TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Agences Jet tours : il va falloir vendre 92% des TO maison et référencés !

les agences s'étonnent du mutisme de Thomas Cook


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 10 Juin 2009

Thomas Cook cherche-t-il à étrangler les agences Afat Voyages et Selectour à l’enseigne Jet tours avec un contrat aux clauses plus contraignantes au risque de perdre une soixantaine d’enseignes ? Le mouvement de colère, après l’annonce du projet de fusion des deux réseaux, n’explique pas tout.



Agences Jet tours : il va falloir vendre 92% des TO maison et référencés !
Les enseignes Jet tours appartenant aux réseaux Afat Voyages et Selectour dont le contrat actuel a été dénoncé par Thomas Cook fin avril, avec un deadline fixé au 31 octobre, restent dubitatives pour ne pas dire opposées aux conditions du nouveau contrat.

C’est le ressenti de Jean-Jacques Loutrel, président de l’AEJT, l’association qui regroupe une centaine d’agences multi réseaux portant l’enseigne Jet tours et dont une soixantaine sont directement concernées par la décision de Thomas Cook.

« Il y a quelques clauses choquantes dans ce nouveau contrat comme le fait de devoir réaliser 92% du chiffre d’affaires Loisirs avec les TO maison et les TO référencés par Thomas Cook.

Or, ce qui était appréciable chez Jet tours c’était sa production dépackagée.

Si on supprime ce type de produits pour proposer à la place du à la carte industrialisé, les produits Jet tours se vendront moins.

Même position en ce qui concerne la liste des TO référencés. Thomas Cook a décidé de retirer du jour au lendemain Transat, Marsans et Austro Pauli, cela nous met dans une situation délicate.

Ces producteurs sont trop importants pour qu’on les ignore parce qu’ils ne sont plus sur la liste autorisée. »

Les négos sur le nouveau contrat se font de gré à gré

Autre clause choquante : la nécessité d’adopter le système de gestion de Thomas Cook.

A un moment de conjoncture économique adverse, où les agences se battent pour simplement se maintenir à niveau, ce type d’investissement n’est pas le bienvenu.

Mais ce qui choque davantage encore, c’est le mutisme absolu de Thomas Cook.

Certes, la responsable des agences franchisées fait le tour de France pour aller expliquer les termes du nouveau contrat mais la démarche se fait de façon individuelle.

Or, les enseignes ont demandé à Thomas Cook à avoir une réunion de travail en commun. Cette requête est restée sans réponse à ce jour. Donc, « à ce jour, et à ma connaissance, aucune agence n’a accepté le nouveau contrat ».

Combien seront-elles au final à rester Jet tours ? « Tout au plus une dizaine d’agences. Celles qui portent l’enseigne depuis longtemps et qui sont implantées dans des villes où elles sont les seules à afficher la marque », estime Jean-Jacques Loutrel, président de l’association des enseignes Jet tours.

Encore faut-il savoir ce que la fusion Afat Voyages / Selectour apportera dans la corbeille. Jean-Luc Dufrenne, Génération Voyages, évoquait la possibilité d’adopter une enseigne de tour-opérateur comme Fram, Kuoni ou Donatello.

Selectour prévoit d’organiser une réunion de travail avec la quarantaine d’agences du réseau qui porte l’enseigne Jet tours la semaine prochaine. Mais les décisions finales seront prises vraisemblablement après l’été.

Lu 5346 fois

Notez


1.Posté par caroline le 10/06/2009 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ça continue...Thomas Cook en aura fini plus vite que prévu avec Jet Tours à ce rythme là !

2.Posté par Klaus le 10/06/2009 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thomas Cook continue dans son erreur stratégique visant à ne pas supporter une excellente marque (notoriété et qualité de service) trés bien positionnée, c'est de l'aveuglement professionnel, voire du nombrilisme de la part du dirigeant qui ne profite pas de ce qu'il a acquis avec Jet Tours (ni de la marque, ni des professionnels qu'il a intégrés). Parole de client et de cadre dirigean dans le secteur privé.

3.Posté par pascal le 10/06/2009 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thomas Cook n'a pas racheté Jet Tours pour faire fructifier une marque porteuse mais pour faire "place nette" : éliminer un concurent sérieux sur notre sol national....pour le reste.... ils s en foutent

4.Posté par Une déçue... le 11/06/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et que dire du système de Gestion de Thomas Cook !... Il est obsolète, et pas du tout adapté ! Un gros gros gâchis... prévisible...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com