TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Alliance Pornic : j’ai testé pour vous... le Jour 1 d’une cure Ayurveda

La cure Ojas-Ayurveda est l'une des nouveautés


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 25 Février 2014

L’Ayurveda c’est le thème de mon escapade à Pornic. Je sais qu’il s’agit d’une méthode indienne. Je n’en connais ni le sens, ni le déroulé. La cure Ojas-Ayurveda est l’une des nouveautés qu’intègre dans ses cures 2014, Marie-Noëlle Veillet-Berry, directrice générale du resort Alliance Pornic Thalasso & Spa. Cet établissement affiche un taux de remplissage qui dépasse la barre des 80%.



L'hôtel Alliance Pornic et sa thalasso & spa pieds dans l'eau - Photo L. Berezowski
L'hôtel Alliance Pornic et sa thalasso & spa pieds dans l'eau - Photo L. Berezowski
A l’accueil, un couple en peignoir de bain, la petite cinquantaine, discute vivement avec la réceptionniste. Il y a problème.

Ils veulent prolonger leur séjour de deux jours, nous sommes le jeudi 13 février, date de basse saison hors de toutes vacances scolaires et l’hôtel est… complet ! Moi qui arrive, je me dis que c’est plutôt bon signe.

« Notre taux de remplissage est de l’ordre de 82%. En 2013, nous avons enregistré une progression de + 4,5%. Notre clientèle est très fidélisée.

Certains s’installent chez nous en long séjour. La moyenne d’âge des curistes est de 42 ans
». Dans ce dernier chiffre, Marie Noëlle Veillet-Berry, directrice générale du resort Alliance Pornic Thalasso & Spa,‎ tient compte des cures « jeunes mamans ».

La maîtresse de maison est fine, souriante, discrète. Elle parle d’une voix douce. Ne pas se fier aux apparences.

Marie-Noëlle Veillet-Berry est une femme déterminée, engagée, volontaire. Elle a su s’imposer et imposer ses choix dans ce monde du bien-être où la concurrence est rude.

Une pionnière convaincue et convaincante

La Terrasse, le restaurant  "Bio-Détox et Ayurveda de Pornic - Photo L. Galaska
La Terrasse, le restaurant "Bio-Détox et Ayurveda de Pornic - Photo L. Galaska
Esthéticienne, diététicienne, sophrologue, naturopathe de formation, elle s’est très tôt intéressée à la thalassothérapie.

En pionnière, en spécialiste aussi, elle a intégré la sophrologie, l’acupuncture, la réflexologie ou le bol d’air Jacquier (du nom du biologiste qui l’a créé) dans les cures thalasso.

Elle intègre aujourd’hui la somatothérapie, la fasciathérapie et étend sa carte Ayurvédique avec la cure 100% Ayurveda.

Dans le milieu, on la considère comme l’ambassadrice de la « nouvelle » thalassothérapie. Pour autant, chez elle, la palette des grands classiques est largement représentée.

Marie-Noëlle Veillet-Berry a été tour à tour, directrice des centres de Perros-Guirec et de Pornic (ouvert par elle en 1990).

En 1995, elle quittait l’Atlantique pour la Méditerranée. Elle a dirigé le centre de Monaco puis ce fut l’appel de la Tunisie.

C’est elle qui a lancé le Bio Azur à Hammamet, puis créé et dirigé durant 11 ans les renommés centres Athénée Thalasso et Ulysse Thalasso intégrés aux deux Radisson Blu de Djerba.

En 2008, retour à Pornic, elle prend en main la direction générale du complexe Alliance Pornic Resort Hôtel Thalasso & Spa ce qui représente une PME de 165 salariés. Elle s’est entourée d’un panel de spécialistes pointus.

Convaincue des bienfaits de la thalassothérapie et convaincante, elle a mis noir sur blanc son savoir en la matière. En 2011, elle signait un premier ouvrage, « Les bienfaits de la thalassothérapie » (Marabout).

C’est quoi l’Ayurveda ?

L’Ayurveda c’est le thème de mon escapade à Pornic. Je sais qu’il s’agit d’une méthode indienne. Je n’en connais ni le sens ni le déroulé.

Le mot « ayurvédique » désigne pour moi un massage parmi d’autres dans l’offre des centres de thalasso et des Spas.

Ma découverte de l’Ayurdeva commence par un long entretien (90 minutes dont 30 sur la diététique) avec Letizia Lorenzi thérapeute ayurvédique.

