TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





CGT Air France appelle à la grève dans 13 aéroports le 24 janvier 2014

débrayages de 2h


Rédigé par C.E. le Lundi 20 Janvier 2014

La CGT Air France appelle à un nouvel arrêt de travail dans les escales dites de "point à point", vendredi 24 janvier 2014. Au total 13 aéroports en France dont Orly, seront touchés par des débrayages de 2h, le matin et/ou l'après-midi.



Pour la troisième fois depuis novembre 2013, la CGT Air France appelle à la grève dans ses escales "Point à point".

Cet arrêt de travail concerne 13 aéroports : Strasbourg, Mulhouse, Lyon, Nice, Toulon, Ajaccio, Bastia, Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Orly.

Des débrayages de 2h sont prévus le matin et/ou l'après-midi.

Déjà le 29 novembre, et le 21 décembre 2013, le syndicat avait lancé des opérations du même type.

Les revendications restent identiques : "le maintien de l'emploi local à Air France, l'amélioration des conditions de travail, et l'arrêt de la pression", explique Aimé Musto, secrétaire national CGT Air France, basé à Marseille.


Il prévient "les taux de participation des salariés à la grève progressent depuis le 29 novembre dernier, et il devrait encore augmenter le 24 janvier prochain.

La direction sera bien contrainte de nous écouter. Tant qu'il n'y aura pas de négociations, nous poursuivrons les arrêts de travail"


Sur l'ensemble de ces aéroports, Air France prévoit de supprimer près de 700 emplois dont 188 à Marseille, 104 à Nice, 128 à Orly, 90 à Toulouse, 41 à Bordeaux, 35 à Nantes, 32 à Ajaccio, 30 à Strasbourg, 26 à Bastia, 24 à Lyon, 14 à Mulhouse, 13 à Montpellier et 4 à Toulon.

S'ajoute à cela, la suppression de tous les emplois fret sur ces aéroports, soit 33 postes.

Nous avons essayé, en vain, de faire commenter l’événement par Air France.

Lu 11262 fois

Notez


1.Posté par clauder le 21/01/2014 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Continuez à empêcher les réformes qui n ont pour but que de protéger les emplois , continuez à faire perdre del 'argent à vos entreprise s déjà au bord du gouffre, à faire perdre de l argent à l ' état, à protéger vos petits avantages , c'est sur vous ne risquez pas de perdre votre place vous car Délégué syndical c'est un métier bien protégé.
Hé oui a certains postes dans les escales il va falloir faire son temps de travail.
Lorsque des incompétents sont à la tête de certains syndicat s aucune réforme n est possible dans ce pays...car ils protègent avant tout leur place.

2.Posté par JEAN PIERRE LEMOINE le 21/01/2014 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Après la grève précédente pour protester (tenez vous bien ) : contre le circulaire interne exigeant de présenter un justificatif médical en cas d'absence, et en particulier pour les absences consécutifs aux enfants malades. (c'est certainement cela que ce Syndicat appel "pression"... ).
Prenez conscience du secteur concurrentiel dans lequel vous évoluez. Il y va de la santé toute votre entreprise, bien loin des esprits partisans.

3.Posté par Machintruc le 21/01/2014 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je vais faire grève contre les grévistes ! Y'en a marre de cette CGT !

4.Posté par Vincent le 21/01/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aimé Musto devrait s'initier à l'orthographe pendant son temps libre (Dieu sait qu'il en a). Des petites lacunes sur l'utilisation du participe passé/infinitif.
Les suppressions de poste sont des départs volontaires et l'état des comptes de l'entreprise devrait inciter les syndicats à plus de réalisme, d'intelligence, de clairvoyance : mais en sont-ils capables ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com