TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France : le DRH se fait arracher la chemise par les salariés (Vidéo)

L'union sacrée des salariés contre la direction


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Vendredi 27 Mai 2016

C'est ce vendredi 27 mai 2015 que le tribunal de Bobigny, après un premier renvoi, va juger 15 salariés de la compagnie accusés de violences et de dégradations dans l'affaire de l'arrachage de chemise du DRH d'Air France. Flash back : plusieurs centaines de salariés d'Air France ont manifesté devant le siège social de la compagnie à Roissy, ce lundi, afin de dénoncer le nouveau plan prévu par la direction, qui prévoirait le départ de 1 700 personnels au sol, 600 PNC et 300 PNT. Les grévistes ont réussi à interrompre le comité central d'entreprise (CCE). Certains ont pris à partie le DRH de la compagnie, Xavier Broseta.



Entre 1 000 et 1 500 personnes se sont réunies, lundi 5 octobre 2015, devant le siège social d'Air France à Roissy.

Des salariés très en colère qui dénoncent le nouveau plan de départs prévu par la direction et qui devait être entériné ce matin même.

Mais les grévistes ont réussi à interrompre la réunion.

Le DRH, Xavier Broseta, s'est fait molester devant l'entrée du siège social (voir vidéo). Certains lui ont arraché sa chemise et sa veste. Il a dû s'enfuir en courant. La direction va porter plainte.

Le SNPL Air France ALPA a condamné dans un communiqué de presse, "ces débordements contre les dirigeants de la compagnie ainsi que la répression violente de la manifestation des salariés pourtant calme et sereine".

C'est le cas également de la Fédération nationale de l'aviation marchande (FNAM). Dans un communiqué, elle "condamne avec la plus grande fermeté ce comportement qui date d’un autre âge.

En cette période particulièrement difficile pour la compagnie Air France et plus généralement pour l’ensemble des compagnies aériennes françaises, la FNAM en appelle au respect d’autrui et apporte son soutien au management de l’entreprise.
"

Toutes les catégories de salariés étaient réunies dans le cortège, pilotes y compris.

"La direction a voulu creuser un fossé avec les pilotes. Mais ils sont venus nous voir pour nous expliquer leur position et nous avons compris" s'exclame Éric, un personnel au sol.

Les manifestants appellent à la démission du PDG

De nombreux PNT et PNC étaient d'ailleurs dans le cortège, dont certains représentants du SNPL. "Tous les salariés sont unis pour conserver leur travail. Il n'y a pas de clivage", assure Paul Miedan, du syndicat des pilotes.

Dans leur harangue, les syndicalistes fustigeaient en effet les erreurs de gestion de la direction qui, en sept ans, "a creusé la tombe d'une entreprise presque centenaire".

Les rumeurs allaient bon train sur le nombre exact de salariés qui devraient quitter l'entreprise. On parle actuellement de 1 700 personnels au sol, 600 PNC et 300 PNT.

Les manifestants ont appelé à la démission du PDG d'Air France, Frédéric Gagey et du PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac.

Le CCE ne reprendra pas ce jour, ont annoncé les syndicats.



Lu 6116 fois

Tags : air france
Notez


1.Posté par Jean loup le 05/10/2015 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut envoyer Gobert de toute urgence, il va utiliser les bons mots pour les calmer...

2.Posté par eurofan le 05/10/2015 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme je le signalais ds l article précédent.Ce n est pas avec la violence que les problèmes vont se règlé.Quelle honte .Les syndicats vont se mettre tout le monde à dos.

3.Posté par Françoise le 05/10/2015 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une nouvelle preuve que le SNPL est à côté de ses pompes: il considère que "la manifestation des salariés (était) pourtant calme et sereine".
Il faut qu'ils descendent de leur Tour de Verre (pardon, cockpit) pour regarder la réalité en face: leur entêtement va mettre 2800 personnes au chômage.

4.Posté par ramirou91 le 05/10/2015 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte aux voyous !

Belle image des syndicats ... et de la France d'aujourd'hui.

5.Posté par Perryman le 05/10/2015 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sont des enfants gatés et ils représentent la France dans le monde entier!

6.Posté par de FIIPPIS le 05/10/2015 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça suffit on en a assez de payer pour tous ces privilégiés, que la compagnie disparaisse, que les pilotes aillent enfin travailler dans les autres compagnies, combien de clients cette compagnie nous a fait perdre ? nous n'avons pas toujours le choix , mais dès que nous l'avons nous ne réservons pas sur AF , c'est très dommage pour les autres salariés

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com