TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France - KLM : vers un divorce salutaire ?

la chronique de Jean-Louis Baroux


Rédigé par Jean-Louis BAROUX le Mardi 4 Avril 2017

Quel sera l'avenir du groupe Air France/KLM ? Le mariage entre les deux compagnies française et néerlandaise a-t-il encore une raison d'être ? Des questions auxquelles Jean-Louis Baroux, notre chroniqueur spécialiste du transport aérien, tente de répondre.



Le mariage entre Air France et KLM va-t-il pouvoir durer ? - Photo : falcon664-Fotolia.com
Le mariage entre Air France et KLM va-t-il pouvoir durer ? - Photo : falcon664-Fotolia.com
Décidément, le groupe Air France/KLM n’arrive pas à sortir ses difficultés. Le dialogue social est en panne.

La nouvelle direction avait pour mission d’éviter les grèves tout au moins jusqu’aux élections législatives et c’est raté. Les plans se succèdent sans qu’aucun d’eux ne recueille l’adhésion franche et massive des salariés, or c’est la condition première de la réussite.

Certes les résultats économiques sont sortis du rouge mais tous les responsables savent combien ils sont fragiles, car ils ne reposent que sur la faiblesse des cours du pétrole et nul ne sait combien de temps cela durer.

Il est d’ailleurs frappant de constater que pour la première fois depuis des années, le chiffre d’affaires est en baisse de 3,3% alors que le nombre de passagers est lui, en hausse de 4%

Comment sortir de ce marasme et retrouver les voies de la croissance saine et solide dans un environnement si fluctuant ? Comment retrouver l’adhésion des personnels ? Sur quelles bases construire le futur ?

"On a l’impression d’un mariage d’intérêt"

Un constat est tout de même frappant. Le groupe Air France/KLM a été construit de manière un peu artificielle en 2004 par une prise de contrôle d’Air France.

Mais finalement les très importantes différences entre les deux compagnies : des compositions de flottes peu harmonisées : Air France est principalement chez Airbus alors que KLM est avec Boeing, des cultures d’entreprises sans réelle convergence, une barrière de la langue qui ne facilite pas les échanges, n’ont pas été gommées au fil des ans.

Bref, on a l’impression d’un mariage d’intérêt ou les partenaires occupent des chambres séparées. Et après l’euphorie des quatre premières années ou l’harmonisation des exploitations a permis de réelles économies, les résultats se sont enfoncés dans le rouge, car faire marcher ensemble deux entreprises si dissemblables coûte une fortune.

Entre 2009 et 2016, soit les 8 dernières années le groupe Air France/KLM a accumulé 5,447 milliards d’€ de pertes, soit tout de même 1,87 millions d’€ par jour !

Les remarques acerbes des uns envers les autres sont alimentées par une répartition des résultats plus favorables à KLM qu’à Air France ce qui irrite les Hollandais qui ne sont que la filiale du groupe alors que de leur côté les pilotes français réclament une meilleure répartition de l’exploitation au profit du pavillon français.

Pourtant les susceptibilités des uns des autres ont été largement prises en compte dans l’exercice de la gouvernance, les Français majoritaires faisant très attention à ne pas froisser les Hollandais, lesquels ne se gênent pas pour pointer du doigt les maigres résultats de la compagnie française.

"Couper résolument ce qui n'a au fond jamais très bien marché"

Bref, il faut bien constater que le groupe va cahin-caha. Il est plombé par un endettement considérable ce qui empêche toute politique d’investissements un peu offensive.

Les flottes sont vieillissantes, les cabines sont refaites au compte-goutte et tous les grands chantiers doivent être repoussés car les capacités de financement se sont taries.

Alors que faire ?

Eh bien couper résolument ce qui n’a au fond jamais très bien marché !


Pour ce qui concerne KLM, la compagnie néerlandaise supporte de moins en moins les difficultés françaises et pour Air France, il est urgent de retrouver une vraie santé financière qui permettrait de sortir des difficultés. Seulement il n’y a plus rien à vendre à part Air France Industrie qui reste la seule filiale à dégager des résultats.

Servair a été cédée en 2016 après que les parts dans Amadeus l’aient été l’année précédente. Que reste-t-il ? KLM.

Pourquoi Air France s’acharnerait-elle à posséder le transporteur batave ? Après tout il n’est pas besoin d’être propriétaire de KLM pour passer des accords commerciaux importants.

C’est d’ailleurs ce que le groupe a fait avec Delta Air Lines. Et puis, les Hollandais veulent leur indépendance et ils n’ont jamais vraiment admis dépendre des Français.

"Pourquoi ne pas revendre KLM aux Hollandais ?"

Alors séparons les sociétés. Si les Hollandais veulent leur indépendance et après tout le désir est louable, pourquoi ne pas leur revendre KLM ?

Au vu des derniers résultats, la valeur de la société doit se situer aux alentours de 5 milliards €. C’est justement ce qui manque à Air France pour se désendetter complètement.

