TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Air France toujours en guerre contre la hausse des taxes

+ 1,67% des taxes en 2017


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 24 Novembre 2016

Les compagnies aériennes françaises refusent la hausse des taxes demandées par Paris Aéroport, pourtant prévues dans le contrat de régulation économique (CRE). Elles espèrent un geste du groupe aéroportuaire, qui leur permettrait d’atténuer un peu le ralentissement de l’activité et la baisse du prix des billets d'avion.



Air France se bat toujours contre la hausse des taxes. DR Fotolia Auteur : Rawpixel
Air France se bat toujours contre la hausse des taxes. DR Fotolia Auteur : Rawpixel
Les compagnies aériennes poursuivent leur combat contre le renchérissement des taxes dans les aéroports parisiens.

Lors de la commission consultative économique du mardi 22 novembre 2016, l’ensemble des compagnies aériennes françaises et étrangères présentes ont rejeté la hausse des redevances de 1,67% demandée par le groupe Paris Aéroport.

Ce dernier est pourtant dans son droit, appliquant à la lettre le contrat de régulation économique (CRE) signé en 2015 et qui court jusqu’en 2020. Ce texte lui autorise une hausse de 1,25% par an, sans compter l’inflation.

Mais les compagnies aimeraient un geste pour les aider à surmonter la baisse d’activité.

Selon la DGAC, les prix des billets d’avion au départ de France accusent un recul de 2,7% jusqu’en octobre 2016 sur les lignes internationales.

Selon un expert cité par La Tribune, le prix des billets aurait baissé de 8% ces deux dernières années.

Rendre l'aéroport plus attractif pour les compagnies étrangères

Toujours selon La Tribune, Air France devrait demander une baisse de 3 à 4% des taxes sur les deux ou trois prochaines années.

Elle prend pour exemple l’aéroport d’Amsterdam, dont les redevances reculent pour la troisième année consécutive.

Une fiscalité attractive qui l’a certainement avantagé et qui lui a permis d’augmenter son trafic de 8%.

Le hub de KLM, le partenaire d’Air France est ainsi beaucoup plus compétitif pour les transporteurs.

"Il faut que Paris Aéroport se mette dans une situation beaucoup plus compétitive pour attirer les compagnies aériennes étrangères qui délaissent son tarmac", explique Jean-Pierre Sauvage, président de l'association BAR France.

Il rappelle notamment le départ de Paris de la compagnie Malaysia Airlines (qui a aussi quitté Amsterdam et ne reste que sur Londres) et Srilankan Airlines (qui reste encore à Londres).

« Il faut une politique économique cohérente pour faire revenir les touristes en France».

Lu 1584 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com