TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





AS Voyages : « Nous avons besoin de nous développer sur tous les canaux ! »

Réceptifs du monde est une affaire qui marche


Rédigé par Michèle SANI le Lundi 21 Mars 2011

AS Voyages organisait hier à Paris son premier workshop dédié aux « Réceptifs du monde ». Vendre des voyages en direct sans faire appel aux tour-opérateurs, Afat et Selectour le faisaient déjà, chacun de leur côté. Les deux réseaux font désormais liste commune de leurs prestataires étrangers désormais agréés par leur CRF (Centre des Règlements Fournisseurs).



''Les TO ne sont pas équipés pour traiter les demandes de « niche », les voyages événementiels, les programmes à la carte. Les réceptifs  ont leur propre  logistique, ils son réactifs et souples...''
''Les TO ne sont pas équipés pour traiter les demandes de « niche », les voyages événementiels, les programmes à la carte. Les réceptifs ont leur propre logistique, ils son réactifs et souples...''
De A comme Afrique du Sud à Z comme Zimbabwe, plus de 80 destinations – dont la France - représentées par 62 professionnels du réceptif ont présenté leurs programmes et leurs spécificités à près de 150 vendeurs du réseau AS Voyages.

Vendre des packages dynamiques, des incentives, des voyages à la carte en direct, sans faire appel aux services des tour-opérateurs, est une tendance lourde.

Elle s'est développé dans les réseaux de distribution tout comme se sont développé les ventes directes chez les producteurs. Chacun semble y trouver son compte. Oubliées les vieilles querelles d'antan ?

Dominique Beljanski explique la nouvelle donne.

Directrice de l'agence Plein Ciel Voyages à Arpajon elle est aussi administrateur d'AS Voyages - issue du collège AFAT - en charge avec Patrick Abisset de la Commission Tourisme.

Les agences doivent faire leur marché là où elle se sentent le mieux

«Nous ne faisons pas de concurrence aux tour-opérateurs qui vendent eux-mêmes en direct sur internet. Ce sont des activités complémentaires.

D'ailleurs les 25 TO du Top 14 sont pleinement satisfaits des résultats de notre réseau. Tous les chiffres sont en progression. Mais ils ne sont pas équipés pour traiter les demandes de « niche », les voyages événementiels, les programmes à la carte.

Les réceptifs ont leur propre logistique, ils son réactifs et souples. Nous avons tous besoin de nous développer sur tous les canaux. Il faut que les agences fassent leur marché là où elles se sentent le mieux 
».

Les agences AS n'ont pas d'objectif à atteindre avec les réceptifs, l'important étant qu'un maximum d'agences soit informé et puisse travailler en confiance grâce à un contrat collectif qui assure une garantie aux deux parties.

Quid des tarifs aériens ? « Grâce au réseau, nous avons une palette de tarifs négociés qui nous donne accès à des offres très compétitives ».

N'est pas TO qui veut

Parallèlement aux rencontres avec les prestataires étrangers et français – ils étaient 4 pour la production « maison » Parfums de France - des sessions de formation étaient proposées aux participants.
Ne devient pas producteur qui veut...

Vendre des packages dynamiques ou des voyages sur mesure aux groupes sans faire appel au tour-opérateurs demande des assurances spécifiques et des connaissances juridiques et réglementaires adaptées.

Un exemple : la RCP. Ainsi, si l'agence réalise moins de 10 % de son activité en forfaits dynamiques ou en production, sa responsabilité civile traditionnelle de distributeur convient.
Avec plus de 10 %, il lui faut passer à un contrat spécifique.

Parfums de France, une production signée AS

Autour de B. Garcia, 4 agences AS réceptives : M. Barbier Geneteix (Bourgogne Voyages), L. Herllin-Lemaire French Touch Travel (Barcarès) L. Bonnet Taxiway – Airbus à Blagnac, P. Chauveau - Parfums Atlantiques à St Gildas de Rhuys
Autour de B. Garcia, 4 agences AS réceptives : M. Barbier Geneteix (Bourgogne Voyages), L. Herllin-Lemaire French Touch Travel (Barcarès) L. Bonnet Taxiway – Airbus à Blagnac, P. Chauveau - Parfums Atlantiques à St Gildas de Rhuys
Hier Bernard Garcia patron de Pyrène Voyages à Mirepoix et administrateur d'AS Voyages était en première ligne pour promouvoir « Parfums de France », la production incoming dont il fut l'initiateur sous l'enseigne AFAT.

Tout a commencé par un « Club » qui regroupait les adhérents ayant une activité de tourisme réceptif France.

Aujourd'hui, au nombre d'une trentaine, elles recouvrent toutes les région de France et alimentent la production « Parfum de France » accessible à l'ensemble du réseau en B2B et B2C par le portail Saphir.

Patron d'agence de voyages, hôtelier et ancien maire de la cité médiévale de Mirepoix au coeur du Pays Cathare Bernard Garcia connaît bien les spécificités du tourisme réceptif français et des agences spécialisées DMC (Destination Management Company) dont il défend les couleurs au sein du SNAV.

«La spécificité d'une agence DMC est de posséder une réelle expertise de sa zone d'activité, souligne-t-il. En France les produits sont infinis.

La valeur ajoutée d'une telle agence tient dans son savoir faire, la logistique de ses programmes, sa connaissance du terrain et de ses prestataires.

L'agence DMC démarche sur les salons B2B en France et sur les marchés émetteurs étrangers. Elle fait essentiellement des productions sur mesure, originaux, souvent thématiques
. ».

Lu 4008 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com