TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





"Avis clients" : un trait de plume peut détruire une réputation

Carte blanche à Alain Quéré, propriétaire de chambres d’hôtes


Rédigé par Alain Quéré le Mardi 24 Février 2015

La parole est aux consommateurs. Des sites de réservations pour les chaînes hôtelières ou les associations de gîtes ou de chambres d’hôtes, l’utilisateur devient le juge, la référence. Pourquoi pas ? Il a payé pour voir et son ressenti sincère est donc crédible.



Dans sa recherche de la perle rare, l’internaute devra cependant discerner le vrai du faux. Des comparateurs se sont fait piégés par la profusion de faux avis dithyrambiques sur un établissement ou des notes 5/5 basées sur un seul avis parfois ancien. © DOC RABE Media - Fotolia.com
Dans sa recherche de la perle rare, l’internaute devra cependant discerner le vrai du faux. Des comparateurs se sont fait piégés par la profusion de faux avis dithyrambiques sur un établissement ou des notes 5/5 basées sur un seul avis parfois ancien. © DOC RABE Media - Fotolia.com
Des sites comme Booking.com et Airbnb ont inscrit dans leur process les impressions des utilisateurs.

Trip Advisor ou autres comparateurs ont fait leur fonds de commerce des avis des clients.

Mais ces sites, par précaution, ont mis en place des gardes fous comme le droit de réponse, l’identification du client ou de l’hôte, les dates exactes du séjour, un modérateur qui évite des commentaires excessifs, entièrement à charge.

Et surtout, ils offrent la possibilité aux exploitants de répondre, de replacer le ressenti du client dans son contexte.

Ils donnent la possibilité à l’hébergeur de donner sa version des faits.

Ainsi cette présentation équilibrée permet au futur utilisateur de mieux cerner la réalité et de faire la distinction entre ce qui est circonstanciel, une réaction d’humeur, de ce qui est un réel problème à résoudre par l’hébergeur.

Ce droit de réponse, Gîtes de France l’a mis en avant dans l’introduction des avis clients dans ces nouvelles procédures lors de son congrès en juin 2014, et, présenté dans un dossier central publié dans son magazine « Du côté Gîte n°103 été 2014 ».

Un mécontent peut d’un trait de plume détruire une réputation

Coup de com' ou réel souci d’introduire une communication transparente et équilibrée au bénéfice des propriétaires et des futurs hôtes ?

Mais comme souvent le diable se cache dans les détails, il ne faudrait pas instrumentaliser les avis clients.

En effet, malgré ces précautions formelles, certains dirigeants régionaux pourraient être tentés de se servir des avis clients pour justifier une démarche répressive contre un propriétaire ou un hôtelier récalcitrant.

Ainsi, peut-on imaginer la production d’un extrait d’une lettre anonyme entièrement à charge qui justifierait la dé-labellisation ou la dé-commercialisation partielle d’un établissement.

Mais cela ne se peut pas, surtout dans des réseaux à la notoriété, ou plutôt l’honorabilité, bien établie depuis des décennies…

Dans sa recherche de la perle rare, l’internaute devra cependant discerner le vrai du faux.

Des comparateurs se sont fait piéger par la profusion de faux avis dithyrambiques sur un établissement ou des notes 5/5 basées sur un seul avis parfois ancien.

« Du style, il y a 20 ans, comme il était beau… ».

Bref, les avis clients sont une formidable source d’informations pour identifier le bon établissement, cela ne peut être qu’à leur avantage et aider l’internaute dans ses choix.

Pour l’exploitant petit et grand, cela peut être une reconnaissance de son travail et de la qualité de sa prestation.

Mais un mécontent peut d’un trait de plume détruire une réputation, d’où la nécessité d’utiliser son droit de réponse.

Alain Quéré - « Les pieds dans la glaise »

Rose en Vexin - Brueil en Véxin, le 28 janvier 2015

al.quere@orange.fr

Lu 6199 fois
Notez


1.Posté par Plus que pro le 24/02/2015 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Droit de réponse, oui ! Mais surtout, il faut contrôler les faux avis clients ! C'est vrai qu'un client mécontent peut détruire une réputation d'un trait de plume... Mais cela peut être bien pire lorsque cet avis mécontent s'avère être faux ! Ce serait dommage de perdre en notoriété juste à cause d'un avis truqué. D'où la nécessité de vérifier la véracité de vos avis. Il existe pas mal d'outils et de méthodes aujourd'hui pour ce type de contrôle.
Aurore, du réseau Plus que PRO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com