TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Cerdagne, le beau plateau des Pyrénées catalanes

TourMaG.com fait son tour de France


Rédigé par Jean-François RUST le Lundi 11 Juillet 2016

TourMaG.com part à la découverte des régions de France. Aujourd'hui, nous faisons un petit détour par la Cerdagne, un territoire d’altitude entre Andorre et l'Espagne, qui joue à saute frontières et livre un patrimoine montagnard délicieux. Autour de Font-Romeu, les villages traversés par le spectaculaire Train Jaune témoignent d’une ruralité tenace, tandis que cimes et vallées séduisent les randonneurs. La Cerdagne, ça vous gagne !



En Cerdagne, hormis le fabuleux Train Jaune, joyau ferroviaire qui glisse au cœur de la ruralité - un voyage inoubliable l’été, dans les wagons ouverts -, pas de grands monuments, ni de sites prestigieux - DR : J.-F.R.
En Cerdagne, hormis le fabuleux Train Jaune, joyau ferroviaire qui glisse au cœur de la ruralité - un voyage inoubliable l’été, dans les wagons ouverts -, pas de grands monuments, ni de sites prestigieux - DR : J.-F.R.
La Sardaigne ? Non, la Cer-da-gne. Perchée aux confins des Pyrénées-Orientales, entre 1 100 et 1 800 mètres d’altitude, la Cerdagne est difficile d’accès, sans doute est-ce la raison de son déficit de notoriété.

Même si Font-Romeu rappelle aux sportifs que la station a longtemps accueilli l’équipe de France de football, avant ses compétitions officielles, la route vers ce haut-plateau est rude.

A l’est, il faut subir la longue montée depuis Villefranche-de-Conflent. Au nord, le col de Puymorens le coupe de l’Ariège.

Depuis l’Espagne, la remontée de la vallée du Sègre, jusqu’à Puigcerda, est éprouvante. Le « Tibet » des Pyrénées se mérite ! Ce territoire a pourtant tout pour plaire.

Sous influence méditerranéenne, le climat, avec 300 jours de ciel bleu par an, est l’un des plus ensoleillés de France.

Purifié par l’altitude, l’air de la Cerdagne est lumineux et cristallin. Pas étonnant que les scientifiques aient installé ici leurs fours solaires (Mont-Louis, Odeillo…).

La langue de Barcelone…

Au débouché du col de la Perche, entrée « certifiée conforme » de la Cerdagne, le panorama ne ressemble à rien de connu.

Champs cultivés à perte de vue, routes ondulantes se jouant des reliefs, urbanisation quasi absente… le tout cerné par les crêtes pyrénéennes (le Puigmal, le Cambre d’Aze, le Carlit) : l’impression d’un monde clos s’impose, comme un caractère insulaire.

Un isolement qui s’exprime par la pratique d’un catalan proche de celui parlé en Andorre et par la permanence d’une agriculture d’altitude.

Celle-ci révèle élevages bovins, céréaliculture mais aussi culture de la pomme de terre et du navet, deux spécialités locales à forte saveur.

Charmante vue d’ensemble, la Cerdagne l’est aussi en détail. Hormis le fabuleux Train Jaune, joyau ferroviaire qui glisse au cœur de la ruralité - un voyage inoubliable l’été, dans les wagons ouverts -, pas de grands monuments, ni de sites prestigieux.

A taille humaine, la région éparpille un riche petit patrimoine montagnard, à découvrir au gré des chemins de traverse.

Fanès et Brangoly, « paradis perdus »

Côté outdoor, le lac des Bouillouses s’impose. Ce plan d’eau, né d’un barrage pour alimenter le Train Jaune, est perché à 2 000 mètres d’altitude, entre des versants recouverts de conifères.

L’itinéraire le plus agréable remonte par la secrète vallée d’Angoustrine, le long d’un ruisseau.

Du lac, les courageux partent à l’assaut du pic du Carlit (2 921 m), point culminant de la Cerdagne et « table d’orientation » sur la région.

Ce grand classique se double de balades pédestres intimes. Ainsi, du détour dans les gorges du Sègre, depuis Llo, ou de l’agréable divagation à saute-bornes frontières, entre Latour-de-Carol et Guils de Cerdanya (en Espagne).

En voiture, depuis Enveitg, une petite route grimpe en direction des hameaux de Fanès et de Brangoly, découvrant un « paradis perdu » agricole et sauvage, au pied de versants abrupts bosselés de blocs granitiques.

Llivia, surprenante enclave espagnole

L’Histoire a laissé filtrer en Cerdagne beaucoup d’influences, notamment romanes.

En témoigne le nombre imposant d’édifices religieux : les églises de Sainte-Léocadie et de Llo, aux beaux clochers trinitaires ; le site de la chapelle de l’Ermitage, à Font-Romeu, cité dès 1324 ; et celle de Sainte-Marie de Belloc (13ème s.), dominant la Cerdagne.

Quant aux villages, ils font assaut de discrétion. Exceptés Dorres et ses vieilles demeures de granit, ou Valcebollère et son amphithéâtre de maisons schisteuses, les autres, Ur, Angoustrine, Bolquère… se recroquevillent en ruelles pentues, calfeutrant leur rustique bâti campagnard.

Ajoutons un anachronisme : Llivia, enclave espagnole en France. Le traité des Pyrénées, en 1659, avait fixé les frontières entre la France et l’Espagne… mais pas pour la Cerdagne, dont Llivia fut la capitale, jusqu’au 12ème s.

En 1660, les choses sont clarifiées : l’Espagne récupère une partie du territoire cerdan, sauf 33 villages que la France conserve, pour assurer une continuité territoriale entre le Roussillon et le Carol.

Mais Llivia ayant un statut de ville depuis 1582, elle est exclue du traité et reste en Espagne !

En plus d’un joli patrimoine - les ruines d’un château, une fière église -, Llivia permet aux touristes de dîner tard, lorsque les restaurants français ont déjà tiré le rideau.

Adresses utiles

Office de Tourisme Pyrénées Cerdagne
www.pyrenees-cerdagne.com

Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes
www.parc-naturel-pyrenees-catalanes.com

Retrouvez tous les articles sur notre Tour de France 2016 en cliquant ici.

Lu 5367 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com