TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Air France : pilotes ou personnel au sol, qui est le dindon de la farce Transform ?

Les pilotes n'auraient pas fait assez d'efforts pour redresser l'entreprise


le Jeudi 19 Février 2015

Qui, des pilotes ou du personnel au sol, a fourni le plus d'efforts dans le cadre du plan Transform 2015 ? Les salariés s'affrontent sur le sujet, alors qu'un nouveau plan de départs volontaires, uniquement pour le personnel au sol, a été annoncé début janvier.



Pour certains employés d'Air France, les pilotes n'auraient pas rempli leur part du contrat en atteignant moins de 20% de gains de productivité - DR : Air France
Pour certains employés d'Air France, les pilotes n'auraient pas rempli leur part du contrat en atteignant moins de 20% de gains de productivité - DR : Air France
La guerre semble déclarée entre le personnel au sol et le personnel de cabine d'Air France.

Les premiers reprochent aux seconds de ne pas avoir rempli leurs objectifs de productivité inscrits au plan Transform 2015.

Les tensions ont été ravivées il y a quelques jours, avec la publication des détails du nouveau plan de départs volontaires (PDV) qui concernera 300 postes de PNC et 496 postes de personnel au sol, dont 319 dans les escales de province.

Il s'agira du quatrième PDV depuis 2010 pour cette catégorie de salariés.

Le premier avait touché 1 834 personnes.

Le second (2012-2013) avait pour objectif de se séparer de 2 767 personnes et 2 533 sont parties.

Nouvelle couche en 2013, avec 1 660 départs.

Au total depuis 2010, près de 6 027 personnels au sol ont quitté l'entreprise.

Du coté du personnel de cabine, les départs n'ont commencé qu'en 2012-2013.

A cette époque, 200 pilotes et 400 PNC partent de l'entreprise. Rebelote en 2013, avec le départ de 426 PNC et de 100 pilotes.

Soit un total de 826 personnes pour les PNC et de 400 pour les pilotes.

Pour certains employés, les pilotes n'auraient pas rempli leur part du contrat

Pour certains employés d'Air France, les pilotes n'auraient pas rempli leur part du contrat en atteignant moins de 20% de gains de productivité.

Selon une étude du cabinet SECAFI, les mesures prises n'auraient généré qu'un gain de 119,8 millions d'euros pour un objectif initial de 203 millions d'euros.

En revanche, le personnel au sol aurait été plus efficace, avec un gain estimé à 23% et jusqu'à 25% pour le service commercial passagers, qui a généré 169 millions d'euros d'économies au lieu des 135 millions attendus.

Une accusation que réfutent catégoriquement les pilotes.

"Nous sommes allés bien plus loin que les 20% de productivité. Mais ces efforts n'étaient pas inscrits dans le cadre du plan Transform.

Ils n'ont donc pas été pris en compte dans cette étude"
affirme Véronique Damon, la secrétaire générale du SNPL France.

"On tente de créer un clivage"

Elle cite par exemple un changement dans les méthodes de travail, avec notamment une documentation plus complexe et en Anglais qui nécessite beaucoup plus de temps de travail.

Elle assure également que les temps qualifications sont plus courts passant de 3 mois à 6 semaines.

Elle soutient également que certaines mesures n'ont pas été appliquées en totalité, comme l'utilisation plus efficace des pilotes dans les bases de province.

"On tente de créer un clivage alors que les pilotes sont allés encore plus loin que les mesures inscrites dans Tranform.

Nous avons d'ailleurs été les premiers à entrer en négociation pour lancer ce plan"
insiste-t-elle.

Elle certifie que ce nouveau PDV présenté en janvier ne pourra pas toucher les pilotes, dont le sureffectif a été résorbé.

"En février dernier, certains pilotes moyen-courrier ont même dû annuler leurs vacances pour effectuer des vols. Et l'été prochain, il semble que l'effectif long-courrier en 777 soit calculé au plus juste".

Précisons également que près de 70 d'entre eux seront l'été prochain dans les effectifs de Transavia, soit 20 de plus que l'an passé.

Et selon Véronique Damon, il est illégal de lancer un PDV d'un coté, pendant qu'une autre filiale de la compagnie embauche en même temps.

La direction d'Air France ne souhaite bien entendu pas envenimer les choses, d'autant que les discussions entre les syndicats et le personnel se poursuivent.

Mais certains proches du dossier pensent toutefois que les pilotes auront encore des efforts à fournir pour mettre en œuvre les mesures prévues dans le plan Transform.

Reste à savoir dans quelle mesure ils accepteront, sans déclencher de nouveau conflit.

Lu 3331 fois

Notez


1.Posté par cappucciyo le 19/02/2015 08:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est assez surréaliste au vu de l'impact de la grève des pilotes de septembre dernier sur les comptes du groupe AF ...

2.Posté par flyrelax le 19/02/2015 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
reste néanmoins, en ce qui concerne le personnel au sol, une question perturbante

pourquoi Easyjet qui opére depuis Nice un nombre de vols comparable à AF avec des avions similaires utilise -t-elle deux fois moins de personnel à l'escale ?

pour Marseille, la Corse, tout le monde sait que ces escales, sous la coupe de la CGT, ont une politique de titularisation excessive du personnel hors saison

tout cela a un cout..

3.Posté par Vincent le 19/02/2015 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon que vous serez puissant ou misérable....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 16:00 Air Caraïbes fait l'acquisition d'un ATR 72-600

Mardi 12 Décembre 2017 - 15:10 Luxair : modification des horaires pour Noël


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com