TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Chaplin’s World by Grévin : Charlie et Charlot ont leur musée en Suisse !

A Corsier-sur-Vevey, sur les bords du Léman


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Mardi 24 Mai 2016

C’est en 1951 que, chassé par le maccarthysme, Charlie Chaplin s’est installé à Corsier-sur-Vevey, dans le manoir de Ban. C’est là que Charlot le vagabond a posé définitivement son sac. Là qu’il a vécu ses 25 dernières années, avec ses rêves et ses souvenirs et a achevé son œuvre. Là, aussi, qu’il s’éteindra la nuit de Noël 1977. Le mois dernier, cette somptueuse demeure s’est ouverte au public avec le Chaplin’s World by Grévin. Un musée culte avec 1 850 m2 de parcours thématique. Visite.



L’idée première est de réunir Charlie et Charlot, l’homme et l’artiste, dans un site muséal à leur image. Dernière résidence de Charlie Chaplin, le manoir de Ban à Corsier sur Vevey s’imposait comme une évidence.  - DR
L’idée première est de réunir Charlie et Charlot, l’homme et l’artiste, dans un site muséal à leur image. Dernière résidence de Charlie Chaplin, le manoir de Ban à Corsier sur Vevey s’imposait comme une évidence. - DR
Comme beaucoup de grands projets, l'idée du musée Chaplin’s World by Grévin est née d’une rencontre entre deux hommes.

Le premier, Philippe Meylan, est architecte vaudois et en relation avec la famille Chaplin. Le second, Yves Durand, muséographe québécois est passionné par Charlot dont les photographies décorent les murs de son bureau.

L’idée première est de réunir Charlie et Charlot, l’homme et l’artiste, dans un site muséal à leur image. Dernière résidence de Charlie Chaplin, le manoir de Ban à Corsier-sur-Vevey s’imposait comme une évidence.

Dix ans de consultation, de concertation - notamment avec la famille et le musée Grévin - donnent naissance à Chaplin’s World. Aujourd’hui Charlie et Charlot nous accueillent en invité au manoir de Ban, entre lac et montagne sur la Riviera Suisse.

Mis en scène par Grévin, le manoir est dédié à Charlie et à sa vie quotidienne en Suisse. Au rez-de-chaussée, dans des pièces reconstituées, on trouve des objets familiers et personnels.

Le premier étage est, lui, un album de famille mais aussi un panorama photographique des rencontres de l’artiste avec les célébrités du 20ème siècle (Churchill, Dali, Einstein, l’abbé Pierre, entre autres).

Au fil du 20ème siècle

Quittons les lieux par Hollywood Boulevard en traversant les décors des thèmes marquant de l’œuvre : la boutique de la fleuriste, le salon du barbier où l’on pose pour la photo, le restaurant où l’on peut déjeuner en terrasse, la boutique de costumes et chapeaux melon, la banque (mitoyenne de la prison !) - DR
Quittons les lieux par Hollywood Boulevard en traversant les décors des thèmes marquant de l’œuvre : la boutique de la fleuriste, le salon du barbier où l’on pose pour la photo, le restaurant où l’on peut déjeuner en terrasse, la boutique de costumes et chapeaux melon, la banque (mitoyenne de la prison !) - DR
Érigé sur le domaine, le studio de 1 350 m2 décrit le monde cinématographique de l’artiste, comédien, réalisateur…

Le circuit débute par un montage d’extraits retraçant l’itinéraire de Chaplin avec, en fond, le 20ème siècle.

L’auteur incarné par Charlot, vagabond rebelle, ose ses scénarios qui traitent de l’immigration, des enfants du macadam, de la mécanisation (Les temps modernes) et de la montée, inéluctable, de régimes extrêmes qui laissent pressentir le pire (Le dictateur).

Divers, les décors sont très largement inspirés de ceux choisis par Chaplin dans le monde de la rue.

On retrouve Easy Street, synthèse des artères londoniennes de son enfance et des premiers quartiers, malfamés, qu’il a découverts à New-York.

Richesse et la beauté du silence

C’est dans un décor tout droit venu du cirque que l’on retrouve les grands du cinéma muet comme Buster Keaton ou Laurel et Hardy.

Les scènes les plus symboliques du muet s’égrènent au fil de la visite. Et si le cœur lui en dit, le visiteur peut s’essayer au mime avec les figures les plus emblématiques de la Pantomime de Charlot.

Au sous sol, dans les studios, on s’immerge dans l’ambiance des films les plus connus comme la Machine des temps modernes, la Cabane de la ruée vers l’or alors que sur grand écran sont projetées les scènes que l’on attend tous et dont on ne se lasse pas (The Great Dictator, The Gold Rush, The Kid, notamment).

Quittons les lieux par Hollywood Boulevard en traversant les décors des thèmes marquant de l’œuvre : la boutique de la fleuriste, le salon du barbier où l’on pose pour la photo, le restaurant où l’on peut déjeuner en terrasse, la boutique de costumes et chapeaux melon, la banque (mitoyenne de la prison !)

Au bout du boulevard est projetée la route symbolique de Charlot qu’il quitte, souvent seul. Comme un « poor lonesone » vagabond.

C’est la fin d’une histoire qui en prépare une autre.

www.chaplinsworld.com

La Balade de Charlie

Pour prolonger le plaisir, on peut flâner dans le parc de 4 hectares qui entoure le manoir de Ban et offre une vue plongeante sur le lac Léman et les Alpes.

Il nous rappelle que Charlie Chaplin se baladait régulièrement autour du lac, le plus souvent incognito.

Il a pris soin de découvrir le paysage et la vie autour de son manoir des vignes du Lavaux, de Montreux à Lausanne, de l’auberge de l’Onde de Saint Saphorin au chalet Suisse de Gruyère.

Il affectionnait particulièrement le marché de Vevey, où il se procurait la crème double de Gruyère pour arroser les fraises de son jardin.

Renseignements

www.chaplinsworld.com
Prix à la journée : 23 francs Suisse (21 €)
Conditions particulières pour les groupes

Y aller :

En train avec Lyria :

- 4 liaisons quotidiennes entre Paris et Lausanne.
- 1 train via Genève en Euro Duplex du lundi au jeudi.
(à partir de 29€ en seconde et 44 € en première)
www.tgv-lyria.com tel 3635
Correspondances en Suisse : www.cff.ch

Coup de cœur

Hôtel : Sur les hauteurs de Vevey à quelques pas du musée et au cœur du Lavaux : le Modern Times Hôtel semble accueillir le visiteur à la
sortie de l’autoroute.

Cet hôtel 4* contemporain, dédié à l'univers de Charlie Chaplin, dispose de 138 chambres, d’un restaurant avec grill ouvert, d’une terrasse d’été avec biotope, d’un bar, d’un fitness, et d’un centre de conférence à géométrie variable.

Le Time Grill sert le bœuf Suisse « gourmet grand cru » qui a subi une maturation à l’air de 3 à 8 semaines. Et bien sûr la carte du sommelier propose tous les vins régionaux dont le fameux Lavaux.

www.moderntimeshotel.ch


Lu 1671 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com