TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Salon des Thermalies : un succès et un plaidoyer pour les vacances

l'acte d'achat n'est pas automatique


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Dimanche 24 Janvier 2010

La 28e édition du salon des Thermalies, qui s’est déroulée le week-end dernier au Carrousel du Louvre, a été une réussite. Près de 300 exposants ont présenté leurs cures et leurs nouveautés en matière de séjours bien-être et détente. Un véritable plaidoyer pour les vacances, auquel les visiteurs auront été très sensibles en ces temps de morosité hivernale.



Salon des Thermalies : un succès et un plaidoyer pour les vacances
Les coupons-réponses débordent des grandes boîtes transparentes placées devant les stands des exposants.

Apparemment, les jeux-concours organisés par de nombreux exposants lors du salon des Thermalies ont fait un tabac.

« Près de 500 personnes ont participé chaque jour à notre tombola » se félicite Jean-Luc Sicot directeur des thermes de Vichy.

Un engouement qui reflète la bonne santé du marché du bien-être.

« Malgré la crise, les gens veulent s’occuper d’eux, se faire du bien, s’évader » explique Karelle Geyer, commissaire générale adjointe du salon.

Pour trouver son bonheur, le visiteur n’avait que l’embarra du choix. D’un coté se trouvaient les stands de thalassothérapie, qui vantaient les vertus de leurs eaux marines.

De l’autre, les stations thermales, dont l’eau de source a soigné près de 490 000 curistes en 2008. Entre les deux, les spa, balnéothérapies et autres « bulles de bien être » se frayaient un chemin.

« Le salon déclenche l’acte d’achat »

Depuis quelques années, des spas se sont ouverts dans tous les grands centres de thermes ou de thalasso.

Leurs massages sont désormais proposés à coté des traditionnels enroulements d’algues marines et autres boues.

Dans certains centres, le nombre de curistes médicaux est parfois supplanté par les curistes « du dimanche ».

Ces derniers sont venus au salon prendre des informations sur les prestations proposées, mais certains ont aussi sorti leur chéquier.

« Le salon déclenche l’acte d’achat »
assure Jean-Luc Pleuvry, le directeur de la chaîne Thalazur. D’autant qu’ici les clients bénéficient ici de 15% de réduction. Pour lui l’affaire est bonne. « Nous allons faire entre 7 et 10% de plus que l’an dernier » se réjouit-il.

Même son de cloche chez Carnac Thalasso, avec une croissance à deux chiffres. « Nous avons enregistré environ 30 à 40% de nouveaux clients, ce qui est exceptionnel » assure Martial Denêtre, le directeur général.

La vente des produits cosmétique de sa gamme bio est également bien supérieure à celle des ventes à Carnac.

L’acte d’achat n’est pas immédiat pour tous

Mais l’acte d’achat n’est pas immédiat pour tous.

« Un salon ça coûte plus que cela ne rapporte, mais c’est incontournable en termes d’image et de notoriété » explique Alain Torrano, le directeur du centre de Thonon-les-Bains de Valvital.

« Ceux qui réservent directement sont souvent les mêmes d’une année sur l’autre. Ils viennent sur le salon pour profiter des promotions » renchérit Jean-Luc Sicot des Thermes de Vichy.

Si les réservations ne sont pas toujours excellentes sur place, les résultats apparaissent souvent deux ou trois semaines plus tard. « Beaucoup sont venus s’informer et prendre de la documentation.

Ils nous rappelleront lorsqu’ils auront pris leur décision »
confirme Alain Torrano. Car si la thalassothérapie et le thermalisme semblent bien résister à la crise, les clients font toujours attention à leur porte-monnaie.

« Les visiteurs se renseignent, demandent des devis et font la comparaison une fois rentrés chez eux » explique Richard Grenet, responsable marque de la compagnie des Spas Thermaux.

Lui propose jusqu’à 30% de réduction sur certaines de ses cures. « C’est le moment idéal : on sort de l’hiver, les clients viennent planifier leurs prochaines vacances et profiter des bons plans ! »
Si les réservations ne sont pas toujours excellentes sur place, les résultats apparaissent souvent deux ou trois semaines plus tard. « Beaucoup sont venus s’informer et prendre de la documentation...  »
Si les réservations ne sont pas toujours excellentes sur place, les résultats apparaissent souvent deux ou trois semaines plus tard. « Beaucoup sont venus s’informer et prendre de la documentation... »

Lu 2535 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com