TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France pourra-t-elle éviter un gros plan social pour s’en sortir ?

la chronique de Jean-Louis Baroux


Rédigé par Jean-Louis BAROUX le Vendredi 29 Août 2014

Jean-Louis Baroux, revient pour TourMaG.com sur la situation d'Air France, alors que le SNPL a déposé un préavis de grève reconductible, couvrant la période du 15 au 22 septembre 2014.



Il est d’ailleurs frappant de voir les similitudes dans la stratégie de la compagnie nationale et du Gouvernement actuel. Les intentions sont bonnes, ce qui manque c’est l’action. Et celle-ci ne vient pas car les dirigeants ont peur des réactions de leur public -Photo AF Virginie Valdois
Il est d’ailleurs frappant de voir les similitudes dans la stratégie de la compagnie nationale et du Gouvernement actuel. Les intentions sont bonnes, ce qui manque c’est l’action. Et celle-ci ne vient pas car les dirigeants ont peur des réactions de leur public -Photo AF Virginie Valdois
L’échéance arrive.

Les résultats du premier semestre 2014 ont été publiés et même si les commentaires internes font encore ressortir de l’autosatisfaction, ils ne sont certainement pas en ligne avec les projections du plan Transform 15.

A tel point qu’il faudra mettre en route un nouveau plan lequel sera dévoilé le 11 septembre si on en croit « Les Echos » et qui s’appellera, celui-là « Perform 2020 ».

Il faut bien dire que la compagnie n’arrive pas à se sortir du « corner » dans lequel elle s’est logée.

Des charges trop importantes, et des recettes tirées à la baisse par des concurrents particulièrement agressifs.

A tel point que même avec un coefficient de remplissage record de 83,8%, soit un point de plus qu’en 2013, le groupe continue à perdre 614 millions d’euros en 6 mois, cela fait tout de même plus de 3 millions d’euros par jour !

Notons que les résultats de KLM sont largement meilleurs que ceux d’Air France, ce qui doit tout de même être facteur de tensions entre les deux entreprises.

Air France peut-elle se passer un plan social ?

La spirale est dangereuse.

Pour maintenir un niveau de trésorerie minimum, la compagnie s’endette.

Un nouvel emprunt obligataire de 600 millions d’euros a été lancé le 5 juin dernier.

Et ce faisant, même si elle améliore le résultat d’exploitation, de plus de 200 millions d’euros durant les 6 premiers mois de 2014, le bilan est plombé par les charges financières de 304 millions d’euros, le tout avec une trésorerie en baisse.

On peut imaginer les interrogations des dirigeants pour se sortir de cette situation.

A vrai dire, ils connaissent la solution, mais ils ne peuvent pas l’appliquer : elle consiste à faire un plan social sur Air France seule portant sur 7% du personnel pour ramener les ratios à une production de 250.000 euros par salarié.

Cela conduirait à licencier brutalement 4.500 personnes.

Mais alors il faudrait affronter certainement un conflit social majeur et de cela personne ne veut, ni dans la compagnie et encore moins au Gouvernement.

C’est pourtant ce qu’on fait les deux principaux concurrents européens : British Airways il y a une dizaine d’années et plus récemment Lufthansa.

Confrontés aux mêmes problèmes, ils n’ont trouvé que cette solution.

Vers la reconstitution du feue Air Inter

Alors, en bons Français que nous sommes, on cherche des atermoiements, des demi-solutions, en espérant que la conjoncture va se retourner et que la croissance retrouvée apportera les apaisements.

C’est ainsi que, selon les informations des Echos, on s’achemine à une séparation du réseau moyen-courrier (hors hub de Roissy) pour le sortir du giron d’Air France et le faire entrer dans celui de HOP. Dans le fond c’est plus ou moins la reconstitution de feue Air Inter.

Certes on peut faire confiance au management de HOP et en particulier à Lionel Guérin pour tirer le meilleur parti de cette configuration, mais il continuera à avoir les pieds entravés car les navigants seront employés selon les critères d’Air France, il n’est pas sûr de pouvoir maitriser ses escales et le « yield management » risque également de lui échapper.

C’est assurément un pas positif dans la voie du redressement, mais il est peu probable qu’il soit suffisant.

D’autant plus que les syndicats de pilotes menacent déjà de faire grève en septembre comme si le fait de s’opposer aux mesures économiquement nécessaires allait sauver leur emploi.

On reste tout de même confondu par l’entêtement de cette corporation à garder des avantages acquis au bon temps du monopole et qui, bien évidemment, ne peuvent être conservés.

Transavia a perdu par exemple 6 M€

La suite logique de cette démarche serait de remettre en vente les filiales qui ne sont plus censées apporter du trafic long courrier : HOP et Transavia.

Mais ce ne sera pas simple car l’une et l’autre continuent à perdre de l’argent. Transavia a perdu par exemple 6 millions d’euros, contre 3 l’année dernière à la même époque, tout cela avec un remplissage de 90,7%, soit encore 1 point de plus qu’en 2014.

Le temps des grandes décisions est venu, comme c’est le cas d’ailleurs pour le Gouvernement français.

