TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Alpilles Voyages en redressement judiciaire à partir de ce lundi 23 juillet 2012

''Le Groupe Alpilles va se restructurer et repartir du bon pied...''


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 22 Juillet 2012

En proie à d'importantes difficultés de trésorerie depuis plusieurs mois, Philippe Beissier, a décidé de se placer en redressement judiciaire à partir de ce lundi 23 juillet 2012. Mais le patron d'Alpilles Voyages reste confiant dans la suite des évènements, car l'entreprise dispose d'enseignes très bien placées et "à forte valeur ajoutée". Il a décidé de jouer la transparence et de se confier à TourMaG.com.



Le Groupe Alpilles Voyages dispose de très beaux emplacements commerciaux]b (dont 8 en galerie marchande) parmi sa trentaine de points de vente. /photo dr
Le Groupe Alpilles Voyages dispose de très beaux emplacements commerciaux]b (dont 8 en galerie marchande) parmi sa trentaine de points de vente. /photo dr
TourMaG.com – Quels sont les solutions judiciaires qui s’offrent à Alpilles Voyages, après le dépôt de bilan et la procédure de redressement judiciaire qui devrait s’ensuivre ce lundi ?

Philippe Beissier :
« La procédure de redressement judiciaire est un acte de gestion, vous l'avez fort bien expliqué il y a quelques semaines dans un de vos dossiers. (II - Que faire lorsque le dirigeant constate l’état de cessation des paiements ?)

La définition claire est que l'entreprise se place sous la protection du tribunal de commerce.

Une période d'observation va s'ouvrir pour nous permettre de prendre les mesures qui ont pour objectif de redresser l'entreprise."

TM.com – Quelle est exactement la situation financière de l’entreprise et quel est son passif vis à vis du BSP et des différents fournisseurs ?

Ph. B. :
« il y a plusieurs sociétés dont Alpilles Voyages Sarl qui est le cœur du groupe avec 27 agences à forte proportion de revente de tourisme, et P2MB qui est principalement tournée vers la billetterie.

Les deux entreprises ont des passifs différents, avec une trésorerie tendue. La question du montant du passif est très relative car nous disposons d'un compte clients très important et toute la difficulté a été d'obtenir des règlements pour justement pouvoir faire face à nos encours. Je ne peux pas vous en dire davantage pour l'instant..."
.
TM.com – Comment un réseau tel qu’Alpilles qui répartissait les risques entre des segments aussi différents que le plateau d’affaires, la distribution, les séminaires et le réceptif, en est-il arrivé là ?

Le Groupe possède "de très beaux emplacements commerciaux..."

Ph. B. : C'est la conjonction de plusieurs facteurs qui se sont succédé dans le temps.

Il convient de rappeler que notre groupe ne fonctionne qu'avec ses fonds propres et il a donc été très difficile d'absorber tous les chocs des derniers mois.

D'abord le contexte économique général, le printemps Arabe dans une région ou le trafic tourisme et ethnique représente 40% du volume des ventes, les cendres du volcan, de très gros impayés sur le business-travel, un litige avec un fournisseur qui a déstabilisé en 2010 le modèle de fonctionnement que nous avions construit (cela est toujours en justice d'ailleurs) et, enfin, un piratage à la CB dans une agence en 2010.

Ceci étant, il y a de vraies réussites dans ce qu'est Alpilles aujourd'hui : un maillage exceptionnel dans la région PACA, le développement du marché de la croisière avec une forte croissance, de très beaux emplacements commerciaux (dont 8 en galerie marchande) et une équipe de collaborateurs extrêmement compétents et motivés."

TM.com – On dit que vous n’avez pas réussi à maîtriser votre croissance et que la politique d’ouverture d’enseignes à outrance vous a mis en difficulté…

Ph. B. :
. Au contraire cette politique d'ouverture et de croissance a été une réussite parce que le réseau a bien fonctionné pendant de nombreuses années.

C'est la multiplication des facteurs que nous venons d'évoquer qui a plongé notre entreprise dans une situation qu'il n'était plus possible de tenir en l'état. Les difficultés ne concernent que la trésorerie car l'activité reste rentable."

TM.com – Vous aviez mené des discussions depuis plusieurs mois pour la reprise de vos agences avec différents repreneurs. Pourquoi n’ont-elles pas abouti ?

Ph. B. :
« Nous menons toujours des discussions avec de grands noms de la profession, dont certaines sont très avancées, et d'autres avec des investisseurs venant d'autres secteurs. Le contexte économique actuel fait que les repreneurs mettent plus de temps à mener bien leur réflexion."

TM.com - Que va devenir le Groupe Alpilles et quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Ph. B :
"Le groupe Alpilles va se restructurer et repartir du bon pied, car la mesure que nous prenons en nous plaçant sous la protection d'un mandataire et du tribunal de commerce est faite pour cela.

Les projets, il n'y en a qu'un : relever le défi du redressement de l'entreprise avec une équipe soudée autour de moi pour réussir, sans oublier le soutien de nos fidèles fournisseurs et vrais partenaires."

REPÈRES

Présent avec une trentaine d’agences dans l’ensemble de la région PACA, Alpilles Voyages a connu une croissance rapide depuis son démarrage en mai 2003. En moyenne, le volume d'affaires du Groupe s'établissait à 25 millions d'euros.

En 2004 - Lancement de 3 nouvelles agences
2006 – lancement de 7 points de vente
2007 – Lancement de 3 points de vente
2008 – Alpilles totalise 18 points de vente puis une douzaine d’autres sont créées en 4 ans.


Lu 6619 fois

Notez


1.Posté par Jacques le 23/07/2012 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ne pas plutôt utiliser la procédure de sauvegarde ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com