Loading


Réunion : un nouveau logo et des produits plus enracinés


Après un bon 1er semestre, La Réunion prévoit une fin d’année plus compliquée, mais elle reste offensive et annonce un nouveau logo et de nouveaux produits, plus diversifiés et plus enracinés dans la culture locale.



Après une enquête auprès du grand public, l'IRT a décidé de modifier son logotype - DR
Après une enquête auprès du grand public, l'IRT a décidé de modifier son logotype - DR
Pascal Viroleau, le directeur général de l’Île de la Réunion Tourisme (IRT) a profité de l'IFTM pour présenter un bilan encourageant du premier semestre.
Au mois de juin dernier, l'île a reçu 210 000 visiteurs, soit une hausse de 4,9 % par rapport à à la même période 2011.

Si l’on entre dans le détail, le marché affaire grimpe de 7 % et la clientèle affinitaire gagne 10 % ; pas de quoi faire sourire les hôteliers de l’île qui voit diminuer la durée moyenne du séjour dans leurs établissements.

À l'inverse, le tourisme d'agrément perd 2 %, entraînant au passage une légère baisse de la métropole. Avec 166 900 pax, elle recule de 1,3 % tandis que les visiteurs étrangers progressent de 68,8 %.

Sur le plan financier, les résultats sont plutôt bons car les clients on dépensé 46 €, soit 3 € de plus qu'au premier semestre 2011, pour une recette totale de 152 M €, en croissance de 2,6 %.

« Nous attendons des chiffres plus compliqués pour le reste de l’année, » prévient cependant Pascal Viroleau qui souligne également la forte croissance des ventes en ligne, « Ce qui nous laisse peu de visibilité à court terme, pour les 4 ou 6 mois prochains. »

Cette perspective ne modifie en rien les ambitions de la destination. Avec un objectif de 600 000 visiteurs en 2015, elle a donc lancé une vaste réflexion sur trois axes de travail.

En finir avec une trop forte saisonnalité

D’abord, en finir avec la saisonnalité qui fragilise les opérateurs du privé.

Ensuite, diversifier ses marchés, en démarchant l’Afrique du Sud, l’Inde et la Chine notamment.

Et enfin mutualiser son offre en favorisant la création de circuits inter-îles, labélisés « îles vanille », avec ses cousines de l’Océan indien. Mais le plus gros du travail aura été la préparation du nouveau logo de La Réunion, fruit d’une vraie collaboration entre le privé et le public.

Finies les bandes horizontales, place aux courbes de différentes couleurs, verte pour ses reliefs, rouge pour le volcan, ocre pour le mélange de ses cultures et bleu, bien sûr pour l'Océan.

« C’est une bonne chose, » estime Stéphane Barras, directeur général du Lux Île de La Réunion et Président du Club des Hôteliers Réunionnais, membre de l’UMIH, « Jusqu’à présent, l’île était sans doute trop tournée vers la nature et le balnéaire était assez négligé alors que nous avons quand même des kilomètre de plages. »

« Le Réunionnais est très tourné vers l’intérieur des terres ; n’oubliez pas par exemple, qu’il avait l’habitude de monter dans les hauts pour trouver un peu de fraîcheur » explique Frédéric Veyrier, directeur général du Boucan Canot et Président de l’Union des Hôteliers de La Réunion (UHR), « Avec le nouveau logo, visiblement, c’est en train d’évoluer et c’est bien, car le balnéaire a aussi des choses à proposer : il y a peu d’endroits notamment, où l’on peut voir d’énormes baleines à 100 mètres à peine des côtes. »

11 circuits thématique pour une brochure spécifique

Avec cette nouvelle image, la Réunion ne veut pas seulement faire sa promotion, elle veut aussi et surtout vendre des « expériences » exclusives et très enracinées dans la réalité locale sous forme de circuits thématiques.

Le bien-être, les différentes cultures populaires, l’écotourisme marin, les jardins tropicaux, le volcan, la gastronomie ou encore le café Bourbon pointu, le plus cher du monde, à plus de 700 € le kilo, servent ainsi de canevas aux 11 produits mis au point par l’IRT.

Pour en faciliter la diffusion, l’IRT s’est fendu d’une brochure spécifique détaillée qu’elle met à la disposition des agences avec tous les contacts des réceptifs impliqués…

À vous de jouer.


Rédigé par Bertrand Figuier le Mercredi 19 Septembre 2012
Lu 1521 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium



Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.