Il est d’ailleurs frappant de voir les similitudes dans la stratégie de la compagnie nationale et du Gouvernement actuel. Les intentions sont bonnes, ce qui manque c’est l’action. Et celle-ci ne vient pas car les dirigeants ont peur des réactions de leur public.

René Lapautre disait qu’une grève c’était un investissement. Voilà qui est à méditer.




Air France pourra-t-elle éviter un gros plan social pour s’en sortir ?
Jean-Louis Baroux, est l'ancien président d'APG (Air Promotion Group) et le créateur du CAF (Cannes Airlines Forum) devenu le World Air Forum.

Grand spécialiste de l'aérien, il a signé aux éditions L'Archipel ''Compagnies Aériennes : la faillite du modèle'', un ouvrage que tous les professionnels du tourisme devraient avoir lu.

Les droits d'auteur de l'ouvrage seront reversés à une association caritative. On peut l'acquérir à cette adresse : www.editionsarchipel.com. .

Lu 4526 fois

Notez


1.Posté par Pschitt le 29/08/2014 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air France est finalement dans un état d’esprit assez proche des français en général… Le bateau coule mais personne n’est vraiment d’accord pour se serrer un peu la ceinture !
Cela se terminera dans un cas comme dans l’autre forcément assez mal.

2.Posté par Trucmuche le 29/08/2014 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un plan social ? Pour quoi faire ? J’ai une meilleure solution pour économiser encore plus : fermez cette boite qui est en grève tous les mois. Cela économisera encore plus de milliards.
Personne ne regrettera Air France.

3.Posté par Vincent le 29/08/2014 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour préserver l'hypothétique activité de 7 % du personnel faut-il prendre le risque de sacrifier celle des 93 % restants ?
Vous avez 3 heures.

4.Posté par paul le 29/08/2014 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec la mentalité francaise du " moi d'abord" les reformes dignes de ce nom n'arrivent pas... on prefere se mettre la tete dans le sable... et attendre une autre revolution avec plus de souffrance pour tout un chacun.... l histoire se repete inlassablement
REVEILLONS NOUS BON SANG !

5.Posté par GIBERT le 29/08/2014 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@TRUCMUCHE : mais que vous a fait cette Cie pour que sur tous les forums vous vomissiez votre haine, elle a vraiment dût vous faire souffrir et briser vos rêves pour éprouver autant de frustration. Ainsi va la vie, mais en tant qu'agent de voyage je peux vous garantir que nombreux sont les clients qui ne veulent que du AIR FRANCE et rien d'autre, alors je vous engage vivement à modérer vos paroles qui n'engagent que vous même dans votre délire de revanche et de vengeance via les différents forums.

6.Posté par Trucmuche le 29/08/2014 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr GIBERT,

Sachez que je dis ce que je veux, où je veux et quand je veux. Sachez par ailleurs que mon épouse est Chef de Cabine à Air-France et que, de ce qu'elle m'en dit, on est encore, nous grand public, très loin de connaître l'étendue de la gabegie qui ègne dans cette compagnie. Vous n'imaginez pas tous les avantages dont elle profite.
Merci de nous épargner à l'avenir vos élucubrations pathtiques,

7.Posté par GIBERT le 30/08/2014 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Trucmuch, ce qui est pathétique , c'est que, quand on profite de tous les avantages auxquels vous et votre épouse avez droit et c'est tant mieux, on s'abstient de tenir de tels propos et de cracher dans la soupe!.

8.Posté par Valentine le 31/08/2014 13:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Trucmuche, vous avez au moins l''avantage de me faire bien rire quand vous écrivez je cite:"Vous n''imaginez pas tous les avantages dont elle profite" je suis certaine que vous en bénéficiez également mais là zéro problème pour vous.

9.Posté par idress le 01/09/2014 00:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

mr baroux. Prenez la direction de la compagnie....on verra votre niveau de compétences... Les raisons sont multiples...l outil aéroport en est un

10.Posté par Alex le 05/09/2014 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La question n'est pas: AIR FRANCE peut elle se passer d'un Plan Social, puisqu'il y a et depuis plusieurs années un Plan de restructuration qui a vu se succéder 3 plans de départs volontaires en même temps qu'un gel des salaires de plusieurs années (en réponse à ceux qui prétendent que les salariés d'AIR France ne voudraient pas se serrer la ceinture), ce Plan social est donc avéré.
Le souci majeur qui pèse sur l'avenir du groupe: ce sont les coûts et surtout les différences de coûts face aux principaux compétiteurs d'AIR FRANCE (et il n'y a pas que la masse salariale), c'est pourquoi un profond changement de modèle s'impose à AIR FRANCE, le groupe tel qu'il est constitué n'est plus viable économiquement, non pas de l'abandon de ses clients (le groupe n'a jamais transporté autant de passagers ces 3 dernières années) .
Il faut un véritable esprit d'Entreprise pour relancer ce nouveau modèle, les dirigeants actuels en sont ils capables et ont-ils seulement les moyens avec l'influence Politique de ce Dossier ?

11.Posté par navigant le 21/09/2014 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un audit de 2010 disait que 2500 postes en trop dans les bureaux du siège social . Et sa relocalisation à Amsterdam ferait économiser 100 millions par an en charges sociales et impôts .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com