TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





CWT : ''Un PSE est toujours un moment douloureux pour une entreprise...''

l'interview de Bertrand Mabille, PDG de CWT France


Rédigé par Propos recueillis par Jean DA LUZ le Mercredi 15 Juillet 2009

Alors qu'une certaine confusion sociale règne au niveau de l'approbation et de l'application du PSE de Carlson Wagonlit France, son DG Bertrand Mabille a souhaité faire une mise au point.



CWT : ''Un PSE est toujours un moment douloureux pour une entreprise...''
TourMaG.com - La CGT non signataire de l'accord du PSE (plan de sauvegarde de l'emploi) conteste la validité de l'accord qui, devrait, selon ce syndicat faire l'objet d'un référendum auprès de l'ensemble des salariés. Allez-vous le mettre en place et quand ?

Bertrand Mabille :
"Nous ne partageons pas cette analyse. Nous avons signé des accords avec 4 organisations syndicales représentant plus de 85% des salariés aux dernières élections. Ces accords s'appliquent de droit.

Et puis, plus fondamentalement, proposer à référendum un PSE (texte très technique, plus de 100 mesures...) signé par des organisations ultra majoritaires nous ferait douter du rôle, et du bien fondé, des représentants du personnel…"

T.M.com - Cet organisme menace de saisir l'Inspection du Travail et le Tribunal d'instance. Selon vous, cette procédure serait-elle de nature à remettre en cause l'accord signé ?

B.M.
:" Non, pas du tout !"

T.M.com - Comment expliquez-vous qu'autant de salariés soient "partants" alors que les conditions de départ ne semblent pas mirobolantes. Faut-il y voir un désaveu ou un manque de confiance dans l'avenir de l'entreprise ?

B.M.
:" Dans un premier temps, je m’élève contre cette affirmation de conditions peu « mirobolantes » ou peu « généreuses » comme j’ai pu le lire.

L’ensemble de ce que nous proposons va de 20 mois de salaires pour les plus jeunes et moins anciens, à plus de 50 pour les plus anciens ! Ce n’est pas rien ! Ce qui explique qu’elles ont été approuvées par les principaux syndicats de l'entreprise.

En deux, j’ajouterais que nous n'avons pas plus de demandes de départ qu'il n'y a de postes supprimés, d’ailleurs comme dans d’autres entreprises du même secteur... et 75 % de ces demandes concernent les collaborateurs dont le poste est supprimé.

Pour les autres volontaires, leur départs devraient permettre de sauver les emplois de ceux qui ne veulent pas quitter l’entreprise. Moyennant quoi nous cherchons à minimiser au maximum le nombre de licenciement et l'on se félicite que le volontariat puisse y concourir.

N’oublions pas, qu’outre ces mesures financières, un grand nombre de mesures ont été mises en place pour favoriser le reclassement interne, la formation et le reclassement dans d’autres entreprises.

Plus généralement, il faut y voir là 2 évolutions importantes, me semble-t-il :

• Notre métier connait une véritable révolution, certains profitent de cette opportunité pour élargir leur champs d’horizon, réaliser leur projet personnel.
• Un nouveau rapport avec le travail, ou plutôt, avec le système de l’employeur unique toute sa vie. Notre population est formée, mobile."


T.M.com - De manière plus générale, pourquoi la contestation chez CWT France a-t-elle pris autant d'ampleur alors qu'ailleurs, les PSE semblent se passer plus en douceur ?

B.M.
:" Quand j'écoute la radio en ce moment, je n'ai pas l'impression que la douceur soit de mise dans les entreprises !

Un PSE est toujours un moment douloureux pour une entreprise et il me semble malvenu de lancer ce type de comparaisons. Moyennant quoi j'ai eu à faire à des organisations syndicales responsables et à des salariés attachés à leur entreprise malgré les difficultés de ce secteur en ce moment."


T.M.com - Les salariés ont du mal à situer la stratégie globale de l'entreprise dans un marché du business travel très chahuté. Quel est la ligne conductrice de la société à ce propos ?

B.M.
:" Ce sujet devrait l'objet d'un long développement. Ce qui est sûr, c'est que notre métier est probablement l'un de ceux qui connaissent les mutations les plus fortes : l'automatisation et l'internationalisation notamment.

