TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Amex prévoit une reprise des déplacements professionnels en 2010

remontée progressive des tarifs aériens


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Dimanche 4 Octobre 2009

La suppression des capacités mise en place par les compagnies aériennes va automatiquement faire remonter les tarifs aériens lorsque la demande se fera plus forte en 2010. C’est une des idées fortes du Global Forecast d’American Express pour l’année prochaine.



Amex affine la hausse des tarifs courts courriers entre 0 et 2% tandis que la Business long courrier pourrait voir ses tarifs augmenter entre 5 et 7%. La hausse serait de 6% en France, de 7% en Angleterre et de 8% en Allemagne.
Amex affine la hausse des tarifs courts courriers entre 0 et 2% tandis que la Business long courrier pourrait voir ses tarifs augmenter entre 5 et 7%. La hausse serait de 6% en France, de 7% en Angleterre et de 8% en Allemagne.
American Express garde les conclusions de l’étude sur l’évolution des tarifs aériens et hôteliers en 2010 pour son salon EVP qui aura lieu en novembre.

Global Forecast est néanmoins sorti la semaine dernière sur les autres marchés. En voici les grandes lignes.

Amex prévoit une certaine reprise des déplacements professionnels en 2010, ce qui aura pour effet de faire remonter les tarifs, notamment ceux des compagnies aériennes.

Au global, le réseau prévoit une hausse de 5% sur les tarifs Eco du court courrier et entre 1 à 6% de hausse sur les tarifs Business du long courrier.

La hausse devrait d’ailleurs commencer timidement en début d’année pour s’affirmer au fur et à mesure des mois passant. Et elle sera évidemment différente d’une zone du globe à une autre.

La hausse serait de 6% en France

Ainsi pour l’Europe où les entreprises ont quitté les compagnies traditionnelles pour adopter les low cost, Amex affine la hausse des tarifs courts courriers entre 0 et 2% tandis que la Business long courrier pourrait voir ses tarifs augmenter entre 5 et 7%.

Plus précisément, la hausse serait de 6% en France, de 7% en Angleterre et de 8% en Allemagne.

L’étude prévoit une rude bataille de la part des compagnies traditionnelles pour regagner les parts de marché perdues sur le court courrier au profit des low cost.

Du côté des hôtels, les établissements de moyenne gamme vont voir leurs tarifs osciller de -2% à +2,5%, et le haut de gamme de -2,5% à +2 %.

Options payantes : +15% pour un déplacement pro

En France, la hausse sur le moyen de gamme serait de 3 à 4% et sur le haut de gamme de 2%.

En Amérique du Nord où les compagnies ont enlevé énormément de capacité, la hausse des tarifs domestiques devrait osciller entre 2 et 7% et celle des tarifs Business long courrier entre 1 et 6%.

Les hôtels, à l’inverse, continueront à baisser leurs prix : entre -1 et - 4% pour le milieu de gamme et entre -3 et -6 % pour le haut de gamme.

Amex estime que le coût d’un déplacement professionnel domestique aux Etats-Unis s’élèvera à 1 080 dollars, en hausse de 1,2%, et à l’international à 2 818 dollars, en hausse de 2,4%.

A noter aussi que les « unbundled fees », les options payantes sur le check in, les bagages, le choix du siège, et autres, qu’imposent désormais de plus en plus de compagnies aériennes devraient rajouter environ 15% au coût d’un déplacement professionnel.

Lu 2176 fois

Notez


1.Posté par Philo le 05/10/2009 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des affirmations qu'ils seraient bon de développer, face à un marché en forte baisse, des pertes abyssale de la part des compagnies aériennes, le marché se tend, rien qu'a voir le programme d'Air France pour cet hiver.

L'ensemble des indicateurs du marché montre plus une stabilité des prix, voir une baisse car les sociétés vont continuer a maintenir une pression sur les fournisseurs.

Reste l'impact pétrole.

Il ne faut pas oublier que les Prix IATA augmentent 2 fois par an et que les compagnies s'engouffre automatiquement dans ce sillage.

Donc prévoir une augmentation oui, mais elle est "naturel".

Quand aux hôteliers, la plus part n'ont pas baissé les prix, les sociétés ont pris des mesures visant à limiter les dépenses dites "extra" dans les hôtels pour limiter la casse, ainsi qu'a changer de catégorie d'hôtel.

Il est constater plus une évolution des dépenses voyages des entreprises qui vont être durable, en voyageant moins chers et moins en classe affaires, le pli est pris.
Reste a noter qu'il va y avoir un écart de plus en plus grandissant entre les dirigeants d'entreprises qui vont continuer a voyager à l'avant de l'appareil, descendre dans des hôtels de "luxe" par rapport au reste des cadres et autres voyageurs de l'entreprise.
2010 une reprise, a voir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com