénégal Airlines en partenariat avec Emirates

Enfin, selon Modou Khaya, Directeur de l’aéroport Blaise Diagne, les avions de Sénégal Airlines devraient voler avant la fin de l’été : « Nous avons passé un partenariat technique et stratégique avec Emirates ».

La flotte de la compagnie sera entièrement composée d’Airbus (soit 6 A319, soit 4 A320, dans un premier temps). Et l’entrée d’Emirates dans le capital de la nouvelle compagnie n’est pas exclue.

Pour finir : Dakar accueillera la première édition du TICAA, du 28 au 30 mai 2010. « Un salon international qui met en synergie le tourisme, les industries culturelles et l’artisanat d’art du Sénégal », confirme Ibrahima Sarr.

Une bonne occasion pour les opérateurs français de se faire une idée plus précise du potentiel d’un pays qui court depuis des années après une vraie légitimité touristique… et ses retombées économiques.

Lu 3472 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com