TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Affaire Marsans : le plus gros sinistre de toute l'histoire de l'APST !

3 entreprises défaillantes ont laissé une ''ardoise'' de 4 Mie


Rédigé par Michèle SANI le Mercredi 8 Décembre 2010

Hier soir Raoul Nabet a donné des chiffres provisoires pour l'année 2010. Pas de quoi pavoiser. La faillite du TO Marsans qui se chiffre à quelque 2,5 M€ restera dans les annales de la profession comme le plus gros sinistre de toute son histoire. De son côté Philippe Demonchy a présenté la feuille de route de la nouvelle communication. Internet et les lieux de ventes des agences de voyages sont les médias choisis.



Le coût brut des sinistres 2009 sera de l'ordre de 5,600 M€, un chiffre qui a doublé par rapport à l'année dernière. Un doublon qui ne vient pas du nombre des défaillances mais bien de leur importance en terme de coût...
Le coût brut des sinistres 2009 sera de l'ordre de 5,600 M€, un chiffre qui a doublé par rapport à l'année dernière. Un doublon qui ne vient pas du nombre des défaillances mais bien de leur importance en terme de coût...
Au 30 septembre 2010, sur 9 mois d'activité, l'APST comptait 3 220 adhérents alors qu'il étaient
3 130 à la même période en 2009.

Ce solde « positif » de près de 5 % tient compte des nouveaux adhérents et des sortants (au nombre de 298).

Premier constat : l'impact de la nouvelle loi et des immatriculation n'a pas changé la façon de fonctionner de l'association..

« Contrairement à ce que certains craignaient, nous n'avons pas assisté à un déferlement d'ouvertures d'agences.

Les nouveaux venus dans la profession sont essentiellement des petites structures, opérateurs de niche.

Les petites et moyennes entreprises sont encore très présentes à l'APST
 » déclare le président de l'association, tout en insistant sur le fait qu'elle accueille et représente toutes les catégories professionnelles du secteur, les industriels comme les artisans.

En matière de sinistres, les chiffres ne sont pas encore affinés. L'année n'est pas tout à fait finie et les clients des agences de voyages défaillantes ont trois mois pour se manifester.

2010 : un coût global des sinistres qui atteint les 5,300 M€

Il est tout de même assez tôt pour dire que le coût brut des sinistres 2009 sera de l'ordre de 5,600 M€, un chiffre qui a doublé par rapport à l'année dernière.

Et cette augmentation ne vient pas du nombre des défaillances mais bien de leur importance en terme de coût.

Il aura suffit de trois entreprises défaillantes pour laisser à l'APST une facture de près de 4 M€ : Marsans pour 2,5 M€, Exploration, une agence événementielle, pour 850 00 et GM Evasion, un distributeur de groupes, pour 800 000 €...

«La faillite Marsans représente le plus gros sinistre géré par l'APS depuis sa création. Pour la seule gestion de cette affaire nous avons été amenés à embaucher un salarié » constate Raoul Nabet.

Quant à Royal Tour, Nosylis, Inexco et quelques autres, ils étaient revendus par les réseaux de distribution ou disposaient de contre garanties suffisantes pour rétablir un équilibre....

« Hors ces trois gros sinistres nous sommes dans une certaine normalité par rapport aux années précédentes. C'est toujours trop mais garantir les fonds déposés par les clients chez nos adhérents est notre métier. Nous sommes organisés pour cela ».

L'APST renforce donc ses contrôles et engage ses administrateurs élus à augmenter le nombre des décisions.

En 2009 l'APST prenait 1613 décisions. Elle a pris 2416 en 2010. Quant aux permanents que Raoul Nabet a tenu à remercier pour leur travail et leur implication, ils sont passé de 14 à 15 et seront certainement 16 bientôt.

Un site « grand public » de référence

L'Association Professionnelle de Solidarité a donc ajouté le mot « Tourisme » à son énoncé. Juste retour des choses : le nom était et déposé et dans les statuts.

« La mission de l'APST qui s'emploie à défendre les consommateurs en garantissant les fonds déposés et en se substituant aux agences de voyages défaillantes est encore trop méconnue » souligne Philippe Demonchy, qui anime désormais la Commission Communication de l'APST.

Pour assurer cette promotion auprès du grand public la nouvelle communication s'engage sur plusieurs voies.

Les agences de voyages adhérant à l'APS recevront dans les jours qui viennent une charte graphique et des documents, affichettes et PLV faisant valoir leurs engagements vis à vis du public.

La petite coccinelle en restera la messagère. L'objectif est d'utiliser à bon escient leur appartenance à l'association.

En matière de media le choix s'est porté sur internet. En complément du site B2B, le site grand public qui n'était jusqu'ici que très peu lu va se déployer dans une présentation nouvelle.

Il aura son lot d'informations pratiques et techniques qui iront au-delà des seuls statuts et services de l'association. Il aura ses liens croisés et ses mots clés etc.

Il sera mis en ligne courant janvier prochain et Philippe nourrit à cet égard de grosses ambitions... A terme il veut en faire « le » site tourisme de référence.

Lu 2413 fois
Notez


1.Posté par Lorien ALECKI le 09/12/2010 05:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment peut on esperer avoir de tels objectifs "le site tourisme de référence." avec si peu de moyens (pas de promo 360 du site, télé, radio, street market...manque de RH) et autant de concurrents sur le créneau ??

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais ca ressemble à de la poudre aux yeux de communication de crise.


2.Posté par Capello le 09/12/2010 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous utilisez le M pour Milliard et M pour Million dfans le même texte personne ne va rien comprendre. L'usage veut que l'on utilise Md pour Milliard et M pour Million.
Ca permettra aux lecteurs de comprendre comment les 3 grosses entreprises défaillantes ont laissé 4M€ d'ardoise sur les 5,300M€ de sinistres (et au passage, en France on ne met pas de virgule mais des espaces donc 5 300M€).

3.Posté par Lorien ALECKI le 09/12/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Maitre Capello est pointilleux !! mais il a raison, c'était pas claire !
sinon qu'est ce que vous pensez de l'annonce de Mr Raoul Nabet, info ou intox ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com