TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





1ère page de Google : Lastminute caracole devant Opodo et Look Voyages

Audit Google Tourisme VRDCI – Octobre 2013


Rédigé par Aurore BARTHE - Responsable commerciale & RP chez VRDCI le Mercredi 20 Novembre 2013

Observateur et acteur de la guerre des positions que mènent les acteurs du tourisme dans le cadre de la conquête de nouveaux prospects sur le web, l’agence web VRDCI, spécialiste du référencement naturel, a effectué un état des lieux des places fortes et des stratégies payantes sur Google. Elle revient dans cet article sur le positionnement spécifique de six acteurs majeurs : le Club Med, Fram, Look Voyages, Marmara, Opodo et Promovacances.



© Mifune - Fotolia.com
© Mifune - Fotolia.com
Si des moteurs de recherche comme Bing ou Yahoo ne sont pas à négliger, c’est Google, en occupant plus de 90% de parts de marché, qui se positionne comme l’acteur hégémonique en France.

C’est sur ce terrain que se mènent les campagnes les plus concurrentielles.

Les acteurs du tourisme s’y livrent une guerre des positions acharnée par campagnes Adwords et stratégies de référencement naturel interposées.

En tant qu'agence spécialisée, nous connaissons bien cette compétition exacerbée car nous référençons, avec paiement aux résultats en 1ère page naturelle de Google, des acteurs majeurs sur des termes ultra concurrentiels tels qu’agence de voyage, site de voyage, vacances club, et bien d’autres encore.

Dans ce contexte, il est nécessaire de disposer de budgets Adwords majeurs, si l’on souhaite figurer en bonne place dans les résultats sponsorisés avec les termes générant le plus de trafic sur Google.

Google, ce terrain ô combien stratégique

Avec cet objectif s’ajoute, bien entendu des stratégies de référencement naturel auxquelles notre agence participe.

Elles visent à améliorer leur visibilité dans les résultats naturels des moteurs de recherche.

Elles permettent in fine de réduire les budgets Adwords.

Cette visibilité est d’autant plus stratégique que les internautes privilégient les résultats naturels, lesquels bénéficient de taux de clics plus de 8 fois supérieurs aux résultats publicitaires.

La concurrence y est, quant à elle, d’autant plus importante que les internautes privilégient la première page et que les volumes de recherches sont conséquents.

Les mots clés audités, quoique non exhaustifs, représentent à eux seuls 755 808 visites naturelles mensuelles potentielles.

La 1ère page de Google constitue à ce titre le Graal des acteurs économiques, pour lequel ils se livrent une lutte sans merci.

Les places fortes de nos six acteurs sur Google

Nous avons tendance à évoquer le combat des acteurs du tourisme comme une "guerre des positions".

Cette définition n’est pas la plus représentative de la réalité. Il serait plus juste de parler d’une "guerre de mouvements", visant à prendre les places fortes que constituent les mots clés générant le trafic le plus important.

C’est pour mettre en avant les places fortes de ces six acteurs, et leur positionnement relatif, que nous avons déployé un audit de visibilité.

Cet audit a été réalisé sur 841 mots clés dérivés des activités que proposent ces six acteurs, à savoir les vacances en club, les croisières, les divers séjours à l’étranger, les circuits, les offres de dernières minutes et séjours tout compris.

Si ces acteurs disposent d’activités similaires, leur offre de destinations est trop diverse pour s’inscrire dans une démarche comparative pertinente.

L’audit exclut de facto les termes dérivés des destinations proposées. Il n’en met pas moins en avant des termes blockbusters face auxquels nos six acteurs ne sont pas égaux.

Par blockbusters, nous entendons des termes drainant à eux seuls des milliers de visites naturelles par mois.

Les internautes sont-ils plutôt voyages, vacances ou séjours ?

Le terme « voyage », avec 90500 recherches mensuelles exactes sur Google, est bien plus plébiscité par les internautes que les termes « vacances » ou « séjour » situés sous la barre des 50000 recherches mensuelles exactes.

Ils n’en constituent pas moins tous des blockbusters sur lesquels il est intéressant d’occuper la première page.

