TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Aigle Azur : Cédric Pastour serait déjà sur le départ...

Echec des négociations avec les salariés


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 12 Mai 2015

A peine 24 mois après son arrivée à la tête de la compagnie Aigle Azur, Cédric Pastour serait déjà sur le départ. Le PDG n’aurait pas réussi à négocier avec les syndicats pour redéfinir les conditions de travail. Un nouveau contrat qu'il estimait indispensable pour améliorer la productivité et relancer la compagnie sur de nouveaux marchés.



Aigle Azur : Cédric Pastour serait déjà sur le départ...
Le passage de Cédric Pastour à la tête de la compagnie Aigle Azur, aura été bien éphémère.

Confronté à de multiples obstacles et surtout au refus des salariés de renégocier leurs conditions de travail, le PDG devrait quitter l’entreprise le 30 juin prochain.

Une information que Meziane Idjerouidene, le directeur général refuse de commenter.

Son père, Arezki Idjerouidene, avait pourtant engagé Cédric Pastour en mai 2013 pour remettre à flot la compagnie et assurer sa croissance hors du marché captif algérien.

Ce dernier venait de passer douze mois chez Air Tahiti Nui pour une mission similaire. Il avait lancé plusieurs chantiers mais s'était fait remercier par le conseil d’administration faute d'avoir pu s’imposer face au gouvernement et aux syndicats.

Un scénario qui semble se répéter pour Aigle Azur.

L'activité historique en Algérie n'est toujours pas au beau fixe

L’affaire semblait pourtant bien engagée.

En octobre 2012, la compagnie chinoise Hainan Airlines était entrée au capital d'Aigle Azur pour développer les liaisons entre la France et la Chine.

La direction espérait à l’époque pouvoir lancer un vol direct entre Paris et Pékin, initialement prévu le 28 juin 2014.

Une inauguration reportée au premier trimestre 2015 puis finalement annulée, faute d’autorisations nécessaires pour survoler le territoire russe.

Sa ligne Paris-Moscou lancée en 2012 en partenariat avec Transaero Airlines a également souffert, plombée par la dévaluation du rouble et la crise en Ukraine. Elle sera fermée le 26 octobre prochain.

Quant à son activité historique en Algérie, elle n'est toujours pas au beau fixe.

Outre une forte concurrence, la compagnie a été victime l’été dernier d’une arnaque aux billets d’avions entre Paris et Alger. Elle tente aussi de récupérer l’équivalent de 33 millions d'euros bloqués en Algérie.

Enfin dernière difficulté, certainement la plus délicate : les négociations syndicales.

L'opposition des syndicats sur la renégociation des accords collectifs

Cédric Pastour souhaitait remettre à plat les accords collectifs afin de les simplifier mais surtout de gagner 10% de productivité grâce à la redéfinition des plans de vols.

Il prévoyait notamment faire voler plus longtemps les avions, en décollant plus tôt ou atterrissant plus tard. "Les salariés sont aujourd'hui conscients de la nécessité de se transformer pour avancer.

Je pense notamment aux co-pilotes qui souhaitent évoluer dans leur carrière",
déclarait-il lors d’une conférence de presse en octobre 2014.

Cet argument ne semble pas avoir convaincu les syndicats, qui campent sur leurs positions.

Les pilotes avaient déjà menacé de faire grève en mai 2014, juste avant son arrivée

Le 27 avril dernier, le SNPNC publiait un sondage sur son site internet, déclarant que 69% des PNC étaient en faveur d’une grève pour "s’opposer aux nouvelles conditions de travail imposées depuis le 10 avril 2015".

Autant d'indices qui prouvent que Cédric Pastour n'aura pas réussi à convaincre le personnel de changer pour donner une nouvelle impulsion à la compagnie Aigle Azur.

Lu 7757 fois

Notez


1.Posté par Doudou le 12/05/2015 09:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les syndicats pourront bientôt gérer leurs accords avec le pôle emploi....

2.Posté par ClairdeLune le 12/05/2015 10:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chacun leur tour, ils partent avec un gros chèque et laissent un navire à la dérive

3.Posté par Cri23 le 12/05/2015 14:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui le pôle emploi aura un joli contrat a leur proposer

4.Posté par joecool le 12/05/2015 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon vol non stop to pôle emploi, merci les syndicats..on en rigole, c'est à désespérer en fait...

5.Posté par azur le 12/05/2015 20:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bizzarement pour certains c est toujours la faute des syndicats. Surtout ne jamais remettre en cause le reste.

comme partout il y a des competants et des incompétents

6.Posté par Alexis le 12/05/2015 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaires affligeants...
Peut-être rédigés par des agents de voyage trop peu payés qui espèrent vendre des séjours moins cher à des clients qui ont vu également leur salaire en berne..... Bref, on se tire la bourre pour descendre au plus bas.... Concernant Pastour, ce nom circule depuis trop longtemps dans l'aérien, réfléchissez.... c'est peut-être lui le maillon faible?? Non?
Bonne soirée .

7.Posté par Iconoclaste le 12/05/2015 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suggestion utopiste !
peut on bloquer le rapatriement des fonds encaissés par les compagnies algériennes en France ? Appliquer les règles applicables en Algérie sur les exportations de devises. Cela "adoucirait" certainement les relations et aiderait pas seulement Aigle Azur.
Bonne ou mauvaise, la mondialisation est basée sur le libre échange. Peut etre que notre gouvernement pourrait y penser, en pensant aussi aux stats du chômage qui le préoccupent tant apparemment. Les américains ont bien compris le probleme. Give an take and vice versa. Ne pas citer les Rafale dans ce cas bien sur......

Les problèmes de PN, c'est par contre purement français, immémorial. Mais "aller dans le mur en klaxonnant", c'est une expression française aussi. Je passe" le village gaulois", etc. Ce sont des gens responsables et intelligents, sinon nous ne leur ferions pas confiance en montant dans les avions. La lumière se fera, mais vite svp.....ça tarde et effectivement, Pole Emploi risque de recruter bientôt.

Ce qui nous manque et fait la force des anglo-saxons (y compris ceux travaillant dans le Golfe ou en Asie),c'est le "pragmatisme". Fair deal mais pas de cadeau!
Apparemment, ce n'est pas appris à l'ENA.

8.Posté par Iconoclaste le 12/05/2015 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pour finir, des personnes de la qualité et de la vision de Cédric Pastour dans le paysage aérien français hors cies majeures en France en terme de traffic (Air France.. EasyJet (eh oui!)), etc.(, on doit pouvoir les compter sur les doigts d'une main.
dommage!

9.Posté par DZ19 le 14/05/2015 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
'la compagnie a été victime l’été dernier d’une arnaque aux billets d’avions entre Paris et Alger' FAUX si le fait d'acheter son billet en Algérie pour un vol au départ de France est une arnaque que dire des prix sur-gonfler vers l'Algérie !!!!
Les vols d'Aigle Azur sont 3 fois plus élevés vers l'Algérie que vers le Portugal, pour une distance quasi identique !!!!
Vous parlez d'une forte concurrence ???? Il faudrait parler plutôt d'entente sue les prix entre pseudo concurrent !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com