Une fois cette opération réalisée, Air France pourrait retrouver ses fondamentaux.

Ce n’est pas une compagnie « low cost » et elle n’a aucune chance d’y parvenir, d’ailleurs sa filiale Transavia n’a jamais gagné d’argent.

Par contre elle peut redevenir le transporteur de référence mondiale en matière de qualité du produit.

Il est anormal qu’elle ne soit qu’au 14e rang du classement Skytrax alors qu’elle devrait être dans les 3 premiers. Certes cela entraine une forte réduction de la taille, mais le volume est-il bien utile à la profitabilité ?

Que chacun retrouve ses fondamentaux. Que les compagnies « low cost » fassent leur métier et amènent à l’aérien de nouvelles couches de clientèle et que les grands « legacys » retrouvent leur grandeur.

Air France - KLM : vers un divorce salutaire ?
Jean-Louis Baroux, est l'ancien président d'APG (Air Promotion Group) et le créateur du CAF (Cannes Airlines Forum) devenu le World Air Forum.

Grand spécialiste de l'aérien, il a signé aux éditions L'Archipel ''Compagnies Aériennes : la faillite du modèle'', un ouvrage que tous les professionnels du tourisme devraient avoir lu.

Les droits d'auteur de l'ouvrage seront reversés à une association caritative. On peut l'acquérir à cette adresse : www.editionsarchipel.com.

Lu 14126 fois

Notez


1.Posté par POLISH SPY le 05/04/2017 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me Baroux doit avoir de puissants réseaux.....Quand vous dites"Seulement il n’y a plus rien à vendre à part Air France Industrie qui reste la seule filiale à dégager des résultats".....ALLEZ LACHEZ LE MORCEAU! Quand Air France Industries sera filialisée? En plein mois de juillet?A qui?Bolloré?

Vous voyez Mr Baroux la faute principale est a notre Etat notamment celui de François Hollande qui a octroyé des nombreux creneaux horaires de diverses compagnies comme Qatar Airways qui aura des v le 1er Juillet 5 vols quotidiens au depart de Nice,et en Novembre de Lyon.....Bref des clients en moins,et cela aidé par des PDG qui gagnent plus d'1 Millions en un an!

Et le ponpon il y a une nouvelle administratrice du Groupe soit disante independante depuis une semaine qui vient de puissants Fonds de Pensions et Recapitalisation......
En 5 ans Hollande a sacrifié tout simplement Air France!

2.Posté par Pierre le 05/04/2017 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout a une fin et peut-on dire Enfin.
Car entre les directions,les pilotes et l'etat,tout a contribué a ce résultat c'est a dire le KO.
Ce n'est pas en vendant KLM que l'on sauvera AIR FRANCE car a partir du jour ou de l'argent sera disponible immédiatement vous verrez les pleurnicheurs arriver et la degringolade repartira de plus belle pour atteindre le KO final.Les grandes théories ne changeront pas une mise a mort programmée.
Esperons voir une nouvelle compagnie debarrassée de tous ces obstacles,et digne de représenter notre pays.

3.Posté par ponset le 05/04/2017 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur ou Madame Polish Spy que voilà une "analyse" réductrice si tant est qu'on puisse qualifier vos propose d'analyse. Si les problèmes d'Air France dataient de l'arrivée au pouvoir de Monsieur Hollande ça se saurait et si ces mêmes problèmes se cantonnaient à l'octroi de créneaux à la concurrence ce serait simple et simpliste comme votre pseudo analyse !

4.Posté par PanAm81 le 05/04/2017 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans à nouveau faire du french bashing, mais là quand même, j'ai envie de dire que si Air France se comporte avec KLM de la même façon que notre filiale française se comporte avec le quartier général de la compagnie pour laquelle je travaille, ça ne peut pas fonctionner correctement. Il est très difficile de travailler avec les Français. Toujours condescendants, aucune remise en question, déni, niveau d'anglais lamentable pour des personnes travaillant pour une entreprise américaine...et là aussi, pareil que pour KLM, les performances ne sont pas au rendez-vous et nous on subit. C'est usant et sur ce que coup-là, je ne comprends que trop bien le ras-le-bol des Néerlandais...

5.Posté par POLISH SPY le 05/04/2017 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame ou Monsieur Ponset,

Vous dites que je viens de faire une pseudo analyse....d'accord si vous voulez mais vous quelle est votre analyse?AUCUNE
Les problèmes d AIR France ont commencé avant 2012,mais depuis Hollande a t'il aidé la compagnie nationale?NON A t'il fait un certain protectionnisme par rapport aux creneaux horaires donnés a certaines compagnies étrangères?NON A t'il baissé ou supprimer toutes les nombreuses taxes que AF paie?NON Par contreil a fait embaucher son copain de chambré de l'ENA Janaillac a plus d 1 million d'euros par an!
Hollande a porté le coup de grâce a notre compagnie nationale.

