TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Accord Tui - Etihad : le dépeçage d’Air Berlin s'accélère

Quel danger pour Air France ?


le Mercredi 5 Octobre 2016

Etihad Aviation Group et TUI AG sont en négociations pour créer un nouveau groupe "de loisirs et de transport aérien européen". Cet accord marque une nouvelle étape dans le dépeçage de la compagnie Air Berlin et la consolidation du secteur en Europe.



Les temps sont durs pour Air Berlin.

En 2015, la compagnie a enregistré la plus grosse perte de son histoire à 447 millions d'euros.

Etihad, son actionnaire depuis 2011, a beau être généreux, sa patience a des limites.

Ainsi, le groupe de transport émirati a annoncé mercredi 5 octobre 2016 être en discussions avec l’Allemand TuiFly pour lui fournir 35 avions d’Air Berlin.

Sachant que 14 appareils sont déjà exploités par la compagnie allemande dans le cadre d’un accord de wet-lease (location avec équipages) datant de 2009.

Dans leur communiqué de presse, TUI et Etihad annoncent vouloir créer « un important groupe de loisirs et de transport aérien européen ».

Une nouvelle compagnie qui desservirait un large réseau de destinations depuis l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Soit l'alliance de l'expertise aérienne d'Etihad et de la puissance de distribution du groupe TUI.

Air Berlin se délite doucement

Le 29 septembre, Lufthansa, avait également passé un accord de wet-lease avec Air Berlin, portant sur 40 avions répartis entre Eurowings (35 appareils) Austrian (5 appareils).

Lorsque tous ces accords entreront en vigueur, c’est un total de 75 avions d’Air Berlin qui voleront pour le compte des compagnies du groupe Lufthansa et de TUI.

Un dépeçage mené par Stefan Pichler, le PDG d’Air Berlin, qui avait déclaré vouloir simplifier son modèle opérationnel en isolant son activité touristique dans "une unité opérant de façon indépendante".

Le reste de sa flotte devrait monter en gamme et se développer sur le long-courrier, avec notamment l'ouverture de nouvelles routes et plus de fréquences vers les États-Unis.

En parallèle, la compagnie compte se séparer de 1200 postes sur les 8600 salariés de l’entreprise.

Quelle place pour Corsair dans le groupe Tui ?

Avec cet accord, TuiFly va doubler sa flotte et devenir le second transporteur en Allemagne.

La compagnie, basée à Hanovre, dessert de nombreuses destinations loisirs pour les Allemands. En France, elle n’atterrit qu’à l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

Au total, le groupe TUI possède six compagnies aériennes exploitant 139 appareils et transportant 26 millions de passagers.

Parmi elle, sa filiale française, Corsair ne pèse que 3.7% en termes de capacités. Reste à savoir quelle sera sa place dans ce nouvel échiquier.

En effet, le transporteur compte à la fois monter en gamme avec l’installation d’une cabine "affaires" sur toute sa flotte tout en réfléchissant au développement une filiale low cost long-courrier pour contrer sa rivale, French Blue.

Renforcement d'Eurowings.

Du coté de Lufthansa, l'accord avec Air Berlin lui permet également de doubler la flotte d’Eurowings, qui exploitera en mars prochain presque 70 avions.

Rappelons qu’Eurowings est le bras armé du groupe pour reconquérir des parts de marché sur le secteur du loisir low-cost.

Le transporteur a également finalisé le 28 septembre le rachat de la totalité des parts de Brussels Airlines, s’engageant à ne conserver la marque que pour deux ans. Les Belges craignent ainsi que la compagnie ne soit totalement intégrée à Eurowings.

Face à cette consolidation du secteur, Air France – KLM va devoir mettre les bouchées doubles. Elle doit désormais faire face à l'émergence du groupe Lufthansa comme un puissant rival à l’Est mais aussi au renforcement d’Etihad, qui va bénéficier de la puissance de frappe du groupe TUI sur le territoire européen.

Enfin, sa filiale low-cost Transavia, dotée de 53 appareils, fait bien pâle figure face au futur périmètre d'Eurowings et de TuiFly.

On attend ainsi avec impatience les détails de Trust Together, le plan stratégique du nouveau PDG d’Air France, Jean-Marc Janaillac, qui devrait être présenté début novembre.

Lu 3364 fois
Notez


1.Posté par JEAN PIERRE le 06/10/2016 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on ne parle pas de jetair(belgique)qui est une filiale de tui avec qui j'ai volé cet été pour le compte de tui(marmara)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:50 Ryanair plie sous les contestations de ses pilotes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com