TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





APST : "Nous allons passer du statut d’association à celui de mutuelle"

50ème Assemblée Générale


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 14 Avril 2015

Raoul Nabet, président de l'APST, a répondu par les chiffres aux attaques et autres tentatives de déstabilisation formulées à l’encontre de l’association. Non, il n’y a pas eu de raz-de-marée vers d’autres garants. L’APST qui se démarquait en garantissant la totalité des fonds déposés aura toujours ses spécificités et sa valeur ajoutée au vu des autres garants. A terme, elle deviendra même une mutuelle avec la bénédiction des pouvoirs publics.



L'Assemblée Générale ordinaire de l'APST se tenait mardi 14 avril 2015 à Paris -Photo JdL
L'Assemblée Générale ordinaire de l'APST se tenait mardi 14 avril 2015 à Paris -Photo JdL
Devant une salle comble, Raoul Nabet, président de l'APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) a fait valoir la bonne collaboration ("en dépit de quelques divergences d’interprétation") qui régnait entre les deux institutions professionnelles que sont l’APST et le SNAV, qui partagent désormais une même adresse à Paris.

Il a donné un coup de chapeau au pragmatisme de Jean-Pierre Mas, président du SNAV et souligné la bonne entente avec le SETO.

Le décor est planté, l’assemblée générale pouvait commencer.

Aux attaques personnelles et autres tentatives de déstabilisation annonçant des abandons « massifs » de l’APST pour d’autres garants, Raoul Nabet a répondu en chiffres.

En 2014, 12 adhérents ont quitté l’APST pour un autre garant

En chiffres disais-je : l’année dernière, l’association a enregistré 202 démissions et accueilli 283 nouveaux adhérents soit un différentiel de + 81.

100 départs se justifiaient par une cessation d’activité, première cause de départ. 50 ont réalisé une fusion ou un regroupement. 13 défaillances ont demandé une prise en charge.

39 adhérents ont choisi d’aller voir ailleurs et 27 sont arrivés d’un autre garant. En résumé les mouvements pour cause de garant s’élèvent à 12 en négatif.

Toujours en 2014, 67% des agents de voyages (soit les 2/3 des immatriculés) ont choisi l’APST comme garant, loin devant, par ordre décroissant, le Crédit Agricole et ses 2 512 caisses locales, le Groupe Banque Populaire et la BNP Paribas.

Il est à noter qu’aucun de ces organismes n’a dépassé la barre des 4% de parts de marché.


Enfin, entre 2002 et 2014, sur 1 538 défaillances enregistrées, tous garants confondus, 582 étaient des agences APST "soit 50% de sinistres en moins que les autres garants, tout en garantissant les 2/3 de la profession des agences de voyages".

Encore 2 chiffres : en 2014, l’APST a enregistré 6 sinistres de moins qu’en 2013. Les autres garants ? + 13 !

Pour Raoul Nabet, le sujet est clos d’autant que "un certain nombre d’adhérents reviendront l’année prochaine, ils me l’ont dit !".

Une palette accrue de services aux consommateurs et aux adhérents

Depuis 18 ans, l’APST se démarque des autres garants en déplafonnant la garantie légale et en garantissant la totalité des fonds déposés dans les agences par les clients consommateurs.

Cette spécificité, l’association ne l’aura plus d’ici un délai encore indéterminé.

Elle est en revanche et reste le seul garant à pouvoir appliquer le système de "prise en services" qui permet au consommateur de réaliser ou poursuivre son voyage en cas de défaillance financière de son agence.

Il offre par ailleurs à ses adhérents une série de services juridiques, comptables, techniques.


Quand le besoin s’en fait sentir, en toute transparence, il a une démarche solidaire en apportant aide et assistance aux entreprises, faisant face à des difficultés passagères.

L’APST se démarquera désormais en développant ou en réactivant sa palette de services, à l’instar de la protection des consommateurs contre les calamités (catastrophes naturelles, actes de guerre) et la protection contre la faillite des compagnies aériennes.

