TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





AS Voyages réserve ses coups de griffes à Thomas Cook

2e congrès AS Voyages : Monastir 1er - 4 décembre 2011


Rédigé par Michel SANI à Monastir le Lundi 5 Décembre 2011

Après le temps de la fusion et de la consolidation voici venu le temps de l’action, de la créativité et de l’innovation. Ce fut le fil rouge de ce congrès qui a donné aux adhérents Afat et Selectour l’opportunité de resserrer leurs liens, de renforcer l’esprit d’équipe, d’échanger, de se recadrer, peut être même de confronter certains points de vue ou de s‘opposer.



Workshop des partenaires AS Voyages dans le site historique du Ribat de Monastir - Photo DR MS
Workshop des partenaires AS Voyages dans le site historique du Ribat de Monastir - Photo DR MS
En se réunissant toute une journée à huis clos séances plénières et ateliers techniques ils ont bien du régler quelques comptes…

Durant les interventions publiques, les Co-présidents Jean-Pierre Mas et François-Xavier de Boüard ont évité toute polémique. Disons qu'ils ont un peu égratigné sans le nommer le président du réseau Tourcom maître en provocation.

« Vouloir nier que la profession n’est pas atteinte par les répercussions de la conjoncture de la crise relève d’une certaine forme d’autisme ».

Leurs coups de griffes, il les ont réservé à Thomas Cook qui clamait il n’y a pas si longtemps qu’il était le plus beau, le plus fort et que tout allait bien chez lui.

« Si nous ne nous réjouissons pas de son échec nous nous réjouissons d'avoir eu le courage, il y a près de 2 ans, de rompre toutes relations de partenariat avec Thomas Cook » a déclaré Jean-Pierre Mas avec cette précision sur l'endettement : 350 000 euros pour AS Voyages, le milliard d'euros pour Thomas Cook.

A la tribune François-Xavier de Boüard a placé son message sous le signe du pragmatisme, de la solidarité et de la prudence. Il a insisté sur l’importance de la relation clients en la plaçant au cœur de la stratégie du réseau. Il a fait valoir le rôle des qualités humaines et l’utilité de l’outil technologie et de la distribution multicanal.

Partir en 2012 à la conquête de nouveaux marchés, c'est le défi des co-présidents sans pour autant se faire d’illusions sur les difficultés à surmonter. Elles sont économiques, financières et sociales. Après une année 2011 pas facile, qu‘attendre en effet de 2012, année électorale pour la France ?

« Admettre que la crise est devenue la norme »

François-Xavier de Boüard la considère comme une année « périlleuse » en raison de la frilosité du client français en période de stagnation économique. Il a notamment rappelé l’étude d’Harris Interactive de novembre dernier indiquant que 57 % des français se disent prêts à dépenser moins pour leurs vacances et leurs loisirs.

Il a mis en garde des conséquences sur les marges des plans de rigueur annoncés.

« Admettre que la crise est devenue la norme » a dit de son côté Jean-Pierre Mas en soulignant que 75 % des français estiment que la France est en récession (Etude Deloite 2011).

Jean-Pierre Mas s'est longuement exprimé sur la Tunisie et les sentiments que lui inspiraient les atouts et les difficultés de ce pays hôte du congrès durant le week-end. « A l'annonce de cette décision on nous avait dit c'est trop vite, trop tôt... On a gardé le cap... ».

Pour le réseau le contrecoup du printemps arabe s'est traduit par une baisse de - 80 % des ventes durant l'hiver 2010/2011 et de – 57 % durant les 9 premiers mois de l'année.

« La Tunisie est un pays musulman hautement touristique comme le sont le Maroc, l’Egypte, la Turquie.

Ces 4 pays représentent un trafic de 5 millions de touristes français dont 2 millions de forfaits. Pour faire un tel volume il faut regrouper les 20 destinations suivantes !
» Il a par ailleurs souligné qu’en réalisant en 2010 un trafic de 100 000 clients sur la destination AS Voyages était son premier distributeur français.

2e émetteur français d'émetteurs de billets BSP

Les Co-présidents, dans une complémentarité de propos ont fait valoir la bonne marche du réseau. « AS avance avec détermination et sans arrogance. Nous consacrons notre énergie à la création de richesses pour nos adhérents » a déclaré Jean-Pierre Mas en faisant valoir ses chiffres : BSP en progression de + 4,5 % (marché 3,2 %), SNCF + 3,3 % et loueurs de voitures + 7,3 %.

Le réseau qui se place en deuxième position comme émetteur de billets (après Go) semble prendre des parts de marché sur l‘activité « affaires ». « Sur le segment des PME et PMI, on parle de vous en vous craignant » a même déclare Soline de Montrémy (Air France/KLM).

Quid enfin de la position du réseau volontaire AS Voyages sur une Fédération des métiers du tourisme ?

Réponse de Jean-Pierre Mas : « Nous avons besoin d’une structure syndicale réunissant l’ensemble des immatriculés, producteurs et distributeurs, chacun avec ses spécificités, tout en développant de façon transversale des actions dans en matière de social, de communication, de lobbying et de relations avec les pouvoirs publics ».

Sans trop se tromper nous pouvons dire qu’il rejoint sur ce point le projet que véhicule depuis des mois Georges Colson président du SNAV.

La France pourra-t-elle vraiment mettre en ordre de bataille une véritable Fédération des Métiers du Tourisme. Actuellement, le sujet ne fait pas recette. Les préoccupations sont ailleurs.

Cependant l'exemple de la Tunisie pourrait faire réfléchir. Depuis la révolution du 14 janvier, les fédérations des hôteliers et des agents de voyages font front commun devant le pouvoir politique.

Et le résultat est là : la feuille de route consacrée au tourisme par le futur Premier Ministre pour son futur Gouvernement s’inspire directement de leurs revendications et de leurs objectifs.

Les chiffres clés
Le volume d’affaires hors alliance T en 2010 est de 2550 M€, dont 690M€ en tourisme, 550 M€ en production réceptif et groupes, 1025M€ en aérien, 205M€ avec la SNCF et 80M€ en maritime et loueurs.
AS Voyages compte 1210 agences dont 523 Selectour, 364 Afat, 75 Fram, 42 Look et 206 sans enseigne.
Entre janvier et octobre, l’aérien (BSP) a progressé de 4,5% ; la SNCF de 3,3% ; le tourisme +2%, les loueurs+ 7,3% ; l’hôtellerie +32% et les réceptifs + 80%.

LAC

Lu 5982 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com