TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Cediv : Adriana Minchella ne veut pas que la distribution se trompe de cible !

le seul réseau présent au Ditex avec un stand


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 1 Avril 2016

Distribution, production, l'un ne va pas sans l'autre (et vice versa) ! "Et la défense de nos agences, qui elles mêmes défendent les clients est notre lot quotidien..." Telle est la position prônée par le Cediv, unique réseau de distribution présent au Ditex (Avignon) cette semaine.



Adriana Minchella, présidente du CEDIV sur le stand du réseau au DITEX - Photo JdL
Adriana Minchella, présidente du CEDIV sur le stand du réseau au DITEX - Photo JdL
Sans doute que les parmi les autres réseaux de distribution, aucun n'éprouvait le besoin ou l’utilité de paraître en ce lieu ?

Peu importe. Chacun ses problèmes.

En revanche, pas de problème pour le Cédiv, ce réseau peuplé d'irréductibles indépendants, jeunes et bourrés d'idées, mené de main de maître par une présidente farouchement adepte de la langue claire et sans bois.

Adriana Minchella, en pleine forme physique, quasi sémillante, ne rechigne pas à s'exprimer. Adossé à Selectour Afat, le Cediv n'en conserve pas moins son libre arbitre.

Le changement de référencement et ses conditions financières ? Une grosse maladresse, exprime en substance Adriana : "Ces gens là n'ont pas une connaissance réelle du terrain."

Comment proposer à des voyagistes d'être rémunérés sur le TTC en vendant des produits "France", alors qu'il n'y a pas de taxes ? Peut-être était-ce une bonne idée, mais à trop vouloir bien faire, "tout ça finit en queue de boudin".

"Il faut savoir négocier intelligemment"

En clair, il est impératif que les dirigeants d'un réseau, quel qu'il soit, tiennent compte du souhait de leurs adhérents, soient au contact direct sur le terrain et pensent économie et pas politique.

"Comment proposer de passer d'une commission de 15% à 13% chez les croisiéristes, par exemple, sans porter préjudice financier au distributeur ? On voit bien que rien n'a été étudié".

"De même poursuit Adriana Minchella, il ne peut exister de relations forcées entre distributeurs et producteurs. Il faut savoir négocier intelligemment de façon à ce qu'il n'y ait pas de perdants. Et que les engagements soient tenus, notamment sur le plan du pilotage des ventes".

Notamment dans le secteur "loisirs", en investissant dans de très beaux films de destinations et diffusés dans toutes les agences du réseau, avec marquage du TO concerné et présence en première page sur le portail Cediv.

Les femmes, l'avenir d'une institution ?

Et le Cediv s'est clairement engagé à "piloter les ventes" des fournisseurs qu'il référence.

"Il est indispensable de faire travailler les TO avec qui nous avons des accords, c'est ce qui nous donne des sur-commissions", souligne Adriana Minchella, avant d'ajouter "En tant que partenaires de Selectour Afat, nous ne signeront pas d'accord gré à gré avec les TO non référencés, parce que nous acceptons de suivre les directives. Nous suivons, respectons..."

Nous n'en saurons pas plus.

En revanche, Adriana Minchella entend se dépenser encore davantage pour la profession et ses institutions, notamment envers l'APST, "une institution dans laquelle chaque professionnel doit être présent".

Car Madame Minchella est non seulement candidate au poste administrateur de l'APST, mais entend bien être élue. "Pour la défense des agences indépendantes, les protéger et ainsi protéger leurs clients sans lesquelles elles n’existeraient pas. Le Président sortant, Raoul Nabet a accompli un travail énorme. Il faut continuer et je tiens à y participer activement".

Conclusion impartiale : des femmes candidates à des postes clés, un projet brillant qui ne pourrait que conduire les électeurs à voter intelligemment.

Et, pour une fois, nous n'en doutons pas !

Lu 2172 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com