TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Air France-KLM : une nouvelle compagnie pour contrer la concurrence du Golfe

Présentation du plan Trust Together


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 3 Novembre 2016

Jean-Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM, présente ce jour le nouveau plan stratégique du groupe, "Trust Together". Basé sur 9 axes stratégiques, il prévoit notamment pour Air France, la création d'une compagnie court et long-courrier, pour permettre au groupe d'être offensif, sans se positionner sur du low cost. L'objectif en 2020 : atteindre un chiffre d’affaires d’environ 28 milliards d’euros, pour 100 millions de passagers transportés et une flotte de 435 appareils.



Air France veut créer une nouvelle compagnie aérienne, adaptée "aux situations d'hyper concurrence et positionnée sur des lignes structurellement déficitaires ou fermées au cours des dernières années" - Photo ROB FINLAYSON Air France
Air France veut créer une nouvelle compagnie aérienne, adaptée "aux situations d'hyper concurrence et positionnée sur des lignes structurellement déficitaires ou fermées au cours des dernières années" - Photo ROB FINLAYSON Air France
Jean-Marc Janaillac, président-directeur général d’Air France-KLM, présente ce jeudi 3 novembre 2016, le nouveau projet stratégique du groupe, baptisé "Trust Together".

Ce dernier s'appuiera sur 9 axes stratégiques, selon un communiqué de presse, pour permettre à Air France-KLM "de relever trois grands défis : capter sa part de la croissance du transport aérien mondial, renforcer la compétitivité et la performance opérationnelle du groupe et faire progresser encore l’expérience client.".

Parmi les 9 axes stratégiques, le groupe ambitionne de reprendre l’offensive sur le long-courrier, en s'appuyant sur une croissance comprise entre 2% et 3% par an jusqu’en 2020. Pour cela, le groupe souhaite investir dans "les alliances et l'intégration commerciale avec les partenaires, à l’image du partenariat avec Delta, ainsi que dans les outils actuels".

Coop de Boost avec une nouvelle compagnie aérienne

Par "outils", le groupe pense notamment à la création d'une nouvelle compagnie aérienne, adaptée "aux situations d'hyper concurrence et positionnée sur des lignes structurellement déficitaires ou fermées au cours des dernières années".

Celle-ci serait "compétitive, innovante et porteuse de croissance pour le hub de Paris-Charles de Gaulle", selon le groupe, et constituera "la réponse aux compagnies du Golfe qui se développent à bas coûts sur des marchés clés où Air France-KLM souhaite continuer à croître".

Centrée sur les marchés hyper-compétitifs, elle doit permettre au groupe d'être offensif "en ouvrant de nouvelles lignes, en rouvrant des lignes fermées car non rentables et en conservant des lignes menacées".

Il ne s'agira pas d'une compagnie low cost. Elle proposera "des destinations business et loisirs, avec des standards comparables à ceux d’Air France en termes de qualité de produit et de professionnalisme des équipes".

Ce projet de reconquête est baptisé Boost.

Une filière spécifique pour les PNC

La compagnie comptera 10 avions long-courriers d’ici 2020 et exploitera environ 30% de lignes nouvellement créées.

Les pilotes seront issus d'Air France sur la base du volontariat, "avec des règles d’utilisation adaptées à son positionnement concurrentiel.

S’agissant du personnel navigant commercial, une filière spécifique sera créée afin de permettre d'opérer cette nouvelle compagnie au niveau de coûts du marché.

Les activités au sol, assurées par Air France, seront elles aussi optimisées en tirant parti au maximum de la digitalisation.

Le cadre social de cette nouvelle compagnie sera négocié avec les partenaires sociaux dans les prochaines semaines.
"

Mieux connecter les hubs de Paris et Amsterdam

Le deuxième axe stratégique du plan prévoit d'améliorer la performance et la connectivité des hubs de Paris-Charles de Gaulle et Amsterdam-Schiphol.

Le hub de Paris sera redynamisé dans le cadre du projet Boost, tandis que celui d'Amsterdam bénéficiera d'une "plus forte coordination entre Transavia et KLM, notamment dans les investissements dans la flotte, le développement du réseau et le développement d’approches commerciales communes".

Transavia jouera aussi un rôle important dans le développement des marchés point-à-point (vols court et moyen-courrier sans correspondance dans un hub du groupe).

En France, la compagnie se renforcera sur certaines routes face aux compagnies low-cost et au TGV, et se développera sur les lignes européennes, au départ d’Orly et de la province.

Par ailleurs, à partir de 2017, HOP! Air France et Transavia seront les deux seules marques sur le point-à-point.

Un chiffre d’affaires de 28 milliards d’euros en 2020

Parmi les autres axes stratégiques, Jean-Marc Janaillac a cité le renforcement de la croissance de l’activité maintenance, la défense de l’activité Cargo en soutien des activités passagers, le renforcement de la compétitivité et l'utilisation des avions, l'investissement dans les outils digitaux, la relation attentionnée avec ses clients et la montée en gamme pour faire la différence.

Le PDG du groupe entend aussi simplifier l’organisation et les modes de fonctionnement, grâce à des engagements auprès de ses salariés, "en termes de reconnaissance, de développement professionnel, de capacité d’initiative, d’innovation et de cohésion interne, entre tous les métiers, assortie de plans d’actions concrets".

Enfin, le lobbying en Europe et en France pour une concurrence plus équitable avec les compagnies du Golfe et low-cost et, au niveau français, pour réduire l'écart de compétitivité structurel dû aux taxes et redevances plus élevées sera poursuivi.

L'objectif de Trust Together en 2020 : atteindre un chiffre d’affaires d’environ 28 milliards d’euros pour 100 millions de passagers transportés, avec une flotte atteignant 435 appareils (hors avions régionaux).

Des résultats trimestriels en baisse

Air France-KLM a publié ses résultats pour le 3e trimestre 2016, ce 3 novembre. Alors que les résultats de ses concurrents, Lufthansa et IAG repartent à la hausse, le groupe enregistre une baisse de 5,1% de son chiffre d’affaires, à 6,94 milliards d’euros, contre 7,31 milliards d’euros au troisième trimestre 2015.

Le résultat d’exploitation est aussi en recul de 143 millions d’euros et de 49 millions d’euros à données comparables, à 737 millions d’euros. Il a été impacté notamment par les sept jours de grève du personnel de cabine en juillet et août 2016, qui ont eu un effet négatif estimé à 90 millions d’euros.

A noter toutefois la hausse du résultat net part groupe (+63%) à 544 M€ contre 481 M€ sur la même période en 2015.

Lu 4609 fois

Notez


1.Posté par WESTAR le 03/11/2016 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour



concurrencer les compagnies du Golfe sur des marchés hyper-conccurentiels ????????????.................... LOL


C'est deja le 1er avril ???


2.Posté par Bilout le 03/11/2016 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben alors ce n'est pas XL?? Le "huggy "les bons tuyaux de tournag se serait encore planté??

3.Posté par PAT le 04/11/2016 08:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De Juniac, Janaillac et ... Ravaillac!!!

4.Posté par Papadopoulos le 07/11/2016 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"une nouvelle compagnie aérienne, positionnée sur des lignes structurellement déficitaires" !!!
Haha, la bonne blague !

Y'a pas à dire: ça donne envie.

A croire que parfois les dirigeants d'Air France on juste un CAP Coiffure ou un BEP Boulangerie :-)

5.Posté par fp le 09/11/2016 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Papadopoulos : C'est faire injure aux coiffeurs(euses) et boulangers(ères)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 11:50 Ryanair plie sous les contestations de ses pilotes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com