--> Parmi nos six acteurs, seuls le Club Med et Promovacances ne figurent pas en 1ère page de Google sur le terme voyage.

Opodo reste le mieux positionné sur ce terme, occupant pourtant une timide 6ème place.

Des tarifs bas plébiscités par les internautes

Si les mots clés ultra-généralistes occupent une place non négligeable en termes de volume de recherche sur Google, ils sont distancés par leurs dérivés :

• Voyage pas cher, représente 165000 visites naturelles potentielles contre 90500 pour voyage, d’après les données de Google Keyword Planner.

• Vacances pas cher, 60500 visites mensuelles naturelles contre 49500 pour vacances.

• Séjour pas cher, 40500 contre 14800 pour séjour.

Les termes ultragénéralistes sont suivis de près par des termes associés au champ lexical de la promotion de dernière minute (voyage dernière minute, séjour dernière minute, etc.).

Ces volumes de recherches mettent en avant une forte appétence des internautes pour les mots clés associés au champ lexical des tarifs bas.

--> Look Voyages, Marmara et Opodo se situent en première page de Google pour voyage pas cher, vacances pas cher et séjour pas cher.

Les vacances club : le Club Med, grand absent

Chacun des acteurs audités dispose d’une offre de vacances club et d’hôtel club.

L’audit met en avant que le Club Med, acteur pourtant historique des clubs de vacances, se voit distancé par Fram , Look Voyages et Marmara sur ses places fortes.

En effet, il n’occupe pas la première page de Google sur « club vacances » (9900 recherches mensuelles exactes sur Google), « club de vacances » (5400 recherches mensuelles) ou « hôtel club » (3600 recherches mensuelles).

Les stratégies payantes

L’ensemble des mots clés audités représente quelques 755808 visites naturelles potentielles.

Comment les acteurs du tourisme se partagent-ils ce potentiel ?

Notre étude nous permet de dresser le palmarès des sociétés les mieux positionnées sur Google sur les mots clés que nous avons audités :
Cliquer pour agrandir - TOP 10 DES SITES RECEVANT LE PLUS DE VISITES NATURELLES MENSUELLES SUR GOOGLE
Cliquer pour agrandir - TOP 10 DES SITES RECEVANT LE PLUS DE VISITES NATURELLES MENSUELLES SUR GOOGLE

La conquête des places fortes

Sur le podium des sites web recevant le plus de visites sur les termes généralistes, il est possible de retrouver Opodo et Look Voyages.

Les quelques acteurs les mieux positionnés sur les mots clés constituant des places fortes dominent ainsi le palmarès.

S’ils bénéficient d’un positionnement confortable sur l’ensemble des mots clés analysés, il n’en reste pas moins qu’ils ont réussi à ravir des positions blockbusters leur permettant de se hisser au rang des sites recevant le plus de visites.

Ces deux acteurs sont suivis de près par Marmara (en 8ème position), mais n’en restent pas moins dominés par le site de Lastminute.

Promovacances (14ème), Fram (20ème) et le Club Med (45ème) pâtissent d’un déficit de visibilité sur les places fortes.

Le Club Med constitue de loin le grand perdant de cette étude.

Conquérir des places en 1ère page des résultats naturels de Google sur les termes blockbusters liés à son activité constitue une stratégie idoine pour drainer un maximum de visiteurs sur son site.

Exploiter la queue de la longue traîne

Les sites n’ayant pas réussi à ravir les places fortes, que constituent les mots clés blockbusters, peuvent s’orienter vers un positionnement sur une vaste série de mots clés de longue traîne, soient des mots clés de faible trafic permettant de drainer des visites ciblées.

Cette stratégie peut s’inscrire comme complémentaire à une démarche sur les termes blockbusters.

L'étude mot par mot


À propos de VRDCI

L’agence web VRDCI est établie depuis 1999.

Si elle propose une offre polymorphe et sur mesure mêlant création de sites Internet complexes, d’intranets, d’applicatifs web, mobiles et desktop sur mesure, son cœur de métier reste le référencement naturel, pour lequel elle propose une prestation unique avec paiement aux résultats sur la première page de Google.

Elle a ainsi apporté quelques 8 millions de prospects à ses clients sur la seule année 2012.

Lu 5066 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com