Une mutuelle avec système de bonus aux bons gestionnaires

Lors de cette assemblée générale, Raoul Nabet a abordé le thème des futurs statuts de l’APST, dont héritera son successeur.

Il a rappelé que l’association dispose d’un statut particulier puisque approuvé par les ministères des Finances et du Tourisme. C’est une autre spécificité de l’association que n’ont ni les banques, ni les compagnies d’assurances.

Clairement encouragée par les pouvoirs publics, l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme quittera son statut "associatif" pour un statut "mutualiste".

"Le statut associatif n’est pas figé. Nous gérons 820 M€ en garantie et 986 M€ en contre garantie et nous sommes en phase d’accroissement. A cela vont s’ajouter de nouveaux services aux consommateurs.

Nos statuts doivent s’adapter à une situation nouvelle. Encouragés par les pouvoirs publics, nous allons donc passer de statut d’association à celui de mutuelle.

Cela nous donnera de nombreuses opportunités en matière de services et ne pourra qu’améliorer nos finances et notre fonds de garantie.
"

Le président de l’APST a rappelé qu’une mutuelle est une association non lucrative qui offre à ses membres, appartenant à une même branche professionnelle, un système d’assurance et de prévoyance volontaire.

"Ceci va dans le sens de la solidarité qui guide notre action. Il serait donc normal que ceux qui ont de bons bilans et ne font pas courir de risques à l’association bénéficient d’un système de bonus".

Ce qui permettrait ainsi à l'APST de contourner le prochain décret, abolissant le doublement des "taux" de garantie.

Dans ce cas en effet, l'APST pourra appliquer des "taux" particuliers en fonction du risque encouru par son adhérent. Quitte à doubler certaines cotisations et peut-être en diminuer d'autres.

La mise en place des nouveaux statuts devrait prendre quelques années avant d’être finalisée. Un groupe d’adhérents et d’élus y travaillent déjà.

« La Maison du Tourisme » : un vœu devenu réalité, expertisée 30 M€

Le 15, avenue Carnot, siège social de l'association, est à un étage près, la propriété de l’APST.

Cet immeuble haussmannien expertisé à 30 M€ est aussi le siège du SNAV depuis décembre 2013. La médiation du tourisme et des voyages créée à l’initiative du SNAV, du SETO et de la FNAM y a également installé ses bureaux.

Cet immeuble, véritable outil de travail et de rassemblement selon Raoul Nabet, sert aussi de cadre au centre de formation "TravelPro Formation", et de salles de réunions pour les partenaires et adhérents.

Quid enfin de l’EGFATT (Coordination des Fonds de Garantie Voyages de l’Union européenne) ? "Elle a été particulièrement active en 2014", dira Raoul Nabet, qui avait pris l’initiative de sa création et qui en assure aujourd’hui la présidence.

Rappelons que ce groupement réunit aujourd’hui la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, l’Irlande, la Grande Bretagne. La Norvège et le Danemark sont en attente.

L’APST en chiffres (2014)

- Effectif : 3 201 membres fin 2014

- Résultat net de l’exercice 2014 : 68 072 €, se décomposant ainsi :
* excédent du budget de fonctionnement 46 609 €
* Excédent du budget de garantie : 21 463 €

- Les membres du CA et du Bureau ont examiné 2 200 dossiers

- Nombre des sinistres enregistrés : 54 adhérents APST sur un total de 142

- Mise en jeu de la garantie professionnelle APST : 3 581 passagers pris en charge pour 967 dossiers. (Rappel 2013 : 9 449 clients - 717 dossiers).

- Au cours des 5 dernières années, ce sont au total plus de 30 770 clients qui ont pu partir grâce à l’APST, malgré la faillite de leurs agences de voyages.


Lu 2138 fois

Tags : APST
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com