TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





12 morts baie d'Halong : attention aux prestations low cost sur place

vieux bateaux sans obligation légale de maintenance


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Vendredi 18 Février 2011

Un bateau transportant des touristes a fait naufrage hier matin dans la célèbre baie d'Halong, faisant 12 morts dont une Française. Suite à cet événement, les professionnels tiennent à rassurer les touristes sur la sécurité de leurs navires. Mais ils appellent à la prudence concernant les prestations vendues à bas prix sur place.



Les voyageurs malchanceux auraient payé une quarantaine de dollars pour un voyage de trois jours alors que les tarifs débutent à 100$ par personne et par nuit pour ce type de prestations
Les voyageurs malchanceux auraient payé une quarantaine de dollars pour un voyage de trois jours alors que les tarifs débutent à 100$ par personne et par nuit pour ce type de prestations
Il est encore difficile d'établir les circonstances exactes du drame qui a causé la mort de 12 personnes dont une Française dans la Baie d'Halong hier matin.

On peut en revanche supposer qu'un tel accident n'aurait pas eu lieu si les passagers étaient passés par un TO connaissant les lieux et les prestations..

« Les voyagistes français ne transigent pas avec la sécurité » assure Philippe Richard, le directeur ventes et marketing du réceptif Easia Travel.

D'après lui, le batelier de la compagnie Truong Hai, mis en cause, devait certainement travailler avec les agences locales, qui vendent des produits pas chers aux routards.

En effet, les voyageurs malchanceux auraient payé une quarantaine de dollars pour un voyage de trois jours. Une maigre somme qui aurait du leur mettre la puce à l'oreille.

« Nos tarifs débutent à 100$ par personne et par nuit pour ce type de prestations » affirme Philippe Richard.

Même surprise chez Visiteurs : «  à force de vouloir acheter moins cher, les produits ne sont pas toujours de bonne qualité » déplore Didier Blanchard le co-directeur.

Vérifier la sureté du bateau

Les autorités ont assuré lors d'un point presse qu'elles allaient réexaminer les mesures de sécurité en vigueur dans la baie.

Il y a 5 ans déjà, à la suite à un grave accident, elles avaient ordonné l'installation de gilets de sauvetage.

Elles ont également limité le nombre de jonques en imposant une autorisation pour les nouvelles constructions.

Mais les vieux bateaux, eux, naviguent toujours, sans obligation légale de maintenance. Des navires en piteux état dont les malheureux touristes ont vraisemblablement été victimes.

« On était honnêtement un peu suspicieux sur l'état du bateau » a déclaré à la presse George Fosmire, l'un des rescapés du drame.

Pour les voyageurs individuels qui veulent réserver sur place leur croisière, difficile de savoir à qui faire confiance.

Philippe Richard leur donne tout de même un conseil : « Vérifiez l'état du bateau avant d'embarquer. Si vous avez le moindre doute, refusez de monter ! ».

Lu 5578 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com