TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Comment choisir son nom de domaine ?

Quelques conseils pour réussir votre stratégie digitale


Rédigé par Nicolas Pasquier le Jeudi 11 Décembre 2014

La véritable question n’est pas de savoir s’il faut lancer son entreprise en ligne, mais comment se lancer. La rédaction, en partenariat avec Verisign, vous donne les conseils pour réussir votre stratégie digitale.



Les étapes pour avoir son propre nom de domaine

Etape 1 : le choix du nom

Un nom de domaine détermine si le site internet sera facile à trouver. Un magasin en centre-ville est plus visible et accessible qu’un point de vente situé dans une arrière-cour n’est-ce pas ?

Son enregistrement doit cependant respecter quelques conditions juridiques et administratives. Un bon nom de domaine doit être court, pertinent et facile à retenir.

Pour exemple, privilégier « www.cravates-personnalisées.com » à « jeanne-dupont-cravates-en-tout-genre-et personnalisables.comnet ». Plus il est simple à écrire sans faute de frappe, mieux c’est.

Pour astuce, une fois le nom choisi, pensez également aux noms alternatifs et aux différentes orthographes possibles. La plupart des internautes ne retiennent pas immédiatement si une adresse s’écrit avec ou sans tiret ou s’il comprend des caractères spéciaux type cédille ou accent.

Donc cela vaut la peine d’enregistrer plusieurs noms pour les rediriger vers votre site.

Etape 2 : la disponibilité

Le meilleur nom de domaine au monde ne sert à rien s’il n’est pas disponible. Pour vous renseigner, il existe des sites internet répertoriant les noms utilisables ou pas, ils sont appelés registraires. Par exemple, via sa plateforme Votre-idee.net, Verisign propose un outil de recherche de noms de domaines pour vérifier la disponibilité du nom souhaité pour l’adresse de votre site Web.

Lorsque que vous saisissez un mot clé, cet outil vous suggère également d’autres noms de domaines possibles. Certains hébergeurs disposent aussi d’outils en ligne efficaces qui vous donneront une réponse immédiate.

Si, pour votre plus grand malheur, vous vous rendez compte que le nom choisi est déjà pris, vérifiez si le domaine n’est pas un site en exploitation en contactant le titulaire pour lui demander s’il peut être supprimé. Vous pouvez connaître le propriétaire d’un domaine en vous adressant au service « Whois » (AFNIC).

Etape 3 : l’enregistrement

C’est parti ! Vous pouvez lancer l’enregistrement de votre nom de domaine auprès d’un bureau d’enregistrement** (par exemple en France Gandi, OVH ou 1&1 ou d’un hébergeur.

Il suffit de communiquer vos coordonnées et vos références bancaires au tiers choisi pour régler les détails de l’enregistrement. Au bout de quelques heures seulement il est à vous pour une durée de douze mois, le contrat étant normalement reconduit de façon tacite.

Il ne vous reste plus qu’à passer à la construction de votre site.

La création du contenu de site web

Lorsque l’on créé son site web il faut se définir des objectifs : Qu’est-ce que je souhaite présenter (catalogue de produits, etc.) ? A qui mon site s’adresse-t-il ? Quelle apparence doit-il avoir pour être le plus efficace ?

Il faut penser ensuite à l’agencement du site, son interface, sa structure. Pour cela le mieux c’est de faire un schéma sur papier et relier les pages par des flèches. Une colonne vertébrale claire et solide vous permettra dans le futur une maintenance plus facile à réaliser.

Votre site aura une certaine logique qui facilitera la lecture et donc le surf. Vient ensuite le contenu. Il y a des informations indispensables qui doivent apparaître comme le nom, l’adresse et les coordonnées de l’entreprise pour répondre aux attentes du public qui souhaite vous toucher.

La page d’accueil sera votre carte de visite, elle doit être attrayante, agréable à regarder, simple et explicite, bref, la page la plus réfléchie et réussie de votre site.

Inutile de le lester de vidéos, de flashs ou d’images car les visiteurs doivent avoir compris en quelques secondes le message que vous souhaitez faire passer, en d’autre terme : l’offre que vous proposez.

Une fois les tests effectués et conformes à vos attentes, vous pouvez publier votre site web et en faire la promotion en vue d’aider les internautes à vous trouver.

Une méthode efficace pour le rendre plus visible sur la toile : la Search Engine Optimization (l’optimisation des moteurs de recherche).

Il s’agit d’enregistrer votre nom de domaine sur un moteur de recherche, service payant qui facilitera le processus de recherche de vos clients potentiels.

Les méthodes pour s’assurer que votre site est compétent

Le taux de conversion

C’est l’un des indicateurs en mesure de calculer la bonne santé de votre boutique en ligne.

Le taux de conversion (ou de transformation) est en cas de variation positive indéniablement corrélé aux ventes d’un site e-commerce. Il permet en effet de mesurer le taux de conversion des visiteurs en clients. Il existe deux types de taux.

Le premier est le taux de conversion par visite, qui correspond au pourcentage des visites ayant débouché sur un achat ou une commande lors d’une même visite.

Le deuxième est le taux de conversion par visiteur unique qui concerne le pourcentage de visiteurs du site ayant conclu un achat ou une commande sur le site au cours du même mois.

Selon la Fevad (fédération de e-commerce et de vente à distance), il se situe dans la majorité des cas autour de 2%, preuve qu’il peut encore progresser.

A noter aussi que ce taux varie fortement en fonction du secteur d’activité. Un site de grande distribution aura un taux de conversion bien plus élevé qu’un site d’ameublement, par exemple.

Les techniques pour améliorer le taux de conversion

Le secret c’est d’analyser les données qui ressortiront de votre site internet. Il est primordial d’identifier les produits les plus cliqués.

Vous allez ainsi détecter les bonnes pratiques à mettre en œuvre, appuyer vos points forts et optimiser vos points faibles. Offrir un service personnalisé est un bon moyen de fidéliser le client et de concrétiser la visite en acte d’achat.

Le « click and chat » qui accompagne le client tout au long du processus et les réseaux sociaux vous aideront dans cette démarche de suivi.

Pour conclure, vous noterez que de nombreuses techniques marketing vous permettront d’améliorer le taux de conversion : adapter votre offre, réajuster votre positionnement prix, créer des fiches produits détaillées. Tout cela avant même de repenser le design et l’interface de votre site web.

Un site web dont la première étape primordiale pour sa création reste le choix du nom de domaine. Avec les noms de domaine .com et .net, aussi exploités par Verisign, vous aurez toute la fiabilité et la crédibilité requises pour commencer votre aventure en ligne.
© viperagp - Fotolia.com
© viperagp - Fotolia.com


Lu 992 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com