TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Club France Terre de Tourisme : les députés s’emparent de l’avenir touristique du pays

Lancement du club France Terre de Tourisme


Rédigé par Yves Barraud le Vendredi 17 Juillet 2009

Le 15 juillet était lancé dans les locaux de l’Assemblée nationale, le club France Terre de Tourisme qui réunit déjà quelque 140 députés et sénateurs. Un zinzin de plus ?



Club France Terre de Tourisme : les députés s’emparent de l’avenir touristique du pays
« Il ne faut pas seulement changer de braquet, il faut surtout changer de vélo ! », s’enflamme le bouillonnant député du Var et ex-maire de Saint-Tropez, Jean-Michel Couve.

« C’est pourquoi je félicite les initiateurs du club France Terre de Tourisme que je rejoins bien évidemment ».

Animé par des hommes de gauche et de droite, ce club a pour vocation de diagnostiquer le tourisme français, dialoguer avec les professionnels et, à terme, faire des propositions visant la redynamisation d’un secteur qui pèse plus lourd dans l’économie du pays que l’industrie automobile ou l’agro-alimentaire.

Présidé par Daniel Fasquelle (Député du Pas-de-Calais et Maire du Touquet), co-présidé par Pierre Hérisson (Sénateur de Haute-Savoie) et Pascal Terrasse (Député de l’Ardèche), France Terre de Tourisme a pour Délégué général Thierry Baudier, l’ancien Dg du GIE Maison de France.

Alors s’agit-il d’un zinzin de plus, qui consistera à se taper la cloche une fois par mois entre représentants du Peuple, ou d’une initiative vraiment innovante ?

« Il est plus que temps de réagir ! »

Jean-Michel Couve
Jean-Michel Couve
Telle est la question que l’on est en droit de se poser au vu du maigre dossier annonçant le lancement de ce club, tant ses objectifs apparaissent pour le moins imprécis, voire fumeux.

Cette question de TourMaG.com quelque peu irrévérencieuse suscite des réactions. « Le tourisme est un secteur économique majeur auquel on n’est pas assez attentif. Il est plus que temps de réagir. Nos travaux porteront sur 4 grands chantiers : l’accueil, la promotion de la France à l’étranger, la formation et la recherche, la réorganisation territoriale », promet Daniel Fasquelle.

« Les élus doivent s’approprier le tourisme pour réformer ses vieilles structures territoriales. Car si les emplois du tourisme ne sont pas délocalisables, ce sont les touristes eux-mêmes qui le sont ! », complète Pascal Terrasse.

Par ces mots, le député s’inquiète du manque de dynamisme de la France face à la concurrence internationale en matière d’attractivité et de renouvellement de son offre

82 millions de touristes, ça ne veut rien dire !

« Et il faut arrêter de se gargariser avec des chiffres qui ne veulent rien dire, comme ces fameux 82 millions de touristes qui visiteraient notre pays chaque année.

Aujourd’hui, on se fonde sur des données erronées. Le diagnostic de la perte d’attractivité de la France ne peut être clairement établi. Donc les solutions et propositions pour y remédier sont inenvisageables
», martèle Jean-Michel Couve.

Analyse partagée par Pascal Terrasse qui estime que « l’on vit hors-sol », entendez par-là sans prise directe avec la réalité du terrain.

« Baisse de la TVA, on n’est pas contents ! »

En attendant les premières initiatives concrètes de ce club qui revendique un statut de lobbyiste (groupe de pression visant à influencer les décisions politiques et économiques), il ressort de cette réunion de travail un sentiment assez inattendu, notamment venant de certains élus de la majorité présidentielle : « Sur la baisse de la TVA, on n’est pas contents de ce qui se passe ! ».

Gageons qu’un des premiers chantiers de France Terre de Tourisme sera dévaluer le plus précisément possible les répercussions de cette mesure fiscale sur la qualité de l’accueil, les prix, la formation et les rémunérations des salariés de la restauration.

On peut toujours espérer…

Lu 3322 fois

Notez


1.Posté par François Teyssier le 20/07/2009 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le voyage est une chose trop sérieuse pour le confier à des professionnels du voyage.

Rêvons qu'un jour la profession soit crédible vis à vis des pouvoirs publics n'avance pas en ordre dispersé ou émettre des avis sur autre chose que le produits qu'ils vende.

Une grand pas sera fait

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com