TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Boomerang Voyages rajoute les low cost pour les week-ends et la Jamaïque sur Ileatours

la brochure Africatours a été mise en sommeil


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 18 Octobre 2011

L’activité B2B, Boomerang Voyages du jeune groupe NG Travel se répartira, pour 2012, sur les marques Boomerang Tours pour la production week-ends et courts séjours, Iléatours pour le balnéaire et Boomerang Voyages pour les circuits accompagnés.



Sur la production week-ends et courts séjours de Boomerang Tours, la grande nouveauté est technique.  En effet, le système informatique s’est enrichi de connecteurs permettant de programmer les vols des low cost (Easyjet, Vueling, Transavia et même Ryanair sans que, pour ce dernier, le client ait à payer immédiatement par carte pour réserver).
Sur la production week-ends et courts séjours de Boomerang Tours, la grande nouveauté est technique. En effet, le système informatique s’est enrichi de connecteurs permettant de programmer les vols des low cost (Easyjet, Vueling, Transavia et même Ryanair sans que, pour ce dernier, le client ait à payer immédiatement par carte pour réserver).
Ne cherchez plus la brochure Africatours dont la production reposait en grande partie sur l’Egypte et le Kenya. Elle a été mise en sommeil au regard des événements…

Les destinations Afrique se retrouvent uniquement en circuits accompagnés dans la brochure en marque blanche produite par la Française des Circuits.

Pour autant, le « challenger » Boomerang monte doucement en puissance avec une philosophie qui, selon Raphaël Auvray, le directeur de production, parie sur les destinations nouvelles ou les alternatives (notamment sur la Rep Dom) où les "industriels" n’iront pas - et les prix tirés pour un hébergement milieu de gamme 3 ou 4 étoiles.

La production est référencée chez AS Voyages, Carrefour, Leclerc, Auchan, Cora et de multiples mini-réseaux (Salaün, Ailleurs, etc).

Sur la production week-ends et courts séjours de Boomerang Tours, la grande nouveauté est technique.

En effet, le système informatique s’est enrichi de connecteurs permettant de programmer les vols des compagnies low cost (Easyjet, Vueling, Transavia et même Ryanair sans que, pour ce dernier, le client ait à payer immédiatement par carte pour réserver).

Boomerang : le volume de résas via le moteur de recherche a grimpé de 50 à 70%

Depuis trois semaines que ce moteur de recherche enrichi est mis en place, le volume de réservations en ligne est passé de 50 à 70%.

Le choix des destinations s’est également renforcé d’une production américaine (Miami, Orlando, Las Vegas san Francisco et Los Angeles) ainsi que de Porto et Faro. Au total 35 destinations, 500 hôtels en sélection.

D’un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2010, Pascal Vila, le directeur financier, table sur une progression de 20%, soit 12 millions en 2011 et 15 millions en 2012.

Sur la brochure Ileatours, la grande nouveauté est la Jamaïque, destination pour laquelle NG Travel s’engage sur une centaine de sièges/semaine de l’avion XL Airways qui assurera des vols sur Montego Bay à partir du 16 décembre - un vol partagé avec Look Voyages et Vacances Transat (pour ce qui est du stop à La Romana pour ce dernier).

Au bout, Ileatours s’est engagé pour 35 chambres au Meril Beach Resort (3 étoiles) et pour 10 chambres sur le Sunsert Beach resort & Waterpark, deux établissements situés à Negril.

Le producteur table sur un millier de pax en 2012 pour Ileatours seul

Philippe Sangouard, le directeur, se dit satisfait du démarrage de cette destination pour laquelle près de 50% du stock est déjà écoulé. Il table sur un objectif de 2 000 clients Jamaïque.

Autre destination pour laquelle le TO compte un engagement transport et hôtelier : la République dominicaine avec 120 sièges/semaine sur XL Airways et 30 sièges avec Air France. Un volume identique à la programmation de l’hiver dernier qui avait convaincu 2 500 clients.

L’Océan indien est l’autre axe de développement d’Ileatours avec une programmation d’hôtels 3 étoiles « intimistes » à Maurice (1500 pax l’année dernière et 1800 attendus en 2012).

Sur Maldives, Ileatours se veut agressif sur les tarifs. Avec un engagement de 140 sièges/semaine chez Etihad et Oman Air, il dispose d’exclusivité pour la France avec la chaîne Adaaran qui lui accorde un allotement de 65 chambres/semaine à l‘année.

Le producteur table sur un millier de pax en 2012 pour Ileatours seul et plus de 3 000 pax en incluant la programmation de Promoséjours.

Même modèle d’engagement pour les Seychelles avec 40 sièges/semaine.

Boomerang Voyages en chiffres

- Ileatours qui a réalisé un chiffre d’affaires de 5,5 millions en 2010 table sur 7 millions en 2011
- Boomerang Tours qui a réalisé 10 millions en 2010 devrait atteindre 12 millions en 2011
- Africatours qui a réalisé 2,5 millions en 2010 régresse à 1,5 millions en 2011. La production disparaît en 2012.
- Au global, la progression du CA de Boomerang Voyages sera de 14% en 2011 à 20,5 millions d’euros. La marge bénéficiaire qui était de 2% en 2010 devrait prendre au moins un point supplémentaire en 2011.
- L’ensemble des activités de NG Travel devrait réaliser un chiffre d’affaires annuel 2011 de 120 millions d’euros dont 30 millions pour Directours, 70 millions pour Promoséjours et 20 millions pour Boomerang Voyages.

Lu 4884 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com