TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Aquarev : Christian Garin et Joël Cannac reprennent la barre

le voyagiste s'implante à Marseille


Rédigé par Didier Lépine le Samedi 15 Janvier 2011

Joël Cannac et Christian Garin, les nouveaux actionnaires d’Aquarev ont décidé de donner un coup de fouet au spécialiste de la plongée sous marine. Intégration verticale, ouverture d’une agence… l’année 2011 démarre à tombeau ouvert.



Les deux nouveaux actionnaires, Christian Garin et Joël Cannac.
Les deux nouveaux actionnaires, Christian Garin et Joël Cannac.
Chez Aquarev, spécialiste de la plongée sous marine, c’est la cure de tonicité.

Les résultats sont au "bleu", en hausse partout : nombre de clients (2802 passagers), chiffres d’affaires, à 4 M€, et un panier moyen, qui atteint désormais 1590€.

De petites augmentations, chaque fois, mais dans un contexte aussi difficile, elles redonnent confiance.

C’était donc le bon moment pour passer le relais. Ainsi, Michel Brun et Raymond Sahuquet quittent officiellement le navire, l’un pour l’édition, l’autre pour la production vidéo.

Ils laissent la barre à deux entrepreneurs confirmés, deux passionnés de la mer aussi : Joël Cannac et Christian Garin. Le second ayant notamment présidé le conseil d’administration du Port Autonome de Marseille entre 2004 et 2008.

Un nouveau site un nouveau logo

Les nouveaux actionnaires en profitent également pour augmenter la cadence.

D’abord un nouveau logo, puis un nouveau site internet, plus riche, plus direct et plus esthétique, qui sera lancé d’ici 2 à 3 semaines.

Plus lourd déjà, 2011 sera l’année du rééquilibrage entre les 80 destinations de la production du TO.

A cet égard, l’enjeu majeur sera de ramener l’Egypte de 63 à 50% des ventes totales pour rendre le TO moins sensible en cas de crise.

« C’est un objectif à réaliser par augmentation du chiffre d’affaires des autres spots que nous avons en catalogue », précise aussitôt Joël Cannac.

Des bateaux aux couleurs exclusives d’Aquarev

La stratégie du TO également connaîtra un bon coup d’accélérateur.

Aquarev compte en effet augmenter ses marges, en vendant plus et mieux bien sûr, mais surtout en affrétant lui-même ses bateaux, un moyen de mieux contrôler la qualité du produit mais aussi de lutter contre la concurrence que lui font les ventes directes de ses propres prestataires.

Dès 2011, en Mer Rouge, deux bateaux de croisières plongée vont déjà accueillir les clients individuels et les groupes.

A terme, Aquarev envisage aussi de construire ses propres unités, en veillant à les adapter précisément aux exigences des amateurs les plus confirmés.

« L’équipage restera égyptien, » souligne Christian Garin, qui partage avec Joël Cannac le souci d’accompagner les clients dans le moindre détail.

« Nous ne leur vendons pas uniquement un charter et un hôtel… mais nous les aidons à se faire vraiment plaisir ; ce sera notre image de marque. »

Ouverture d’une agence à Marseille

Toujours dans le domaine de la stratégie, Aquarev ouvrira à la fin janvier, juste après Mahana, une agence marseillaise, au 6 Quai de Joliette.

Les raisons de cette implantation sont relativement simples. Marseille abrite le siège de la Fédération Nationale de Plongée sous marine. Elle est aussi le second vivier français de plongeurs après Paris. Elle est enfin la ville des concurrents les plus sérieux du TO parisien de la rue du Cygne.

Autre raison, plus anticipatrice cette fois, l’agence marseillaise d’Aquarev va ouvrirun département réceptif pour répondre au marché que constituent les milliers d'excursionnistes internationaux qui font escale au terminal de croisières.

Aquarev, en murissant sans faire de bruit, prend visiblement de l’assurance. Même si, pour l’instant, le TO table sur le développement de ses ventes directes, grâce à son nouveau site et à l’agence du Quai de Joliette, notamment, il n’exclut pas d’élargir ses canaux de distribution.

« Mais cela se fera en douceur, au fur et à mesure de la croissance de notre volume de clients. » assure Chritiant Garin.


Lu 3505 fois

Notez


1.Posté par daniel le 18/01/2011 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
Au moment où le départ sonne, saluons l excellent travail effectué par ces 2 amis, Raymond, qui a même failli y laisser sa santé, a toujours était un passionné et perfectionniste. Je ne doute pas que dans la vidéo, non seulement il va s"éclater" mais on entendra encore parler de notre sympathique....Raymond !!!
Pour les plus anciens (nes) , souvenons de ses magnifiques Diaporama à l'époque de "REV VACANCES" (1ère marque)
Souhaitons aux successeurs longue vie, développer, oui, tout en gardant l esprit .
Bonne journée

2.Posté par Sophie le 26/02/2011 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si Aquarev, avant de s'occuper à se développer tous azimuts, honorait ses dettes ???

Nous sommes 14 plongeurs d'un club clermontois, partis en croisiere avec Aquarev aux Maldives en mars 2009. Au bout de 4 jours, le bateau a brulé. Heureusement, nous avons tous pu évacuer sain et sauf, mais nous avons tout perdu dans l'incendie : vetements, papiers, ordi de plongée, appareils photos... et pour certains, le sommeil pendant plusieurs nuits ! Le retour en France a été chaotique. Ensuite, nous avons appelé, écrit (mail puis recommandés) à Aquarev, sans qu'ils daignent nous répondre. Nous avons donc pris un avocat, mais Aquarev fait tout ce qu'il peut pour faire trainer les choses, décaler les audiences... 2 ans apres, nous n'avons toujours pas touché un centime d'Aquarev, auquel, à 14, nous réclamons 110 000 euros, de voyage, d'affaires perdues, de préjudice moral (copie des conclusions de notre avocat à disposition de ceux qui le souhaitent!)
Alors, quand je vois qu'Aquarev n'a pas versé un centime aux 14 plongeurs ayant perdu chacun des milliers d'euros dans un voyage vendu par Aquarev, mais que à coté de cela, ils se développent fort bien, pour ma part, j'ai du mal à me féliciter. Si la situation financiere est si bonne, si les assurances (qu'ils ont pris, nous le savons) couvrent les préjudices, pourquoi ne nous ont-ils jamais versé l'argent du sinistre, pourquoi 2 ans apres, sommes-nous devant les tribunaux et n'avons nous toujours rien touché ????? Messieurs, nous attendons votre réponse !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com