Elle a découvert la médecine ayurvédique lors d’un séjour en Inde. Ensuite elle a suivi une formation de deux fois quatre ans à l’Institut Européen d’Etudes Védiques dans le Gard.

Létizia m’explique. L’Ayurvéda est une médecine traditionnelle indienne qui réunit science et philosophie. « C’est une thérapie intégrale qui prend en considération tous les éléments, physique, mental et spirituel afin d’améliorer la santé à tous les niveaux.

Une telle cure ajoutée aux bienfaits d’une cure marine est un plus incontestable
». C’est aussi une exclusivité « Pornic ».

L’Ayurvéda traite non pas les symptômes mais le patient dans la globalité de son être.

Le principe repose sur l’observation et l’écoute de l’autre. Moi en ce moment précis. Letizia va donc déterminer ma constitution à partir de son observation et d’une batterie de questions sur mes goûts, mes habitudes. Elle m’orientera ensuite vers un soin adapté.

Mais je brûle les étapes et comme j’ai pris des notes je peux vous dire que le corps est constitué de trois éléments principaux. Le sdathus qui gouvernent la formation des cellules du corps, les malas qui sont les déchets produits par le corps et les doshas qui se rapportent à la physiologie du corps.

Et il y a trois doshas : le Vata (froid, léger, enthousiaste), le Pitta (chaud, huileux, concentré) et le Kapha (froid, lourd, lent). Les trois doshas sont des manifestations du Prana (la force vitale). Ils sont donc présents dans chacun d’entre nous, mais à des proportions différentes.

Vous comprendrez que je schématise.

Je suis Pitta/Vata à tendance déséquilibrée

Cabine réservée aux massages ayurveda - Photo L. Galaska
Cabine réservée aux massages ayurveda - Photo L. Galaska
Il s’avère que je suis à la fois Pitta et Vata avec une tendance déséquilibrée. Et comme c’est la diététique ayurvédique qui, par l’action de ses six saveurs permet de prévenir et de soulager les déséquilibres des doshas, je vais avoir ma prescription diététique.

Essentielle, la diététique ayurvédique permet, par l’action des six saveurs, de prévenir et de soulager les déséquilibres des trois doshas afin d’améliorer notre santé.

Une association étudiée des épices et des aliments permettra une meilleure digestion et assimilation des aliments.

Quid des six saveurs me direz-vous ?

C’est facile. Je les connais maintenant. Le doux construit les tissus. L’acide stimule, apaise la soif, favorise la circulation. Le salé est adoucissant, purgatif, soulage les nerfs.

Le piquant est stimulant, sédatif. L’amer purifie le sang nettoie et désintoxique. L’astringent arrête les hémorragies, la sueur, il aide à la guérison et resserre les tissus.

La diététique s’associe à des massages personnalisés. Le centre dispose de plusieurs huiles avec des ingrédients, épices et huiles essentielles différents.

Le choix de l’huile est fait en fonction des curistes… non je veux dire des doshas. Pour mois ce sera de l’huile de sésame dans laquelle ont macéré gingembre, curcuma, cumin, cardamone, cannelle, noix de muscade, clou de girofle, poivre noir, safran... et j’en oublie.

Je repars avec de précieux conseil en matière d’hygiène de vie et d’alimentation. Je dois proscrire le café et le four micro-ondes. Dur dur.

L’équipe ayurvédique de Pornic est composée de six thérapeutes formés par deux grandes spécialistes, Caroline Henry qui est allée se former en Inde en y séjournant entre 4 et 6 mois et ce durant 10 ans. Elle a créé l’école Gayaveda de Tours.

Cure Ojas-Ayurveda

Personnalisée suivant le dosha de chacun. Cette cure comprend des soins de thalasso, des soins et menus ayurvédiques.

6 jours : 12 soins thalasso, 6 séances ayurvédiques, 3 ateliers de relaxation, 2 consultations diététiques et ayurvédiques. A partir de 1 398 €/par personne base double et ½ pension

Également en cure 4 jours : 8 soins thalasso, 4 séances ayurvédiques, 3 ateliers de relaxation, 2 consultations.

Cure externe 6 jours sans hébergement : 984 € par personne

L’hôtel : un confort reposant

Construit voici une vingtaine d’année le long du sentier des douaniers, sur le site de l’ancien casino. Il en a gardé la rotonde « belle époque » qui surplombe l’océan.

