TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Avis truqués : les professionnels ne croient guère à la certification AFNOR...

Les bons vont encore payer pour les méchants...


Rédigé par Bertrand Figuier le Vendredi 16 Septembre 2011

Après l’annonce de l’AFNOR, à propos de ses travaux sur la normalisation des avis clients, les professionnels que nous avons sollicités restent plutôt sur leur faim.



Avec sa proposition de normalisation, l’AFNOR a sûrement mis du baume au cœur des vendeurs honnêtes du commerce on line.

Pour Jean Pol Leclerq, chef des ventes chez Go Voyages, « Même si ça ne règle pas tout, c’est une bonne initiative qui va remettre de l’ordre dans le bazar et ramener la confiance ».

Pour Jean-Pierre Mas, président d'AS Voyages, également, « C’est bien, car avec ce scandale, les avis clients sont discrédités et tous ceux qui les relaient en subissent les conséquences. »

Président de l’Association pour le Commerce et les Services En Ligne (ACSEL), Pierre Alzon estime encore que « C’est une excellente base de travail qui va permettre de séparer les bons des mauvais et, si cela débouche, d’établir un processus opérationnel dont on a vraiment besoin. »

Un enthousiasme qui s’éteint vite

Pourtant, le discours enthousiaste s’arrête assez vite.

« Ce sera très compliqué à mettre en œuvre, » explique Jean-Pierre Mas, en rappelant que chez AS Voyages, ce sont les vendeurs eux-mêmes qui donnent ses avis et que ceux-ci sont ensuite distillés par le réseau : « C’est plus simple à maîtriser, et ça change tout.»

« De plus, un label ne garantit pas la qualité et la rigueur des contrôles, » renchérit Pierre Alzon en doutant que cela effraie les petits malins qui continueront probablement leur manège.

Autre problème, très opérationnel celui-ci, le nombre de références dans les bases hôtelières notamment : « Avec parfois 15 à 20 000 références, et parfois quelques centaines rien que dans une seule ville, » s’interroge Jean Pol Leclerq, « Comment établir un contrôle sérieux et crédible des avis ? »

Un label a besoin d’être fort

Pierre Alzon ne désespère pas pour autant.

« On y arrivera sûrement, » confie-t-il en évoquant l’hypothèse de la pénalisation suggéré récemment dans le commentaire récent de l’un nos lecteurs, « Ce sera par un mixe de technologies et de réglementations ».

Pour lui, cependant, le véritable problème est ailleurs.

« Un label a besoin d’être fort, connu et généralisé pour devenir efficace. Cela veut dire beaucoup de communication en direction du consommateur et donc un surcoût au moment où l’on cherche d’abord à maîtriser les budgets. »

Moral de l’histoire : dans le meilleur des cas, les bons vont encore payer pour les méchants...

Lu 3349 fois

Notez


1.Posté par HTC3 QUALITE le 19/09/2011 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
ARTICLE FORT INTERESSANT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com