6.Posté par jean pierre le 05/04/2017 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et transavia qui est si je ne m'abuse plus hollandaise que française beaucoup d'avion de transavia sont basés à amsterdam!!!et transavia hollande fonctionne pas mal!!!

7.Posté par ponset le 05/04/2017 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Polish je n'ai pas la prétention de faire une quelconque analyse je laisse ce soin à ceux qui sont compétents en la matière et qui savent étayer leur raisonnement ce que fait très bien Mr Barroux

8.Posté par POLISH SPY le 05/04/2017 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr PONSET,
VOUS NE VOULEZ PAS FAIRE D ANALYSES,MAIS VOUS CRITIQUEZ CEUX QUI EN FONT;;;;BREF NOUS SOMMES LA POUR DEBATTRE ET ASSUMEZ AU MOINS VOS IDEES.....VOUS EN AVEZ AU MOINS?ATTENTION PAS DE FILLONISME INTELLECTUEL.......

9.Posté par JohanOosterling le 05/04/2017 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A very interesting article. OK, so you calculate the value of KLM at Eur 5 Billion...on what basis? Can you specify this? And Transavia never made any profit? Further, what scenario is there to divorce both companies from each other where both of them air liaised srongly with other airlines? the only way forward is to create basis and understanding for change. Without change the companies will never survive. A divorce of Air France and KLM would give their competition a much larger leverage to take over and gain market share which would be a great loss for both the Frensh and the Dutch economy.
From Pilot, Stuard(ess) to Ground and Management, all have to understand that time has changed and the "UBER-FACEBOOK-GOOGLE" time has started. No matter the Gulf Carriers or Low Cost Carriers, these digital changes will gradually make "legacy way of work" obsolete. Pilots having same salaries as CEO's is simply not anymore possible in this period in which we live in. There is a saying which parrents tell their children and it's time that adults also understand that this message also apply's to them:"who doesn't want to listen, has to feel the consequences"....and hey, towards Hollande, lets not bash him. He did what he could. Afterall it is not only Air France - KLM who rings the bell. Look, what do you think all the airlines in the world would do if they are only allowed to buy the Airbus Aircrafts but are not allowed to bring passengers with these aircrafts from and to Europe (also France).....so guess that was a non negotiatable item, was it!?

10.Posté par Pascal le 05/04/2017 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KLM sans AF n'existerait plus. AF sans KLM serait en plus mauvaise posture
Une compagnie de la taille de KLM est condamnée sans alliance forte (donc capitalistique)
AF récupèrerait du cash mais s'amputerait d'au moins 25% de sa force commerciale
KLM retomberait dans l'escarcelle d'un grand groupe
Cet article est de la pure fiction non réaliste et donc pas très intéressant
Quelle est la face cachée de Mr Baroux?.........

11.Posté par Journaliste improvisé le 05/04/2017 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article m'effraie par son manque de documentation.
Que l'on affirme que les flottes ne sont pas harmonisées montrent clairement un manque d'information.
Si on ne prend que le long courrier qui est la source de revenu principale. Air France et KLM ont des flottes homogènes, AF-KLM est un des plus importants opérateurs du 777. Depuis la commande du 787, les avions sont commandées en commun et de configuration semblable, les cabines world business class (KLM) et Best (AF) sont des produits identiques. L'A350 a également fait l'objet d'une commande commune au niveau groupe.
Il est évident que vous tirez un plaisir à toujours tirer sur Air France et KLM, mais de grâce donnez des chiffres !

12.Posté par Cedro le 06/04/2017 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci "journaliste improvisé" de rétablir quelques vérités. Mr Baroux est un expert du AF Bashing depuis de nombreuses années, un expert auto déclaré car après tout, tout le monde peut se déclarer expert (il n'y a aucun diplôme). Les problèmes d'AF sont bien plus complexes et politiques que les seuls'vilain es employés qui dis er NOn à tout, et "Pascal" donnê lui aussi une analyse juste de la situation.
Une fois de plus à quoi sert cet article?....

13.Posté par Edouard le 06/04/2017 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Compte tenu de l'un des employés de KLM qui travaillent à Paris à Air France en essayant de faire le partenariat un succès et qui regrette tous les reproches ridicules d'avant en arrière, cela ressemble à une option intéressante.
Néanmoins, une certaine élucidation supplémentaire de M. Baroux est nécessaire pour expliquer:
- le fait que la valeur boursiere de Air France KLM soit inférieure à 3 milliards d'euros et pourquoi il estime la valeur KLM seul à 5 milliards d'euros (Air France a apparement aucune valeur, ce qui me semble pas réaliste).
- pourquoi les Hollandais payeraient-ils 5 milliards d'euros pour leur indépendance en gagnaient une dette mortelle semblable à celle de Air France actuellement?

14.Posté par Bourget le 06/04/2017 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien sauf que Air France procède 70 Boeing 777 avec 25 787 en commande sur 100 long-courrier ,si "c'est une compagnie très Airbus contrairement à KLM qui est très Boeing ".
En fait les 2 compagnies se ressemblent énormément !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com