Loading


Air France : la menace d’une grève pour les grands départs pas totalement écartée

entre sacrifice du personnel et séduction client, A. de Juniac tient salon...


Ce n’est pas une coïncidence. Le jour où Alexandre de Juniac, le Pdg d’Air France a dévoilé en CE le coût social de l’indispensable réorganisation, il a parallèlement inauguré le S4 du terminal E, le fleuron du hub de CDG porteur d'espoir sur l'avenir.



Le salon Affaires d’Air France situé entre la boutique Hermès et la boutique Dior peut tenir la distance avec les meilleurs lounges au monde : 13 millions d’euros investis pour accueillir simultanément 620 clients tout en occupant que 85% de la capacité./photo dr
Le salon Affaires d’Air France situé entre la boutique Hermès et la boutique Dior peut tenir la distance avec les meilleurs lounges au monde : 13 millions d’euros investis pour accueillir simultanément 620 clients tout en occupant que 85% de la capacité./photo dr
Les deux pôles de la stratégie De Juniac sont développés de front : d’une part le gain de productivité de 20% exigé du personnel pour reprendre son rang parmi les compagnies les plus compétitives et, d’autre part, une montée en gamme du produit au sol et à bord des appareils.

Si du côté des décisions sociales, rien n’est joué, les syndicats ont encore une semaine de pression et de négociation avant de donner leur avis sur la suppression de 5122 temps pleins, le volet de la montée en gamme du produit est déjà bien enclenché.

L’ouverture de la nouvelle zone S4 du terminal E de CDG permet de regrouper les opérations d’Air France entre le 2F, le 2E avec la jetée, le S3 et le S4, et le 2G.

Le S4 qui sera opérationnel à partir du 28 juin, sera dédié à Air France et ses partenaires de Skyteam.

Il offre, et de loin, les équipements les plus confortables de l‘aéroport : commerces de luxe, zone de repos, espace enfants, zone fumeur avec accès vers l’extérieur, etc.

Le salon Affaires d’Air France situé entre la boutique Hermès et la boutique Dior peut tenir la distance avec les meilleurs lounges au monde : 13 millions d’euros investis pour accueillir simultanément 620 clients tout en occupant que 85% de la capacité.

13 millions d’euros investis et accueil simultané de 620 clients

La menace d’une grève pour les grands départs n’est pas totalement écartée... :Photo GB
La menace d’une grève pour les grands départs n’est pas totalement écartée... :Photo GB
Tout y est : espace de relaxation, tablettes tactiles à profusion, tables de travail avec écran et accès internet gratuit, massages réalisés par une équipe Clarins, douches, catering chaud toute la journée, etc.

« La compétitivité du hub de CDG est en très forte amélioration », a commenté Alexandre de Juniac qui promet, après les investissements liés au renouveau des cabines d’offrir « le meilleur produit du monde », rien de moins!

« We will survive » jouait-on ironiquement hier midi dans le restaurant d’entreprise d‘Air France. La méthode Coué en quelque sorte.

Il reste néanmoins quelques inconnus de taille sur le volet social : combien de volontaires au départ ?

Un temps partiel dans quelles conditions salariales ?

Et si la parole donnée de ne pas recourir aux départs contraints jusqu’à la fin de 2013 n’était pas tenue ? Si l’environnement d’Air France continuait à se détériorer ?

La CGT a immédiatement appelé les autres syndicats à travailler ensemble sur les conditions à opposer à proposition patronale. Et la menace d’une grève pour les grands départs n’est pas totalement écartée.

Alexandre de Juniac a au moins une autre satisfaction : Amadeus va une nouvelle fois verser des dividendes conséquents à ses actionnaires. Un héritage pour lequel Pierre-Henri Gourgeon a joué son meilleur rôle…


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 21 Juin 2012
Lu 9109 fois
Notez



1.Posté par Flo le 22/06/2012 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le choix de votre titre pour parler de l'inauguration du S4 est une manifestation de plus du parti pris régulier et outrancier de votre équipe Rédactionnelle envers tout ce qui touche de prés ou de loin à Air France.
Vous finissez par en être totalement ridicule.

2.Posté par La Rédaction le 22/06/2012 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Le ridicule ne tue plus, mais les choix stratégiques peuvent être dramatiques...

Cordialement

3.Posté par Flo le 22/06/2012 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En parlant de choix stratégiques ,on a définitivement compris que pour vous il était plus important d"évoquer d'improbables mouvements sociaux que de saluer cette amélioration notable de la chaine de services offertes à notre clientèle.Ce parti pris systématique lié à une vieille vendetta vous discrédite mais ne nous étonne guère.

4.Posté par La Rédaction le 22/06/2012 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Improbables mouvements sociaux ? Voua avez l'air bien sûre de vous. Attention, ce genre de pari est dangereux, ne vous y risquez pas. Vous connaissez le proverbe espagnol ? Piensa mal è acertaràs !

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.