Loading


10 impacts du vieillissement démographique sur le secteur du tourisme

Frédéric Serrière, Senior Strategic


Le vieillissement démographique entraîne, dès maintenant, des changements aussi importants pour les acteurs du secteur du tourisme que la mondialisation. Ces phénomènes sont actuellement occultés, en grande partie, par la crise économique, explication « rapide » à des baisses ou des variations d'activités. Or, c'est à une restructuration profondes du tourisme à laquelle nous assistons avec la disparition de certains pans de cette économie et le développement d'autres.



Nous assistons à l'érosion, ou la fin des voyages de groupes pour les Seniors. Les jeunes générations de retraités, ne veulent plus, dans leur grande majorité, des offres jugées « ghettoïsantes » et veulent des offres qui dépassent leur « identité générationnelle ». /photo JDL
Nous assistons à l'érosion, ou la fin des voyages de groupes pour les Seniors. Les jeunes générations de retraités, ne veulent plus, dans leur grande majorité, des offres jugées « ghettoïsantes » et veulent des offres qui dépassent leur « identité générationnelle ». /photo JDL
Dans son document « Stratégie Destination France 2010-2020 », Atout France indique les Seniors comme une des sources de croissance.

Mais au delà, il est nécessaire de comprendre les effets plus globaux du vieillissement de la population car malgré l'arrivée à la retraite, en Europe, de la plus importante et plus aisée génération, le secteur du tourisme ne parvient pas à croître en proportion.

Voici 10 impacts importants du vieillissement démographique :

Vers un plus grand nombre de générations
Nous passons de 4 à 5 ou 6 générations vivants au même moment. Ce phénomène impacte fortement le secteur du tourisme avec des besoins qui évoluent et des situations plus complexes et variées.

Par exemples : les loisirs intergénérationnels, relations enfants / parents âgés, plusieurs attentes et besoin lors d'un même séjour...

Vers plus de personnes avec du temps libre
Le vieillissement démographique a pour effet une augmentation du nombre de retraités et ainsi du nombre de personnes avec du temps libre.

D'après l'Insee, le nombre des 65 ans et plus va passer de 10,1 millions en 2012 à plus de 13 millions en 2020 et 16 millions en 2030. C'est une opportunité unique pour les professionnels.

A noter, cependant, que l'âge de la retraite diffère beaucoup dans les pays européens et recule dans la plupart des pays.

Vers une hétérogénéité de la demande
Les études en sociologie montrent qu'en vieillissant, une personne prend ses décisions, consomme, et agit d'avantage par rapport à ses besoins propres et à ce qui est importante pour elle et moins par rapport à une mode.

Ainsi, l'individualisation des demandes augmente et engendre une nécessaire plus forte hétérogénéité des offres touristiques.

Ce phénomène est encore amplifié par un facteur générationnel des 50/65 ans plus qui sont attachées à la valeur de liberté de choix et à l'individualisme.

Vers une augmentation du coût d'acquisition d'un client
L’hétérogénéité de la demande et la nécessité de proposer des offres plus individualisée via un nombre plus important de canaux de distribution, augmentent sensiblement les coûts d'acquisition d'un client dans le secteur du tourisme. Le chiffre de 30/35% est souvent cité par les acteurs par rapport aux Seniors plus âgés.

Vers un regroupement d'acteurs nécessaires
Cette augmentation des coûts entraîne une difficulté de nombreux acteurs qui ne disposent pas des budgets nécessaires pour offrir cette variété d'offres nécessaires.

Une solution est le regroupement d'acteurs (musées, lieux de visites, offices de tourisme, hébergement...) pour créer des structures communes, des offres conjointes ou des programmes d'entraide. A titre d'exemple, citons l'offre « Marnothérapie » du Cdt de la Marne.

10 impacts du vieillissement démographique sur le secteur du tourisme
Vers un recul des voyages de groupes
Nous assistons à l'érosion, ou la fin des voyages de groupes pour les Seniors. Les jeunes générations de retraités, ne veulent plus, dans leur grande majorité, des offres jugées « ghettoïsantes » et veulent des offres qui dépassent leur « identité générationnelle ».

De nombreux autocaristes ont ré-orienté leurs activités vers les transports « publics » et réduisent leurs activités sur les Seniors en recul de 14% en 2010.

Vers une reprise en main des Boomers
La génération des Baby boom a été le centre d'intérêt des entreprises depuis les années 60 jusqu'au milieu des années 80.

Après un oubli qui aura durée 20 ans, les Boomers redeviennent des clients très importants pour plusieurs raisons : ils sont 15 millions, ils ont un pouvoir d'achat supérieur à la moyenne de 30 à 40% et arrivent à la retraite avec plus de temps de loisirs.

Vers des valeurs de durabilité, d'authenticité, de respect de l'environnement
La maturité des générations et les facteurs générationnels des 50/65 ans, redistribuent les valeurs importantes dans le secteur du tourisme.

Même si la crise économique a tendance à modérer ce phénomène, nous assistons à une hausse des valeurs de durabilité, d'authenticité et de respect de l'environnement dans le choix des vacances.

Vers une plus grande compétition entre les secteurs marchants et non marchants
La crise économique, une plus grande tendance à la comparaison des jeunes générations avec Internet, et une volonté de liberté des Boomers, entraîne non seulement une plus grande analyse des offres mais également un attrait plus important pour le secteur non-marchant.

Ce phénomène peut être compensé par des activités plus variés et d'envie des nouveaux Seniors de vraiment se reposer.

La progression de 1% de la fréquentation dans les hébergements touristiques marchands en 2010 est assez faible compte tenu que la génération la plus nombreuse et la plus aisée en Europe arrive à la retraite et devrait faire progresser le tourisme plus fortement.

Vers plus d'émotions et moins de connaissances
Les jeunes générations et les Boomers sont à la recherche d'émotions et de sens. Ils veulent vivre des expériences et ne se contentent plus des visites de musées.

Par exemple, lors d'un voyage au Maghreb, ils veulent vivre chez l'habitant et non plus être seulement des clients de commerces locaux.

En France, les lieux de visites à fort potentiel comme les châteaux de la Loire peuvent résister à ces nouvelles demandes, de part le caractère exceptionnel de ces sites.

En revanche, les autres lieux d'intérêts « moindre » ne peuvent plus se contenter du seul axe, la connaissance mais devront y ajouter d'autres activités plus « actives » et plus porteuses de sens.

Les voyages de groupes de groupe, les visites guidés uniquement axées sur la connaissance, les étapes chez des commerces comme simple clients... toutes ces offres vont décliner avec le vieillissement démographique.

Par contre, le développement des sports « doux », du bien-être, des rencontres avec l'habitant, de l'individualisation des propositions vont croître.

Le secteur du tourisme est en pleine transformation avec le vieillissement démographique et d'autres facteurs comme l'environnement ou la mondialisation.

La France peut se développer sur les nouvelles classes moyennes des pays émergents, par exemple, mais pour répondre au vieillissement démographique, le secteur du tourisme devra s'adapter rapidement.

(*) Frédéric Serrière, Senior Strategic (expert du vieillissement démographique et du marché des Seniors). www.seniorstrategic.fr


Rédigé par Frédéric Serrière le Lundi 9 Juillet 2012
Lu 4146 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium



Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.