Si l'on centre notre stratégie sur la qualité de la relation client, nous serons gagnants et cela, les salariés le comprennent. Par ailleurs, nous développons des nouveaux métiers comme l'évènementiel qui ont vocation à croître fortement dans les années à venir."


T.M.com - On a laissé entendre que vous pourriez vous concentrer sur votre core business et laisser tomber la partie loisirs. Cela fait-il partie des options envisagées dans un avenir plus ou moins lointain ?

B.M.
:" Nous continuons de nous renforcer dans l'activité loisir qui reste un axe de développement."

Lu 4983 fois

Notez


1.Posté par pad le 16/07/2009 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CWT ne se centre plus du tout sur la qualité de la relation client qui n'arrête pas de se dégrader. Et au contraire, nous, les salariés ne comprennons pas du tout la stratégie globale actuelle de l'entreprise qui ne satisfait ni le client ni le salarié.

2.Posté par xx le 16/07/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très content d'avoir des infos via votre site car nous n'en avons pas en interne. Très content aussi que celui-ci soit de nouveau accessible car l'accès était interdit depuis quelques temps. étrange !!!

3.Posté par xxxx le 16/07/2009 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
content d avoir des nouvelles de notre entreprise via votre site car nous n'en avons malheureusement pas en interne. Content de voir aussi que l'accès a votre site est de nouveau possible car celui-ci avait été suspendu en agence ces derniers temps.Etrange...

4.Posté par Thomas Magnum le 16/07/2009 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis très heureux de voir que l'accès au site Tourmag est redevenu possible pour les employés Carlson (le site était blacklisté toute la journée du 15 juillet en interne) en même que le visage de ce cher Mr MABILLE (quelle coïncidence !!!). Le discours est toujours de plus en plus flou ... comme d'habitude !!!

En attendant de nouveaux articles ...


5.Posté par xxxx le 16/07/2009 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y aurait-il une restriction d information en interne chez CWT ?
Il est vrai qu'étrangement votre site était black listé depuis ce matin, il est de nouveau opérationnel peut etre avec l'approbation du service communication de CWT ????
Pourquoi cette censure ??? A méditer.

6.Posté par vicco le 16/07/2009 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les salariés veulent partir de cwt car l entreprise se transforme en plateforme téléphonique où seules les statistiques comptent. La quantité au détriment de la qualité.
Cwt n est plus une agence de voyages mais une véritable agence de statistiques téléphoniques. C'est peut etre une" véritable révolution" pour notre pdg mais certainement pas pour les agents de voyages et billetistes qui n'ont plus la possibilité de suivre les dossiers de leur clients correctement et qui récupèrent les appels des clients mécontents et insatisfaits.
Mr Mabille devrait prendre de temps en temps les appels car il est très très très loin de la réalité du terrain. Car si nous sommes aussi nombreux à vouloir quiter la société (en temps de crise) c'est que notre quotidien s'est considérablement dégradé.

7.Posté par tendances marché le 20/07/2009 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les infos sont archi disponibles sur l'intranet et via les DP qui se sont montrés ultra dispos.
Le marché est ce qu'il est : une révolution du online s'opère permettant des produits et services à moindres coûts, CWT offre des services de qualité reconnue mais trop chers par rapport à certains acteurs.
Une course à l'économie est lancée pour la survie de la boîte ainsi que des réflexions quant aux prochaines orientations et cela me met davantage en confiance qu'une boite qui continuerait de se dire qu'elle doit simplement "améliorer la qualité de ses services ou tracer ses statistiques "!
Le terrain c'est certes un voyageur qui passe commande mais aussi un acheteur qui accepte ou refuse un deal de plusieurs millions selon les coûts que nous générons comparés à ceux de la concurrence !
Oui le marché du voyage d'affaires subit une mutation dûe aux nouvelles technos comme cela a pu être le cas dans beaucoup de secteurs, oui les ressources qui ne parviennent pas à s'adapter en font malheureusement et dramatiquement les frais mais TOUS les acteurs en sont là (PSE chez tous nos concurrents) sans parler des Peugeot, Michelin, Sony, Alcatel (4ème plan), HP, DHL, Air France, Yahoo...
Oui le contexte est morose, oui beaucoup veulent partir croyant que l'herbe est plus verte ailleurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com