TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Carnaval de Nice : l'édition 2017 modifiée après l'attentat

Toutes les activités se concentreront sur la Place Massena


Rédigé par Aurelie Resch le Lundi 31 Octobre 2016

Après les attentats du 14 juillet 2016, le peuple niçois reste encore profondément marqué. Pourtant le carnaval est un événement culturel et identitaire majeur, qu’aucun ne saurait manquer. Cet hiver 2017, pour la 144e année, le Carnaval de Nice aura donc bien lieu. Avec quelques modifications pour assurer une sécurité optimale.



Carnaval de Nice : l'édition 2017 modifiée après l'attentat
Depuis le 23 février 1873, date du tout premier carnaval dans la ville, Nice se prépare à la fête.

Défilé de chars (pas moins de seize), avec gigantesques personnages animés, bataille de fleurs à partir de chars entièrement fleuris (4 à 5 000 fleurs) avec mannequins, quelque 1 000 musiciens et danseurs, embrasement du Roi du Carnaval et feux d’artifice à la fin de cette quinzaine.

Tout est rassemblé pour réjouir et divertir. Le Carnaval de Nice est l'un des plus gros carnavals du monde, qui se déroule sur deux semaines et reste un rendez-vous incontournable de la programmation événementielle de Nice. Son thème change chaque année.

Cette tradition et sa mise en œuvre sont devenues populaires dans le monde entier et drainent de nombreux touristes curieux de prendre part à l’événement.

Une tradition festive donc, mais aussi une mise en avant du patrimoine de la région et une forte manne économique.

Les visiteurs, comme les locaux, ne manquent pas d’arpenter les différents lieux emblématiques de la ville (Promenade des anglais, Place Massena…) et de consommer dans les différents établissements niçois.

Les carnavalistes font preuve de leur talent et savoir-faire et utilisent des produits locaux pour réaliser l’habillage des chars.

Quelques modifications pourtant

DR : OTCN / H. Lagarde
DR : OTCN / H. Lagarde
Cette année, la formule reste la même avec défilé et bataille de fleurs pendant une quinzaine de jours.

Toutefois, les attentats récents ayant jeté une ombre sur la paix et la sécurité des Niçois, quelques modifications ont été apportées à cette édition 2017.

Toutes les activités se concentreront sur la Place Massena. Les batailles de fleurs qui se faisaient traditionnellement sur la Promenade des Anglais seront cette année cantonnées à cette place.

En concentrant toute les activités en un lieu bien défini on peut davantage assurer la sécurité des participants en bouclant le secteur et en surveillant étroitement les quelques accès.

Ultra sécurisé depuis quelques années déjà, puisqu’étant classé « événement de grande envergure », le carnaval se voit en plus doté d’un effectif de 90 000 vigiles, agents de sécurité et CRS et de mesures de surveillance accrues (contrôles d’accès renforcés, ouverture des sacs et vérification de leur contenu, confiscation de tout objet contendant…).

Pour des raisons de sécurité également, il n’y aura pas de mise à feu du Roi du Carnaval, ni de feux d’artifice cette année.

Toutefois, la magie restera au rendez-vous avec un spectacle plus grand que nature et une équipe créatrice inspirée et dynamique. Le thème du carnaval cette année sera le Roi de l’énergie. Un sujet d’actualité.

Une campagne de communication puissante

DR : OTCN / H. Lagarde
DR : OTCN / H. Lagarde
Afin de restaurer une image positive de la ville, l’Office du Tourisme de Nice a mis en place une stratégie de communication s’étendant aux réseaux sociaux #IloveNice #Nicemoments #cotedazurnow « pour mettre en avant toute la beauté des paysages et la richesse culturelle, artistique de la destination ».

Un « mur » permet de vivre les expériences inédites de « vraies personnes » dans de « vrais lieux ». Cette campagne vise à booster à nouveau la confiance en soi des Niçois, toujours en deuil depuis les attaques du 14 juillet et à redorer la réputation historique de Nice auprès des étrangers.

Pour attirer une clientèle plus jeune sur le Carnaval, ont été mis en place une campagne d’animation utilisant des personnages animés et du visuel rappelant les animations de Pixar, la création d’un personnage humain jeune pour symboliser le carnaval, une musique, un spectacle son et lumière et des spectacles plus proches de ceux qu’affectionnent les adolescents.

Durant le carnaval, des troupes et des animations interactives sauront séduire un public moins vieillissant.

Des relances se font auprès des comités d’entreprise et des agences de voyages de groupe à travers des actions ciblées menées par un consortium de Comité régional du tourisme et des offices du tourisme.

Il est évident que la ville comme la région ont besoin de ce carnaval. Non seulement d’un point de vue identitaire mais aussi d’un point de vue économique.

C’est le seul événement en cette saison capable de concurrencer le tourisme en station de ski ou dans des destinations soleil.

La communauté et la région se sentent un devoir civique de maintenir et de promouvoir cet « exutoire social » et de défendre les valeurs même de la France, à savoir la fête et la "joie de vivre", même dans des périodes de crise.

Affaire à suivre.

Version anglaise

Pour une version anglaise de l'article, cliquez sur: www.tourmag.com/2017-Nice-Carnival-a-much-anticipated-event_a83675.html


Lu 4675 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com