TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





2008 : et si on professionnalisait notre organisation… professionnelle ?

L'hume(o)ur et les Voeux de T. Rublion


Rédigé par T. RUBLION le Lundi 7 Janvier 2008

Un peu trop facile de taper sur notre ministre du Tourisme, s'énerve T. Rublion dans ses Voeux irrévérentieux à la profession. A-t-on fait dans le même temps ce qu'il fallait pour le mériter ? Pas sûr, quand on voit la manière dont la profession mène son lobbying auprès de ceux qui nous gouvernent. Mais alors jusqu'il faudra-t-il aller ? Demander au Président Colson de porter une mini-jupe et des bas résille ?
lire les Voeux et l'hume(o)ur de T. Rublion



«…un homme extrêmement chaleureux, souriant, le visage ouvert…», «…a pris des notes tout au long de l’entretien… », «…je n’étais pas sûr d’avoir autant d’écoute… », et j’en passe et des meilleures...

Mais qui se cachait donc derrière ces propos élogieux que tenait le président Colson le 26 juillet dernier , tout à la joie de découvrir son Ministre de tutelle ?

Je vous le donne Emile : notre bien aimé Secrétaire d’Etat à la Consommation et au Tourisme : Luc Châtel !

Las, en ce début d’année, il semblerait que les mouches aient changé d’âne ! Si on croit les commentaires qui ont émaillé la presse professionnelle depuis quelques jours, l’homme chaleureux qui écoutait en prenant des notes s’est mué en gougnafier, qui oublie dans ses vœux toute une profession dont il a pourtant la tutelle !

Il faut dire que depuis son arrivée au gouvernement, notre mini-ministre s’est montré très discret auprès des agences de voyages : une petite entrevue avec le Président du SNAV, un petit tour à Deauville pour inaugurer les chrysanthèmes de Top Résa… et puis s’en va !

Non, pas question d’hurler avec les loups !

La profession, très féminine, manquerait-elle de séduction ?
La profession, très féminine, manquerait-elle de séduction ?
C’est sans doute ça qu’on appelle le service minimum dans le service public… En même temps il faut le comprendre : l’exemple vient d’en haut. Le patron bien que grand voyageur devant l’éternel (et le contribuable…) est plus « vacances entre potes » que voyage organisé !

Et puis quand on est presque-ministre, on rencontre beaucoup de gens…ça arrive à tout le monde d’oublier, même en prenant des notes... Franchement vous vous souvenez de tous les gens que vous avez rencontrés ces 6 derniers mois ? Et puis tout le monde n’écoute pas RTL…

Non, pas question d’hurler avec les loups ! C’est trop facile de s’en prendre à un ersatz de ministre sans défense !

Car au travers de cet oubli malencontreux et finalement anecdotique, et que personnellement je mettrai sur le compte du lendemain de réveillon brumeux du « nègre » de service, c’est peut-être aussi la capacité de séduction (en français : lobbying…) de nos institutions professionnelles qui est en cause…

Poursuivre la révolution culturelle en 2008

Oui je sais, c’est facile de toujours taper sur le SNAV…tout aussi facile que de taper sur les politiques ou de montrer du doigt les médias qui passent leur temps à dénigrer ! Non, il ne s’agit pas de taper ou de dénigrer ! Il s’agit de se poser les bonnes questions, au bon moment, pour y apporter les bonnes réponses.

A-t-on mis tous les atouts de notre coté pour donner envie à nos dirigeants politiques de revenir vers nous ? La communication institutionnelle est-elle toujours opportune et lisible ?

Sans porter de jugement à l’emporte-pièce, rien n’est mois sûr ! Prenons la dernière campagne radio : était-ce bien pertinent d’assurer la promotion des agences de voyages au travers du TGV et de la SNCF ? Laissons à chacun le soin d’en juger …

Alors que faire ? Recruter une personne « hyper jolie » comme le suggérait un lecteur de TourMag.com ? Demander au Président Colson de porter une mini-jupe et des bas résilles (désolé Président mais on a les fantasmes qu’on peut…) ? Sans doute pas ! Quoique…

Non plus sérieusement, après une année 2007 marquée par la réforme des statuts du SNAV, pourquoi ne pas poursuivre la révolution culturelle en 2008 en professionnalisant notre organisation…professionnellle ?

Bonne année à tous et n’oubliez pas : qui aime bien châtie bien !

Lu 5939 fois

Notez


1.Posté par christophe le 09/01/2008 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait vraiment savoir ce que la profession veut non?????????????????
Un ministre et bien elle en a un; on a bien failli avec l'UMP ne pas en avoir du tout (cf J.M.Couve Président de la comission au tourisme de l'UMP) et Mr.Chatel en vaut bien un autre.
Certes il s'occupe de consommation aussi mais c'est peut être plus important que le tourisme la consommation ou mieux le tourisme est dans la consommation! ! ! ! ! ! !
non !
De plus la consommation ne fonctionne pas du tout nous disent les média (qui savent tout), alors vous savez le tourisme cela vient après l'achat des patates pour faire manger sa famille bien après, et Chatel ou pas voeux ou pas les problèmes sont d'une autre nature que vous les institutionnels, vous les médias semblez bien ignorer.
Bons voeux Mr. Chatel.

2.Posté par Georges Perreaud le 17/01/2008 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOIR GEORGES EN MINI JUPES ET BAS RESILLES...ALORS MOI JE N'ATTENDS QUE çA...REMARQUEZ, COMME SON PREMIER BOULOT CHEZ FRAM ETAIT ANIMATEUR (PILOTE VACANCES), ON A BIEN RIGOLE ENSEMBLE !
DEMANDEZ A RICHARD !
DES JUPES ET DES BAS RESILLES, IL EN A MIS GEORGES...MÊME DU ROUGE A LEVRES...CEPENDANT JE NE SAIS PAS SI CHOUPETTE RIGOLERAI AUTANT !
A PLUS MON CHER T.RUBLION ET VOUS DEVRIEZ DEMANDER A JEAN-PIERRE MAS CE QU'iL EN PENSE !
G. PERREAUD

3.Posté par POROT le 23/01/2008 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème du lobbying dans le tourisme dépasse largement le SNAV. Pour avoir travaillé pendant 3 ans au cabinet de Léon BERTRAND, je suis convaincue que le tourisme en France n'aura pas d'interlocuteur à la hauteur des enjeux (c'est-à-dire au moins un ministre de plein exercice) tant que les différents métiers du secteur (voyage, hôtellerie, transports) ne seront pas unis au sein d'une Fédération capable de les représenter et de peser. M. Chatel n'est pas en cause : avec un cabinet réduit et une double-casquette, il n'est pas en mesure de faire plus qu'il ne fait actuellement. Consultante en lobbying, je propose mes services à la profession. Aux professionnels de s'en saisir... Caroline POROT


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com