TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Bouches-du-Rhône : la téléphonie mobile sert à mesurer la fréquentation touristique

Un partenariat avec Orange


Rédigé par Pierre Coronas le Mercredi 10 Juillet 2013

De juillet à septembre 2012, Orange et Bouches-du-Rhône Tourisme ont expérimenté une solution technologique qui permet de récolter des données massives et précises sur la fréquentation touristique d'une destination à partir des téléphones mobiles. Le système, reconduit en 2013 dans le département, permet d'analyser plus rapidement et plus efficacement que les tradtionnelles enquêtes des informations sur l'affluence, les flux, les comportement et les habitudes touristiques.



Isabelle Brémond (à gauche), Directrice de BDR Tourisme, Daniel Conte (au centre), Président de BDR Tourisme et Fabien Finucci (à droite), délégué régional Orange Marseille Provence, ont présenté le dispositif Flux Vision au Pavillon M, à Marseille - Photo P.C.
Isabelle Brémond (à gauche), Directrice de BDR Tourisme, Daniel Conte (au centre), Président de BDR Tourisme et Fabien Finucci (à droite), délégué régional Orange Marseille Provence, ont présenté le dispositif Flux Vision au Pavillon M, à Marseille - Photo P.C.
Dans les Bouches-du-Rhône, les touristes qui logent à Marseille restent à Marseille. Ceux qui sont hébergés à Aix-en-Provence se rendent eux aussi à Marseille et pas ailleurs. Alors que ceux qui dorment à Arles vont plutôt dans les Alpilles et pas à Marseille.

Des données que Bouches-du-Rhône Tourisme (BDR Tourisme) a pu recueillir au cours de l'été 2012 dans le cadre d'un partenariat expérimental avec Orange.

Cette "première nationale et certainement mondiale", selon les termes de Fabien Finucci, délégué régional Orange Marseille Provence, consiste à collecter un important volume d'informations à partir des émissions des téléphones mobiles.

Elles permettent d'obtenir des indications précises sur la fréquentation des événements touristiques ponctuels, la présence des voyageurs et leurs flux ainsi que sur le comportement des visiteurs.

Afin d'être en conformité avec la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés), les éléments recueillis par ce système, baptisé « Flux Vision », sont anonymisés et collectifs. L'opérateur n'analyse aucune donnée pour des groupes de moins de 50 personnes.

Un suivi heure par heure

Au cours de l'expérimentation de 2012, les mesures enregistrées ont permis de conforter les grandes masses des chiffres et des tendances collectées et analysées jusqu'à maintenant par Bouches-du-Rhône Tourisme.

Mais le dispositif permet également d'affiner certaines de ces données et, surtout, d'en obtenir d'autres jusqu'alors inaccessibles. Il est reconduit pour 2013, année de la Capitale européenne de la culture.

Le travail de l'été 2012 a ainsi permis de constater que Marseille est le premier lieu d'hébergement dans le département et que la Camargue attire un tiers des touristes étrangers (principalement des Belges, Allemands et Italiens).

Mais aussi que la zone du Vieux-Port connaît des pics de fréquentation en semaine et une affluence plus raisonnable le week-end. Par ailleurs, le dispositif permet désormais de suivre, heure par heure, l'évolution du nombre de personnes présentes autour d'un événement précis.

Une initiative que Daniel Conte, Président de BDR Tourisme, qualifie d"exceptionnelle".

"C'est important pour nous d'innover. Cela nous permet de mieux cibler les touristes et de comprendre pourquoi certaines nationalités ne viennent pas dans le département et ainsi d'adapter nos efforts de promotion", explique-t-il.

"Un champ énorme s'ouvre à nous"

Isabelle Brémond, Directrice de BDR Tourisme, met, elle, en avant l'intérêt de cette solution technique pour la stratégie touristique de son organisme. "Un champ énorme s'ouvre à nous et il n'en est qu'à ses débuts", se félicite-t-elle.

Grâce à la précision des données récoltées et le tri entre résidents, excursionnistes et touristes, les opérations de publicité visant à renforcer l'attractivité de la destination peuvent être ajustées afin de leur conférer davantage d'efficacité.

Le tout beaucoup plus rapidement (les données peuvent être exploitées 48 heures après leur récolte), plus régulièrement et avec des besoins moindres en termes de ressources humaines et, surtout, financières.

Selon Daniel Conte, l'investissement de BDR Tourisme pour l'utilisation du dispositif en 2013 représente un investissement de 20 000 euros. Une paille au regard des 2,7 milliards d'euros de recettes annuelles générées par le tourisme dans les Bouches-du-Rhône.

Dans les mois et les années à venir, la solution d'Orange devrait être adoptée par d'autres territoires et de nouvelles entreprises du secteurs, publiques et privées. Elle devrait leur coûter entre 15 000 et 20 000 euros par an.

Si cette innovation risque réellement de bousculer les habitudes des destinations dans l'étude de leur fréquentation, il faudra tout de même rester vigilant et veiller à ce que l'étude des habitudes touristiques n'empiète pas sur la vie privée des voyageurs.

A lire aussi : Le CRT Côte d’Azur et Orange mesurent les flux touristiques par mobile

La solution technologique d'Orange a permis de recueillir des données auprès de 1 850 000 personnes entre juillet et septembre 2012. Alors qu'une étude traditionnelle ne porte généralement "que" sur 25 000 visiteurs.

L'opérateur ne détenant que 40% des parts de marché de la téléphonie mobile en France, les informations récoltées sont ensuite extrapolées à l'aide de coefficients de redressement. Ce qui permet d'obtenir une vision globale, tous opérateurs confondus.

Le dispositif permet de procéder à un découpage très fin des territoires étudiés. Par exemple, le Vieux-Port de Marseille peut être ainsi divisé en environ 40 zones.

Lu 3098 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com