TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Com zéro : AF/KLM emploie la manière forte en Belgique

10 AGV flamandes viennent d'en faire les ''frais''...


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 2 Décembre 2004

En Belgique aussi la commission zéro n’est pas acceptée de gaîté de cœur par les AGV. Pour certaines compagnies aériennes commercialisées dans le Plat Pays, les nouvelles conditions proposées sont à prendre ou à laisser. Et si les AGV les refusent, la solution imposée est le retrait unilatéral des plaquettes... En sera-t-il de même en France ?



AF-KLM a l'empennage chatouilleux...
AF-KLM a l'empennage chatouilleux...
10 Agences de voyages flamandes viennent de faire les frais du diktat d'Air France-KLM. Ces agences appuyées par le VVR, la principale association d’AGV flamandes du pays, avaient décidé de demander l’avis des tribunaux belges en ce qui concerne la commission zéro.

Pour ce faire, elles avaient assigné cinq compagnies en justice : British Airways, Lufhtansa, Air France KLM et Delta Airlines. Le procès devant avoir lieu ce 21 décembre.
La réaction du groupe Air France / KLM a été on ne peut plus brutale.

Par lettre recommandée, ces compagnies ont décidé que vu que ces AGV n’acceptaient pas le nouveau contrat, elles leurs retiraient leur Passager Sales Agency Agreement.
En d’autres mots, à partir du 1er janvier ces dix professionnels ne pourront plus vendre ni AF, ni KLM.

Se soumettre ou se démettre... that is the question !

Pour Luc de Muynck, président : « Dans le courrier qui nous a été adressé par AF/KLM, il est expliqué que comme ces AGV n’acceptent pas le système de la commission zéro, elles n’étaient plus autorisées à vendre de billets d’Air France ou de KLM. En d’autres mots, elles doivent se soumettre ou se démettre.

Mais le plus étonnant dans cette affaire, c’est que AF/KLM font référence à un nouveau contrat alors qu’aucune des dix AGV en question ne l'a jamais reçu, pas plus qu'un quelconque projet de nouveaux contrats de collaboration. Alors que nous avons reçu les documents des quatre autres compagnies en cause... »

Guy Gijsbrecht, directeur commercial pour la Belgique et le Luxembourg s'explique : «Notre réaction face à l’action juridique du VVR et des 10 AGV est normale. C’est notre avocat qui nous a conseillé de rompre le contrat nous liant avec ces 10 agences ».

Mais le responsable explique également qu’il faut attendre la décision du Tribunal avant tout. Il souligne également que les négociations sont toujours en cours avec les deux autres associations professionnelles belges, l’UPAV et la BTO.

Bigre, voilà qui devrait calmer les ardeurs de contestation en France...


Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be

Lu 2964 fois
Notez


1.Posté par adriana minchella le 02/12/2004 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Brao aux agences belges. Elles ont osé affronter le plus grand groupe dans l aérien. Par son attitude Air France nous montre le chemin á suivre. Pas de discussions possibles, surtout pas avec les petits. Mais la lěgende dit bien que David a battu Goliath ou je me trompe ? Il ne faut surtout pas croire qu´il n´y
aura pas de combat d´arriěre garde comme le nomme certains. Les inděpendants n ont toujours pas děsarmě et un des plus petits territoires nous montre l exemple. Que fera Air France si nous osons aussi ? Elle interdira aux independants de travailler avec sa compagnie, ai je bien compris ?


2.Posté par scemama danielle axe voyages seletour Marseille le 03/12/2004 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi avoir peur?
Nous n'avons plus rien à perdre, il me semble.
Que risquons-nous, ne plus vendre de billets à 0 %.
La belle affaire, moins cher que gratuit! , vous connaissez sans doute comme moi.
Sauf qu'aujourdh'ui, toute une profession sombre dans le ridicule.Nous sommes dans les réseaux, en période de congrès annuels.
Quand oserons nous parler et refuser l'inacceptable de la mise à mort.
Seul un boycott, franc et massif, à durée illimitée peut faire bouger les choses. nos sociétés se rendront compte pour une fois des services offerts, livraison, facturation, délais de paiements,compétences et sourire en prime.Qu'elles aillent donc voir comment Air France et compagnies les traiteront avec les nouveaux frais à venir.
Notre clientèle de passage aussi doit se rendre compte de l'avantage de la proximité, du dialogue , des locaux et du personnel que nous mettons à sa disposition, souvent gratuitement, et quelquefois pour quelques euros de plus.
Il n'est jamais trop tard.Ne laissons pas le temps à Af and co de s'organiser pour nous voler nos clients, en toute impunité.
Si nous sommes des professionnels, à nous de nous exprimer et de communiquer si nos instances nous lâchent!

3.Posté par LECAVELIER DES ETANGS SANDRINE le 03/12/2004 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut se mobiliser être nombreux l'union fait la force. Vous pouvez signer une pétition mise en place auprès de CORINNE THOMAS St Nom la Bretèche Voyages tél : 01.30.15.06.06 fax : 01.30.15.06.02 .
Elle a eu le courage en son nom de mettre ça en place il faut la soutenir, nous soutenir, nous unir pour sauver notre profession

4.Posté par LECAVELIER DES ETANGS SANDRINE le 03/12/2004 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JUSTE POUR AJOUTER QUE JE SUIS UN SIMPLE AGENT DE VOYAGES QUI SOUHAITE GARDER SON EMPLOI ET DESIRE AUSSI SE FAIRE ENTENDRE POUR QU'ENSEMBLE NOUS NOUS JOIGNOIONS A NOS EMPLOYEURS...

5.Posté par Mouhamed Faouzou Deme le 22/12/2004 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jamais la maniére forte, en brandissant la loi du plus fort n'a régler de problémes. Ils faut discuter, négocier, arriver à des compromis, sans se compromettre.
Notre metier est un noble métier conseiller, assister, servir, donner le meilleur de nous même avec plaisir, respect et sourir.
Se battre OUI etre solidaire, OUI une condition indispensable, communiquer OUI auprés de nos clients respectifs pour les mobiliser et enfin les INTEGRER dans la LUTTE, car il n'est admis nulle part de maniére unilateral d'imposer sa force sa façon et maniére aux autres, Nous sommes des partenaires et nous devons gagner notre vie c'est une affaire et dans les affaire il n'y a pas de pitié chacun doit gagner et donc disons le clairement GAGNONS et partageons équitablement. Le secteur ne s'en portera que mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com