L’hôtel Alliance Pornic Resort & Spa est un 3* de 112 chambres confortables. Chaque chambre possède une véritable terrasse avec transats, un téléviseur LCD (TNT et câble), l’accès libre au Wifi, un mini bar, un coffre-fort et un sèche-cheveux. Dans la penderie, suffisamment de cintres pour passer plusieurs jours. A disposition, café, thé et tisane à discrétion ainsi que le room service.

Depuis sa construction l’Alliance Pornic a bénéficié de plusieurs agrandissements. Ils tiennent compte du relief et l’on s’y perd un peu, le premier jour, dans le dédale de ses couloirs et les niveaux de ses paliers d’ascenseurs.

Chacun des restaurants, les bars et les terrasses des parties communes s’ouvrent largement sur l’océan.

Dans un contexte zen et reposant le Restaurant Bio La Terrasse propose une cuisine équilibrée. Au choix, une surprenante cuisine ayurvédique ou Bio-Détox élaborées avec les diététiciennes. Voisin, le « bar-bio » offre la possibilité de déjeuner en peignoir de bain.

Plus formel le restaurant La Source revisite la gastronomie bretonne. Les chefs et les équipes de cuisine se perfectionnent régulièrement auprès du Centre de Formation Alain Ducasse.

Ouverts de 09h00 à 20h00 les espaces « Thalasso » et « Forme » occupent 3 500 m2 répartis sur les niveaux 0 et 1 en front de mer. Ils sont directement reliés à l’hôtel. Aux heures d’ouverture des soins l’ambiance est décontracté.e Tout le monde circule en peignoir de bain et tongs fournis par l’établissement. (Ils sont douillets, les peignoirs, suffisamment amples avec des passants qui tiennent pour passer la ceinture).

L’hôtel propose aux curistes des excursions alentours avec le concours d’un taxi qui, pour répondre à la demande s’est acheté une sorte de « Break ». A découvrir : les marais salants de Guérande, la Baule, les canaux de la Brière ou l’île de Noirmoutier très visible par temps clair depuis l’hôtel.

Le site : Pornic, un petit port breton comme on les aime

Le petit port de Pornic - Crédit photo : L. Berezowski
Le petit port de Pornic - Crédit photo : L. Berezowski
Pornic n’est plus tout à fait la Bretagne et pas encore la Vendée. Nous sommes ici au cœur de la Presqu’île de Retz et Pornic a tout d’un de ces petits ports bretons comme on aime se les imaginer.

Des criques et des petites plages qui se révèlent à marée basse, bordées par des kilomètres de sentier douanier battu par les embruns (en ce mois de février 2014). Son port de pêche au glorieux passé n’abrite plus qu’une dizaine de petits chalutiers.

Le tourisme aidant, les marins pêcheurs se sont convertis en maison d’hôtes ou en hôteliers. Son port de plaisance aux 900 anneaux affiche complet.

Fondée avec la mode des eaux – elle avait sa source thermale – et des bains de mers instaurés dès 1830 Pornic est aujourd’hui une coquette station balnéaire familiale. Elle compte 15 000 habitants à l’année, 25 000 les week-ends et 50 000 durant la haute saison estivale.

Sa thalassothérapie de renom, son golf, son casino, son château médiéval - résidence du sulfureux Gilles de Retz (15e siècle) -, ses ruelles, ses halles et ses chapelles lui donnent un certain charme et beaucoup d’attraits.

De sa Grande Epoque, Pornic a gardé une jolie collection de villas balnéaires cossues enrichies de fantaisies, de ces villas qui portent un nom, racontent une histoire et où se succèdent plusieurs générations d’une même famille. « Pornic regroupe 6 300 résidences principales et 5 200 résidences secondaires » m’explique la guide de l’office du tourisme en m’entraînant sur le sentier des douaniers qui jouxte le « quartier » résidentiel.

A Pornic le littoral est protégé, naturel, authentique. Les voitures et les ensembles bétonnés en sont exclus.

Transport : à 3h30 de Paris

L’hôtel Alliance Pornic est à 40/45 minutes de la gare de Nantes et de l’aéroport Nantes Atlantique.

En train Pornic est à 03h30 de Paris, 06h00 de Lyon, 05h30 de Lille. L’hôtel Alliance Pornic assure sur demande les transferts en correspondance avec les arrivées et départ de la gare de Nantes et/ou de l’aéroport (20 € par trajet). Pornic est à 435 km de Paris.


Lu 3073 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92



















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com