TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Boaterfly : quand le tourisme collaboratif prend le large...

La start-up e-tourisme de la semaine


le Jeudi 11 Juin 2015

La "Start-up de la semaine" braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d'une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd'hui, nous vous présentons Boaterfly, une plate-forme de location de bateaux entre particuliers. La start-up propose 3 types de locations : bateau seul (pour les personnes déjà expérimentées), co-navigation (pour découvrir la navigation avec un propriétaire) ou la nuit à quai (plus original que l'hôtel).



Le concept initial ?

Boaterfly propose différents supports nautiques (voiliers, catamarans, bateaux à moteur, Jetskis, Windsurf…) et plusieurs types d’activités (location à la journée, croisière, pêche, plongée…) ©Boaterfly
Boaterfly propose différents supports nautiques (voiliers, catamarans, bateaux à moteur, Jetskis, Windsurf…) et plusieurs types d’activités (location à la journée, croisière, pêche, plongée…) ©Boaterfly
L’aventure Boaterfly est née de la rencontre de deux entrepreneurs passionnés par la mer : Guillaume de Corbiac et Ronan Kervadec.

Ils sont partis du constat qu'un bateau est utilisé en général 10 jours par an.

La plate-forme donne aujourd'hui la possibilité de mettre en location ce parc à bateaux et permettre à d’autres particuliers de louer partout en France toute l'année.

Dès son lancement en septembre 2013, le site a été extrêmement bien accueilli par la communauté nautique.

Quel « plus » pour le tourisme ?

Boaterfly propose de mettre en relation des particuliers pour permettre, d'une part aux voyageurs de profiter de leurs vacances en bateau jusqu'à 50% moins cher, et d'autre part, aux propriétaires de rentabiliser leur bateau quand ils ne naviguent pas.

Avec la consommation collaborative, tout le monde y gagne !

De plus, Boaterfly est soutenu par de nombreux acteurs : Fédération des industries nautiques, April Marine...

Et même Allianz, qui propose une formule d'assurance à la journée aux propriétaires.

Quel est le cœur de cible ?

Notre coeur de cible sont les personnes adeptes de la sharing economy, ou consommation collaborative en français, les passionnés de la mer et tous les personnes qui aiment voyager.

Boaterfly cible également les novices du secteur ou les marins d'eau douce.

En effet, la start-up propose 3 types de locations : bateau seul (pour les personnes déjà expérimentées), co-navigation (pour découvrir la navigation avec un propriétaire) ou nuit à quai (plus original que l'hôtel).

Quel est votre élément différenciant ?

700 bateaux dans 30 pays sont déjà disponibles sur le site.

Boaterfly compte se développer d'ici la saison estivale pour proposer une large sélection de bateaux ou de véhicules nautiques.

De plus, nous proposons différents supports nautiques (voiliers, catamarans, bateaux à moteur, jetskis, windsurf…) et plusieurs types d’activités (location à la journée, croisière, pêche, plongée…).

Notre service est notre point fort, nous sommes très proches de nos hôtes, par exemple, cette année nous organisons des « Apéros » avec notre communauté, nous allons à leur rencontre pour échanger et partager l’expérience qu’ils ont vécue sur Boaterfly.

Si Boaterfly propose un service de qualité, c’est surtout grâce à nos hôtes toujours plus originaux et très sympathiques.

Quel est le marché potentiel ?

Boaterfly propose aux particuliers de louer leurs bateaux jusqu’à 50% moins cher.

15 mois après son lancement, déjà 700 bateaux sont disponibles et Boaterfly a connu une augmentation de ses réservations de 200%.

Quel est votre business model ?

Nous prenons une commission unique de 15% (dont 4% payés par le propriétaire et 10% par le voyageur).

Faites-vous partie d'un incubateur ?

Non.

Où en est le lancement de votre start-up ?

L'aventure Boaterfly est née en juin 2013.

La première version du site Internet a été mise en ligne en septembre 2013, puis des améliorations ont été apportées en avril 2014.

En mai 2014, Boaterfly comptait 450 bateaux dans 21 pays et un site traduit en 5 langues.

Aujourd'hui, 15 mois après son lancement, le site dénombre 700 bateaux dans 30 pays et un site internet traduit en 7 langues.

En mai 2015, nous avons annoncé notre levée de fonds de 500 000 euros.

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Boaterfly vient de fêter sa levée de fonds.

Un pool de business angels des secteurs de l'industrie, du web et du nautisme se sont impliqués dans l'aventure et ont permis de lever 500 000 euros.

Boaterfly entame un nouveau cycle pour poursuivre son développement.

Une actualité à annoncer ?

Une application sera disponible d'ici la saison estivale.

Et l’équipe ?

Les fondateurs de la start-up ©Boaterfly
Les fondateurs de la start-up ©Boaterfly
Ronan Kervadec, co-fondateur :

• Origines : Bretagne
• Juriste, avocat d’affaires
• Spécialisé dans l’économie collaborative
• Ancien responsable d’un club nautique
• Skipper expérimenté
• Globe-trotter : 40 pays

Guillaume de Corbiac, président :

• Origines : Sud-Ouest
• Diplômé de l’ESSEC
• 7 ans chez Axa IM
• Pilote d’avion amateur
• Auteur de Safetics® - la Check-list du Marin
• Skipper expérimenté
• Globe-trotter : 45 pays

Ces deux entrepreneurs passionnés par la mer ont été rejoints début 2015 par Simon Godreau, passionné de voyages.

Simon Godreau

• Origines : Vendée
• Fondateur de plusieurs start-up dans le web
• Spécialiste du marketing online et offline
• Globe-trotter : 30 pays

Le « + » de l’info

i-tourisme : Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

L'équipe :
De nombreux sites de consommation collaborative existent, ce qui nous a conforté dans l’idée de lancer Boaterfly et également permis de nous caler sur des valorisations de pairs dans d’autres secteurs : automobiles, logements de vacances.

i-tourisme : Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

L'équipe :
Anticipation, écoute et pédagogie. Partager sa vision et son identité tout en restant aux commandes de l'opérationnel.

Pour rebondir sur la levée de fonds, il faut savoir que cela prend beaucoup de temps. Il faut être organisé et patient.

i-tourisme : Quelle ambition ?

L'équipe :
Grâce à cette levée de fonds, nous allons pouvoir renforcer notre visibilité et développer notre gamme de services.

En réponse à la forte croissante de notre activité, Boaterfly investira pour renforcer son équipe opérationnelle dès l’été 2015.

Nous lancerons aussi prochainement notre application mobile pour faciliter les échanges au sein de la communauté d’utilisateurs.

Lu 2197 fois

Notez


1.Posté par Fanny le 30/07/2015 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le même principe de locatin de bateaux entre particuliers, y a SamBoat.fr avec 900 bateaux en ligne, super site, et y a même une appli qui est sortie en juillet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com